7 years ago

Fishman Triple Play, le méga super test video et audio !!!!

Je le reconnais humblement, j’ai pris mon temps… Mais c’était évidemment pour la bonne cause puisque je vous propose aujourd’hui un super test d’envergure pour tous les pratiquants de cette religion peu orthodoxe qu’est la guitare synthé, thème centra l de Fret-Time depuis la première heure. Le Fishman Triple Play est en quelque sorte la réponse de Fishman à Roland sur ce terrain un peu miné, un terrain sur lequel peu de constructeurs d’instruments de musique, même les plus talentueux ont osé s’aventurer… Il est vrai que les « pratiquants » en question ne sont pas non plus des millions puisqu’il doit se vendre un GR55 tous les…. 500 amplis Marshall, ceci expliquant peut-être aussi cela... Pour le coup, Fishman envoie le bois avec un outil innovant et très performant, un outil qui, même s’il peut de prime abord rappeler « physiquement » un capteur GK3 s’avère sensiblement différent dans l’esprit, et dans les usages. C’est parti, en video, et en audio comme d’hab !

imageArticle


Triple Play ? Quoi qu’est ce ?
Sorti fin 2012 et « restylé » fin 2013, le Triple Play est un capteur hexaphonique qui, associé à un logiciel développé par Fishman autorise n’importe quel guitariste électrique à jouer des sons de synthé avec sa 6 cordes. Il se présente visuellement sous la même forme qu’un Roland GK3 : partie micro/capteur d’un côté et pavé de commande de l’autre, le tout relié par un mini fil. La similitude avec le GK s’arrête là car dans la boiboite, point de pédalier ou de rack annexe, juste une clé USB… Mystère…
Le premier vrai + du Triple Play réside dans le fait qu’il s’installe en quelques minutes, j’oserais presque dire quelques secondes, sur la guitare d’un côté et sur un ordinateur de l’autre… Le deuxième + tient dans un système totalement « wireless » qui exclue toute connectique complexe ou inhabituelle. Point donc non plus de prise 13 broches hyper fragile au fonctionnement erratique, de quoi rester un peu perplexe avant d’avoir réellement testé l’engin…

imageArticle


Installation côté guitare :
Comme vous le constaterez dans la vidéo « Part 1 », je n’ai effectivement mis que quelques secondes à installer le capteur sur ma guitare. J’ai volontairement choisi une Ibanez JEM car c’est exactement le type de gratte sur lequel on ne penserait jamais à installer un capteur pour jouer du clavecin ou des flutes… Ce choix est délibéré, juste pour démontrer la polyvalence du système qui n’exclue d’emblée aucun type d’instrument, même les plus « rock »… Et ouais, mémée me le reproche souvent, je suis un homme de contradiction…


La manip est particulièrement simple : on dévisse l’attache courroie pour y intercaler une équerre qui recevra le pavé de commande et on « colle » le logement adhésif du capteur entre le chevalet et le micro aigu. L’ensemble s’avère ainsi amovible, le pavé de commande étant aimanté et le capteur « clipsable » dans son logement… Les avantages de ce type de montage sont multiples : pas de problème pour ranger la guitare dans son étui (les utilisateurs de GK me comprendront…), on peut « le déposer » sans difficulté et possibilité de l’utiliser sur plusieurs guitares sans devoir réinvestir dans l’intégralité du système. Fishman fournit d’ailleurs deux équerres et plusieurs cales, sympa… Les seules précautions à prendre sont d’utiliser la cale adéquate, plusieurs hauteurs sont dispos pour faire face à la multiplicité des types et des content de guitare (avec ou sans pickguard) et de bien « centrer » les six « plots » du capteur sur les six cordes de façon à obtenir un tracking optimal. A l’usage, c’est no problemo, l’absence de prise et de gros fil, donc l’absence de poids, exclue tout risque de « décrochage » intempestif. Le pavé aimanté tient parfaitement en place sans requérir aucune fixation rigide d’aucune sorte…

