1 month ago

Music Man Luke III BFR Black Sparkle limited edition... Maxi super test en vidéo !

A force de trainer ses paluches sur toutes les pelles qui passent, on croit avoir fait le tour de la question... La curiosité s'émousse et même on devient un peu blasé. Que pourrait-on dénicher de mieux que mieux, qu'encore mieux ? Voici, en images, la preuve que la quête du graal est infinie dans le domaine de la guitare. Cette Luke III BFR, avec sa touche érable inédite, son corps en Okoumé, ses tous nouveaux micros Music Man et un vibrato façon Eddie Van Halen est un très savant mélange de tout ce que j'ai un jour rêvé de palper sur une guitare... Cette fois, je crois que la barre est très très très haute !!! A vos casques, c'est parti pour 3 vidéos et quelques minutes de gros son !!! 🤠 


 

... Justement, en écrivant l'intro de cet article, m'est soudain venue cette image un peu irréelle... Celle d'un gratteux luniare qui n'existe pas dans la vraie vie mais qui hante forcément les nuits sans sommeil de beaucoup d'entre nous, les miennes en tout cas, c'est certain : "le Eddie Lukather !" Et si cette Luke III très spéciale n'était autre que l'instrument dédié à ce personnage science fictionnesque !!! En effet, à bien y réfléchir, elle a tout ce qu'il faut pour ça : la touche mapple et le Floyd de la Franckenstein d'Eddie, la forme du manche de Steve, des micros d'une polyvalence incroyable avec lesquels on peut tout jouer, avec notamment un bridge absolument monstrueux pour des distos de malade, un poids maîtrisé et une ergonomie qui la destinent à la scène... De là à dire que c'est effectivement à ces deux monuments de la six cordes auxquels Mr Ernie Ball a pensé en accouchant de cette version 2021 de la Luke, il n'y aurait peut-être pas ndes kilomètres...

Quoiqu'il puisse en être, cette gratte est pour moi une pure oeuvre d'art. Certes, elle ne conviendra pas à Django, mais dans la panoplie du guitariste rock dont les besoins peuvent être multiples et aussi variés que les albums de Toto, elle fera de la magie. Par ailleurs, elle est esthétiquement parfaite, d'une beauté discrète et d'une finition exemplaire. Allez, j'arrête l'écriture car je vous ai détaillé la bestiole aux petits oignons dans la vidéo 1 (les deux vidéos suivantes sont des covers instrumentales qui permettront de jauger l'affaire autrement...)

Encore une chose...

Que pourrait-on reprocher à cette Luke III martienne ?

... Dommage qu'il n'y ait que 22 cases ? Mais finalement, à quelle fréquence utilise-t-on vraiment les deux qui manqueraient ?

... Son prix ? Ba oui hein... C'est pas une flute à bec... On sait tous que les BFR de Music Man ne sont pas des intruments à deux balles mais après... Qu'en serait-il si vous aviez décidé de vous mettre au basson, au cor ou à l'accordéon... des instruments d'une "noblesse" inaccessible à moins de passer 10 ans chez Cofidis (ce qui est du reste une excellente chose pour qui souhaite préserver ses ouïes et découvrir les plaisirs de la vraie musique... 😂😂😂). BFR rime avec "cher"... Après, il faut voir si on a pour son pognon... Et là, la réponse est sans consteste OUI, OUI et OUI !  Je préfère avoir une seule guitare comme celle là dans ma collection que trois autres avec quelques + et beaucoup de -, c'est un choix personnel qui vient de l'expérience et du temps qui passe. N'oublions pas au passage, "le placement" financier que ce genre d'instrument représente, BFR c'est cher, mais quand tu la revends, tu gagnes de l'argent... De là à affirmer que c'est mieux des actions chez Peugeot, je sais pas hein mais... Enfin c'est à vous de décider !

En attendant, place au cinema... Et boujou chez vous comme dit mémé !!!

Video 1 >>> Tout (et même davantage) sur la Luke BFR Black Sparkle

Video 2 >>> Cover Mariah Carey "Without you"

Video 3 >>> Cover Adele "Easy on me"

Comments

No comments have been posted on this article for the moment...

Leave a Comment

Please login to your account or register to leave a comment on this article.
Once registered or logged in, you will be automatically redirected back to this article.