1 year ago

La vie continuera, ou pas… Billet d’humeur d’un gratteux ordinaire.

Quel bordel ! Il y a seulement quelques semaines, quelques jours, nous nous promenions paisiblement dans des rues gavées de monde, consommions outrageusement tout ce que la dollar society mettait à portée de nos bourses et de nos bouches calibrées et saines, embrassions nos enfants et serrions des pognes avec le sourire habituel de l’humain immortel. Libres et insouciants, nous avions tous les droits, même celui de croire en cet Etat providence, divin, protecteur et invincible, garant du moindre de nos écarts et de la vie qu’il nous autorisait, alors… Naïfs ô combien, nous avions fait de cette routine un théorème permanent, invariable, gravé dans un marbre absolu que rien ne pouvait fissurer. Dommage, rien n’est éternel, même pas nous…
Il ne faut jamais tourner le dos à ceux que l’on a trahi… Juste retour des choses peut-être, qui pourrait le dire ? Il parait qu’on finit toujours par payer pour les fautes que l’on a commises…
Comment cette civilisation magique, qui a inventé la science et internet, celle qui prévoit de coloniser Mars et de greffer des cerveaux, a-t-elle pu ainsi se faire surprendre par un micro-organisme difformoïde roupillant consciencieusement dans le gras d’un « pangolin », cet animal improbable qui n’existe même pas dans les manuels de SVT de nos défuntes premières S de base… Si j’osais, et si la situation n’était pas finalement si dramatique, je rirais à chaudes larmes. Mais devant cette grotesque évidence que nous sommes tous des bouffons, prétentieux et arrogants, infiniment suffisants mais somme toute si inutiles, les larmes qui me palpitent ne sont pas drôles.
Elle nous avait pourtant mis en garde cette planète que nous asservissons toujours, elle nous parle, elle nous « crie », hurle depuis déjà si longtemps… Mais nous n’entendons rien, nous ne voyons rien, rien d’autre que ce qui vient de nous, que le résultat de cette intelligence unique, qui aujourd’hui bizarrement nous fait si cruellement défaut. Quels paradoxes mes amis... L’humanité virtuose fauchée en plein délire par un têtard mal dégrossi… Et cette intelligence figée, bloquée au milieu du guet, dépourvue de la moindre réaction, déjà morte peut-être…
Autistes de notre propre existence, il faut admettre que nous y sommes allés fort… Lorsqu’à la tête de la plus grande puissance économique mondiale, on place un débile profond, il ne faut pas s’attendre au meilleur, et probablement rien trouver d’étonnant non plus à ce que nous-mêmes, petits Français de circonstances, nous élisions un poète trader. C’est malheureusement par-là que passent toutes les diarrhées du monde. Ces trous du cul géants qui pilotent l’aéronef dans lequel nous sommes tous embarqués (contraints quelquefois mais consentants le plus souvent il faut le dire…), nous chient dessus à l’infini…
A l’issue de cette crise, si issue il y a… Il va falloir que nous, « les gens », les artistes en particulier, les guitaristes allez soyons fous, bref les humains dont l’intellect n’est pas guidé d’emblée par la bourse et les orgasmes bancaires, prenions notre part des responsabilités. Il est salutaire et urgent de définir de nouvelles règles, en s’appuyant dans nos rangs sur des têtes pensantes bien calibrées, afin d’aligner ce monde qui nous échappe à grand feu sur les valeurs humanistes que nous défendons tous (sinon vous ne seriez pas là… vous êtes musiciens bordel !). Ceci est un appel à la révolution pacifiste et à l’émancipation par la culture. Ce qui se passe actuellement n’a aucun sens, réagissez !…
Bien à vous tous,
Prenez soin de vous et des vôtres

@ très bientôt ici même, en musique !