imageArticle


Le Triple Play nécessite une charge électrique secteur qui se pratique via un chargeur spécifique et permet d’obtenir 20h d’autonomie pour 90 minutes de charge (j’ai vérifié c’est même un peu plus…). On peut aussi l’utiliser « branché », quand on enregistre par exemple et qu’on est « rivé » au « bureau » sans besoin de bouger ou de se déplacer. Sur scène, il faudra donc anticiper et ne pas oublier de recharger les batteries…

imageArticle


Le pavé de contrôle permet de changer manuellement les sons, up/down et d’accéder à quelques sous menus simples nécessaires au paramétrage. Comme sur un GK3, on peut à loisir sélectionner la guitare seule si elle est branchée en jack dans une carte son (car on peut évidemment mélanger le son des micros de la guitare avec celui des synthés obtenus via le capteur wireless), les synthés seuls ou le mélange guitare/synthés.
Installation côté ordinateur :
La partie capteur fixée sur la guitare et la clé USB « mystère » se comportent en fait comme un émetteur et un récepteur… Après avoir téléchargé le logiciel idoine sur le site de Fishman (toujours video Part 1), on branche la clé sur le Mac (ou le PC…), les deux parties indiquent qu’elles se sont mutuellement « repérées » et ça roule.

imageArticle


Que les hells angels se rassurent, je n’ai rencontré aucune galère de paramétrage ou de non reconnaissance de ceci ou cela, il n’y a donc aucune raison de redouter cette incontournable étape d’installation. Dès lors que les deux parties se sont « reconnues », on visualise en direct le déplacement des doigts de la main gauche sur le manche représenté à l’écran, signe que l’affaire est en bonne voie. Il reste alors à indiquer au logiciel la carte son qui sera utilisée, la procédure étant exactement similaire à ce que l’on trouve dans un séquenceur type Cubase ou Logic.
Petite précaution à prendre, il faut absolument veiller à ce que la clé USB branchée dans l’ordinateur « voie » physiquement le capteur posé sur la gratte sinon, galère… J’ai en effet noté une absence régulière de signal lorsqu’on joue « dos au Mac », ce qui m’a d’ailleurs posé quelques problèmes pour l’enregistrement des vidéos. Dès lors que la clé est clairement « visible » par le capteur, tout rentre dans l’ordre et ça fonctionne impec même lorsqu’on se situe loin de l’ordinateur. Que vous utilisiez un « fixe » ou un portable, je ne saurais donc trop vous conseiller l’achat d’une petite rallonge filaire USB, qui permettra de relier et de positionner la clé là où elle sera le plus « visible » (quitte même à la scotcher le temps d’un concert pour éviter toute déconvenue).
« Ouais mais y a pas de son… »

imageArticle


…blasphème déjà mémée qui sniffe le kilo de co….. farine honteusement dispersé sur la table de chêne médiévale.
« Comment k’ ça se pâsse ? » Plusieurs possibilités. Le Triple Play est livré avec deux synthés virtuels, versions « light » de chez IK Multimédia (Sample Tank XL) et Native Instruments (Komplete Elements) qui permettent de s’amuser sans rien investir de plus, pour qui n’a pas déjà de synthés à dispo. L’idée est bien sûr de vous mettre l’eau à la bouche afin que vous investissiez dans les versions lourdes de ces logiciels, tous deux monstrueux... mais malheureusement pas « donnés ». Une dépense pourtant quasi indispensable car le nombre de sons gracieusement offerts reste, on le devine, limité et vous aurez forcément envie de les multiplier pour exploiter le bousin à sa juste mesure. Cela étant, on trouve assez facilement sur le web des synthés et banques de sons « free » mais qui ne sont souvent pas de la qualité des offres payantes (on s’en serait douté…). Au-delà des synthés, l’offre logicielle fournie propose Guitar Rig 5 LE, le séquenceur audio Presonus Studio One et le logiciel de notation musicale « Notion Progression », ce qui, il faut le reconnaître compte tenu du prix de « l’ensemble » Triple Play est plus qu’honnête.

