Pour ceux d’entre vous qui auront la chance d’avoir quelques jours de vacances à la Toussaint et ne sauront comment les occuper intelligemment vu le temps pourri qu’il va faire, voici une idée un peu « lunaire » compte tenu du fait que nous sommes étrangement déjà au XXIème siècle… « Lunaire » car j’ai bien conscience qu’à l’époque actuelle, « lire » est devenu une activité vintage d’une grande rareté, présumée « ringarde » pour les plus jeunes dont le cerveau s’est mué en iPhone, désuète pour les anciens, connectés en permanence sur le web malgré une éducation de bon aloi et qui ne savent souvent plus dans quel sens se saisir d’un bouquin pour ne pas le commencer par la fin… Attention, que personne ne se méprenne, j’ai pas dit que vous étiez des « bœufs » hein mais… Le livre que je vous propose de feuilleter cette semaine car une fois n’est pas coutume, c’est bien d’un « livre » qu’il s’agit, ne s’adresse pas à des suppôts de Bernard Pivot (je suis pas taré non plus…) mais plutôt à ceux de Steve Vai ou de Paul Stanley… « Ah bon ? ‘met des suppos Steve Vai ? » s’exclame mémée, « Pivot je savais mais Vai… » Il s’agit d’un super ouvrage très détaillé issu d’une collection complète qui ne l’est pas moins, pour les gratteux fans d’Ibanez mais pas que… Un bouquin qui ne vous rappellera pas la bibliothèque rose mais qui vous apprendra tout sur la marque nippone à grand renfort d’interviews et de superbes photos : « The Ibanez Electric Guitar Book » by Tony Bacon, pour les passionnés d’histoire donc, mais pas d’histoire de France…..
G66

imageArticle



A travers « The Ibanez Electric Guitar Book » c’est surtout la collection « Backbeat Books » dont dont je voulais vous causer : … Je connaissais seulement « de nom » et j’ai reçu deux bouquins qui m’ont carrément enthousiasmé (le deuxième est consacré aux basses Rickenbaker…). Moi qui me situe dans la catégorie des « anciens » décrite dans l’introduction et n’ai donc plus si souvent ni le temps ni l’envie, ni l’occasion de me retrouver avec un livre dans les mains, j’avoue que ces pages là m’ont tenu éveillé un bon moment et qu’il m’arrive très souvent d’y revenir, ne serait ce que pour me plonger dans un univers que j’aime et qui continue de me faire rêver… Les Backbeat Books, c’est évidemment toute une série d’ouvrages concernant les marques de guitares mais pas seulement, c’est aussi une très belle collection brassant un peu tous les domaines des musiques et instruments actuels, au travers de sujets très variés, de tutoriels, de « bibles » sur des logiciels, de méthodes d’apprentissage, etc… Les Home studistes notamment (dont vous faites sans doute partie si vous êtes ici) , y trouveront aussi de quoi ne jamais s’endormir…

Une partie de l'offre "Backbeat Books" :

imageArticle



imageArticle



La seule réserve pour nous bons Gaulois, pourrait s’appliquer aux non anglicistes car la partie « littérature » est évidemment rédigée en Anglais et échappera donc à certains… Cela étant, ils pourront trouver une vraie contre partie dans la « présentation » laissant toujours la part belle aux illustrations et photos qui sont de grande qualité et en nombre.

Pour revenir à notre « Ibanez Book », au delà de l’histoire de la marque dont vous revisiterez toutes les étapes et standards (une belle aventure assurément que je n’avais finalement « qu’entrevue » alors que je croyais la connaître par cœur), vous prendrez des guitares plein les yeux à chaque page. Ces Ibanez, j’en ai vu beaucoup de très près tout comme vous, croisé d’encore plus près ou possédé quelques unes, convoité la plupart et il y en a même que je ne connaissais pas et qui me manquent déjà… Cette proximité avec des instruments familiers que l’on a pu essayer et avoir en main à différentes époques rendent la lecture de ce book encore plus passionnante car elle évoque inévitablement des tranches de vie mémorables, des souvenirs de concerts ou d’épopées parisiennes à l’assaut des magasins de zik de la rue de Douai (à la glorieuse époque où chaque pas de porte était un Guitar machin ou un Bass Truc…).

Vous les connaissez celles là ?

imageArticle



Moi qui suis un big fan de Steve Vai de la première heure, j’ai carrément kiffé la genèse de le JEM… Ce book nous apprend tout de A à Z sur l’approche de Vai par la marque, la mise au point du modèle, les nombreux prototypes et l’évolution de la guitare de la préhistoire à nos jours… Cette lecture renforce encore les liens que l’on peut personnellement avoir avec cette gratte mythique dont on comprend alors l’historique. Il ne faisait déjà plus nuit, mais là tout s’éclaire ! Pour un peu, « pris » dans le truc comme lorsque je dévorais les romans de Boris Vian, j’aurais pu avoir l’impression de faire partie de cette fable rock’n roll contée à la fois avec fun, précision, détails et agrémentée d’anecdotes qui nous ressemblent…

Les croquis de Steve qui donneront la JEM :

imageArticle



Et il n’y a bien sûr pas que la JEM dont on effleure la courbe de croissance… Tous les modèles signatures d’Ibanez sont passés en revue avec pour chacun d’eux, des paragraphes d’infos, de la JS de Satriani à l’Iceman de Paul Stanley en passant par les modèles « Sabre » que même Steve Lukather a eu l’occasion de vanter... On comprend mieux les déclinaisons actuelles de ces guitares, de la RG à la série S, aucune Ibanez d’aujourd’hui ne peut renier ses origines et on s’aperçoit que la plupart d’entre elles sont définitivement l’aboutissement d’une collaboration souvent très étroite entre la marque et un artiste de renom… C’est d’ailleurs sans doute ce qui explique le succès d’Ibanez et pourquoi chaque guitariste « lambda » se sent d’emblée à l’aise en empoignant l’un des modèles de la marque Japonaise.

imageArticle



imageArticle



Dans l’un des domaines de prédilection de Fret-Time, on retrouve aussi les timides et finalement bien peu concluantes expériences d’Ibanez dans le monde de la guitare synthé avec des oiseaux rares mais esthétiquement intéressants (enfin moi j’aime bien…) ressemblant de très près à la G707 de Roland…

Bref, si vous devez un jour vous remettre à la lecture, laissez tomber le livre de messe, « The Ibanez Electric Guitar Book » vous comblera, c’est juste un incontournable pour tout Ibanez addict et une vraie mine d’infos, d’images et de petites histoires sympas pour les autres…

imageArticle



Nul doute que vous y retrouverez au moins un guitariste que vous aimez et cela quel que soit son style de musique. Et ne le commencez pas vers minuit en vous persuadant que la lecture aide à s’endormir, vous pourriez voir le jour se lever sans avoir fermé l’œil.

Noël est encore loin mais c’est une belle idée de cadeau à retenir pour un pote guitariste, à déguster entre quelques accords et une bonne dinde farcie… enfin moi personnellement, si mémée est encore là le 25 décembre… c’est le genre de cadeau qui me ferait bien plaisir……………………………….
« Ti con va !!!!!!!! »

Le plus simple pour commander : The Ibanez Electric Guitar Book: A Complete History of Ibanez Electric Guitars

imageArticle