Comments

  • Salut maître, j'aime beaucoup ton style, de guitare autant que littéraire d'ailleurs. Si tu lances un parti politique, tu peux compter sur moi, et ce n'est pas une joke ! :°

  • OK Alain, si je lance quelque chose, ce serait plutôt un groupe de metal, un parti politique ça m’étonnerait... @ bientôt ici même

  • Dominik HardyOK Alain, si je lance quelque chose, ce serait plutôt un groupe de metal, un parti politique ça m’étonnerait... @ bientôt ici même

    Franchement, pour le groupe metal, j'chuis chaud, mais pour le parti politique, je suis pas loin de passer à l'acte... :°

  • Je vois que le ton monte ici :@ Arrêtez moi si je me trompe , je pense que justement ce qui fait qu’on continue à aimer la vie c’est qu’on est musicien et qu’on peut avoir cette liberté de « chier » sur ces politiques. Sinon Dom, OK aussi pour le groupe de metal (même si je suis loin d’avoir ton niveau :° :° :°

  • 'Sais pas trop quelle liberté on peut avoir mais il est clair que par les temps qui courent, il y a des accords qui sonnent faux... Certaines incohérences ne relèvent pas de la métaphysique. Les questions de "bon sens" semblent échapper à l'élite, sans doute parce que le "bon sens" est un truc de terrain et que ces gens n'ont aucune idée de ce qu'est le terrain... En dehors de ça, si j'étais intelligent, je m'interrogerais sur les causes, qu'est-ce qui fait qu'on en est là, car ce virus n'est pas arrivé par hasard. D'ailleurs, comme me l'ont toujours affirmé mes amis Cheyennes, le hasard n'existe pas...

  • Dominik Hardy Les questions de "bon sens" semblent échapper à l'élite, sans doute parce que le "bon sens" est un truc de terrain et que ces gens n'ont aucune idée de ce qu'est le terrain...
    Je dirai plutôt qu’ils ne jouent pas sur le même terrain que nous :@

  • Personnellement, je joue moins de guitare en cette période de confinement, je préfère écouter. Autrement, s'agissant de cette période, j'en souffre comme tout le monde, mais ayant perdu mon fils qui s'est donné la mort en 2016, je suis un peu blindé, arrive que plante, ce monde m'a déjà tant déçu, qu'on vive la fin du monde ou que je vive ma propre fin, je m'en tape un peu. Je reprends les mots d'un Italien qui me disait que la vie n'est qu'un fétiche de la cosmogonie qui ne mérite ni d'être jugé ni d'être pensé. Profitons du temps qu'on a, de la bonne musique, du bon rhum de Medelin, et basta !

  • PersoProfitons du temps qu'on a, de la bonne musique, du bon rhum de Medelin, et basta !

    Je suis assez d’accord avec toi. Et par ailleurs, chacun avec son parcours de vie perso appréhende le présent à sa façon. Si le bon fil conducteur dans tout ça peut rester musical, ça me va. Je pense que la seule musique ne suffira pas malheureusement... Le rhum peut-être...

  • Bonjour Dominik
    je me sens coupable aussi avec mes deux fracal audio mon kemper mon helix mes 15 grattes et tout le toutim d'accord je suis prof de guitare depuis 30 ans j'ai eu le temps d'accumuler tous ces jouets pas franchement nécessaires . Je joue beaucoup plus en ce moment car le temps ne me manque pas et oui je n'ai plus de travail plus de cours à distiller en fait ,et combien de temps ça va durer aucune idée , je pense reprendre en septembre si dieu le veux . j'ai découvert sur la toile un guitariste qui se nomme Jacques Stotzem un belge un monsieur très éclectique et d'une rare musicalité et oui on en parle pas assez de cette qualité essentielle à tout musicien qui se respecte ,on parle de matos de supers sons de ta entendu comment le truc il est un chouia plus authentique que l'autre bouzin .. et puis attends tu as vu ce qui vient de sortir l'axe fx plus , oui plus mieux que celui qui était déjà plus mieux que celui d'avant ... on se fait avoir à tous les coups et en fait moi le premier ... et j'aime ça je ne sais pas se que ça comble comme frustration mais je kiffe grave tous ces machins .... voila je suis coupable et je veux bien expier mais pas trop vite pas trop tôt pitié laisser les moi encore un peu mes jouets ......

  • ...Salut Dom, j'ai une question à la lecture de tes très belles phrases (je dis ça sans déconner !) : une révolution peut elle être pacifiste ? @+ :@ :@ :@

  • C’est un rêve... Malheureusement, l’histoire le prouve, je crois qu’on n’obtient jamais rien sans violence. A méditer... :°

Leave a Comment

Please login to your account or register to leave a comment on this article.
Once registered or logged in, you will be automatically redirected back to this article.