imageArticle


Travaux pratiques :
Comme chez Roland, un certain nombre de réglages logiciels fins permettent le calibrage du capteur. De ces réglages dépendent très largement un fonctionnement optimal, ils sont essentiels et doivent toujours être pratiqués avec une guitare bien réglée, correctement accordée et si possible disposant de cordes neuves… Ils agissent notamment sur la sensibilité, le type de jeu (aux doigts ou avec un médiator), et sur les bends. Ils peuvent être différents et sauvegardés individuellement par patches selon le type de son choisi.
En mode « stand alone », le logiciel Fishman fonctionne tout seul comme un grand sans nécessiter quoique ce soit d’autre. Un clic pour l’ouvrir et c’est parti. Dans la mini table de mix affichée à l’écran se trouvent 5 pistes principales (+ 1 pour un synthé utilisant une pédale de sustain) : 1 pour la guitare, 4 pour les synthés. La piste « guitare » permet de sélectionner (ou non) Guitar Rig ou un autre soft du même genre… afin de mélanger de vrais sons de guitare avec des sons de synthé au sein de la seule interface Fishman. Jusqu’à 4 synthés virtuels présents sur votre disque dur peuvent être alignés en même temps.

imageArticle


Si l’on se cantonne à l’offre logicielle fournie, on sélectionne Sample Tank et/ou Reaktor et on va chercher les patches pour se mettre du son au bout des doigts (il y en a de nombreux prêts à l’emploi). On peut bien évidemment bidouiller et créer ses propres sons/patches à partir de l’existant et se créer ainsi un set perso, une expérience très valorisante à condition d’avoir quelques notions de base bien utiles pour ne pas perdre un temps précieux en tâtonnant « au pif » dans les entrailles généreuses de ces très grosses machines virtuelles. Sans devoir retourner à l’école, les guitaristes « pur jus » devront donc ouvrir quelques manuels d’utilisation à moins de rester à la surface des choses et de n’utiliser que les presets « tout faits ». Si vous êtes propriétaire d’autres synthés virtuels par ailleurs, Fishman scanne votre disque dur et les identifie un à un. Vous pourrez alors les utiliser sans problème, de la même façon que les logiciels fournis, en plus ou non et sauvegarder vos « préparations » dans le soft Fishman lui-même pour retrouver les différentes associations, jouer en live et organiser les patches ou layers, extra… Même des usines à gaz comme Omnisphere de Spectrasonics (dont vous pourrez découvrir quelques aspects dans les vidéos) acceptent sans broncher la communication avec le Triple Play, extra également. Toujours pour les Hell’s, l’interface Fishman est très simple à utiliser, c’est intuitif, sans fioritures et surtout, ça marche du premier coup…
Le Triple Play utilisé avec Omnisphere :


La partie basse de l’écran laisse apparaître un manche de guitare (avec plusieurs finitions possibles pour le visuel… c’est coquet) sur lequel on peut suivre l’affichage des notes jouées en temps réel. Là n’est d’ailleurs pas le seul intérêt de cette présentation puisque le manche est splittable de haut en bas et de long en large. Pour les néophytes, cela signifie qu’il est possible d’avoir différents sons suivant l’endroit où l’on pose ses doigts sur le manche. Exemples : un son de basse sur les deux cordes graves, des nappes sur les quatre suivantes ou un son de violon entre le sillet et la 7è case et des cuivres entre la 7è et le haut du manche… 4 zones de split sont possibles, ce qui fait pas mal de possibilités pour un seul et même preset… « Mais comment qu’y font ça ? » s’intérroge légitimemment mémée… Ce n’est pas nouveau, Axon le proposait déjà il y a un paquet d’années mais c’est vrai que c’est assez… balaies.
L’autre solution consistera à ouvrir votre DAW et à utiliser les synthés virtuels qui s’y trouvent avec votre gratte favorite simplement en sélectionnant les pistes adéquates, ce qui vous autorisera à dépasser allègrement les quatre voies de la table de mix de l’interface Fishman… et à travailler en layers sans véritable limitation, la seule étant la capacité de votre processeur à faire tourner simultanément 50 pistes de synthés/samplers… les propriétaires de DX7 pourront aussi profiter du Fishman. Il faudra alors disposer d’une carte son intégrant des prises midi au format DIN ou une interface midi/USB et utiliser la piste dédiée dans le logiciel. Bref les synthés hardwares ou autres expandeurs/sampleurs en rack sont aussi acceptés…
Piano acoustique à la guitare, juste monstrueux !


Si après tout ça vous êtes encore allergiques à la guitare synthé, les quelques exemples que vous entendrez dans les vidéos vous donneront sans aucun doute à réfléchir… Utiliser un sampler le collection Native Instruments, l’EXS24 de Logic Pro ou Omnisphere avec une JEM reste un moment unique, d’autant plus que rien n’interdit comme on l’a vu, de mélanger le son « normal » de la guitare avec celui des synthés. Et dans ce cas, pour peu que vous soyez également détenteur d’un système sans fil émetteur récepteur pour guitare, vous vous retrouverez totalement libre de vos mouvements, sans la pelote de filasse qui va bien (ou plutôt « mal »…) et avec la possibilité de « naviguer à tout va entre une guitare rageuse telle qu’Angus les affectionne et une nappe de strings qui scotchera vos fans au mur ! En même temps, je n’ai pas encore essayé cette config et je ne suis donc pas en mesure de vous dire si les deux systèmes peuvent cohabiter sans problème…
Fishman VS Roland, Tracking, quand tu nous tiens…
La question qui vous taraude je la connais par cœur… Fishman fait-il mieux que Roland et est-il parvenu à gommer le défaut majeur de ce type de jouet pour composteur psychopathe ? Le tracking… un défaut rédhibitoire pour certains, ennuyeux et acceptable pour d’autres mais qui, il faut bien le reconnaître réfrène pas mal les envies et calme quelquefois même les plus impatients… Vous le constatez dans les vidéos, quels que soient les synthés utilisés, le tracking du Triple Play est juste excellent et permet de jouer quasiment tous les sons même ceux dont l’attaque est particulièrement « dure » genre samples de guitare acoustique/classique, piano classiques (video à l’appui…), bells, etc… S’il faut comparer, c’est d’abord sur ce type de sons justement et il faut bien l’admettre, là où un GR55 limite d’emblée l’utilisateur et demande une concentration maximale pour jouer hyper propre et sans bavures, le Triple Play passe et autorise les petits écarts… De la même façon, sur des sons un peu moins percussifs genre synthé Moog en solo, le Triple Play est quasi parfait et si les sensations de jeu diffèrent toujours un peu de celles que le guitariste moyen peut connaître lorsqu’il empoigne son couperet et le branche sans intermédiaire dans son Marshall (son de synthé oblige), on est très proche d’un feeling de guitariste sans compromis, avec ses bends, ses quarts de poil de c…. de demi-tons, ses vibratos, etc… Il en résulte un plaisir de jeu intense et des perspectives nouvelles puisque pour le coup, certains modes d’expressivités s’avèrent définitivement inaccessibles aux claviéristes…
Pour le fun... c'est méméé qui m'a obligé !


Il faut également rapprocher ces constats du contexte particulier du Fishman : on est en virtuel, et en wireless, ce qui est encore différent d’une banque de son interne prévue pour l’appareil à laquelle on se connecte via un gros fifil… Bien sûr, la fonction « guitar to midi » existe chez Roland et il est possible d’attaquer des synthés externes, virtuels ou hardware via le GK3 et le convertisseur midi intégré mais pour avoir souvent essayé, notamment avec mon VG99 et Omnisphere, je puis affirmer n’avoir jamais obtenu les résultats que j’ai aujourd’hui avec le Triple Play, à bon entendeur…

imageArticle


L’avantage immédiat de ce type de matos non lié à une banque de son figée est bien sûr de pouvoir « choisir » le type de synthés et donc d’orientations sonores que l’on souhaite. Synthèse FM, granulaire, samples, à condition d’en avoir les moyens, il n’y a qu’à piocher dans le catalogue des différentes marques pour vite se rendre compte qu’il existe des milliers de solutions différentes, en virtuel comme en hardware, c’est juste magique ! A côté de cela, vous n’aurez pas le pédalier ni la banque de son interne du Roland GR55. Vous n’aurez pas non plus les géniales modélisations de guitares acoustiques/électriques COSM qui permettent de jouer sans aucun décrochage puisque le midi n’a pas droit de citer dans l’affaire… Le choix s’avèrera difficile !
Tracking toujours…

imageArticle


Quelques exemples de plans/sons joués avec le Triple Play :
Chant choral :


Solo Moog 1 :


Solo Moog 2 :


Piano acoustique :


Chant lyrique 1 :


Chant lyrique 2 :


Guitare acoustique + air pad :


Fairlight :


Lapsteel & Fretless Bass :


Pas de faux espoirs, ne nous emballons pas non plus, quelque soit le système et ses évolutions envisageables, il est fort probable qu’il ne sera jamais possible de transposer intégralement la galaxie synthé à la guitare simplement à cause de ce que nous venons partiellement d’évoquer : la guitare est un instrument bien trop « sensuel » pour qu’une machine ou un algorithme puisse en capturer toute la complexité… Ce constat étant fait, plutôt que de chercher systématiquement la faille et ce qui ne marche pas ou pas parfaitement, je dirais au contraire qu’il est déjà exceptionnel d’en être là et d’avoir cette possibilité d’exploiter des banques de sons dans quasi tous les domaines avec une précision et un confort largement appréciables. GR55, VG99 ou Triple Play, il faut « apprendre à jouer de la guitare synthé » ou plutôt devrais je dire « accepter » de considérer la guitare synthé comme un instrument à part entière, avec ses difficultés, sa technique particulière et sa philosophie, nous en avons souvent parlé. Là où les claviéristes ont allègrement franchi le pas il y a maintenant… deux siècles ?, car on ne joue pas non plus sur un Steinway de la même façon que sur un Oberheim, les guitaristes sont restés en retrait, refusant a priori de modifier leurs habitudes de jeu et pestant contre les ingénieurs plutôt que de chercher à maîtriser l’engin tel qu’il est. Il suffit pourtant finalement de peu d’efforts pour obtenir des résultats époustouflants et lorsqu’on fait le bilan des avantages offerts par rapport aux quelques inconvénients, il n’y a pas photo, ne pas tenter l’expérience est réellement se priver d’un univers qui dépasse de loin les aspirations basiques des guitaristes…
Autre aspect important dans la pratique, cela parait évident mais c’est mieux en le (re)disant : il ne faudra pas négliger l’élément essentiel qu’est le synthé lui-même à l’intérieur duquel il sera bon d’aller fouiner quelquefois en profondeur pour régler certains paramètres permettant d’utiliser au mieux les compétences du contrôleur midi qui le commande. Beaucoup de déceptions proviennent de ce que l’utilisateur en reste au paramétrage du capteur certes primordial mais « oublient » la partie synthé… Et comme la guitare reste un contrôleur midi très particulier, avec des cordes qui vibrent et que l’on peut bouger de haut en bas, je cite l’exemple imparable des paramètres de « bend » auxquels il faudra inévitablement s’intéresser sur le synthé virtuel sous peine de rester prisonnier de notes « droites » bien peu jubilatoires et très peu en adéquation avec un feeling de guitariste (combien de mails reçus et de situations « débloquées » simplement grâce à un potard calé sur 12…). Par ailleurs (ce qui rejoint une forme de remise en question de certains principes de base) rester sur des sons de synthés ou samples réellement adaptables au registre de la guitare (et il y en a déjà des milliers) garantira les résultats les meilleurs.
Triple Play, formidable outil pour enregistrer et composer…
Le Triple Play ouvre des portes juste incroyables à tout guitariste compositeur qui aura tout loisir « d’arranger » ses productions comme jamais, sans avoir à apprendre le piano ou à jouer de la souris, ce qui reste, même si je suis vétérinaire, un sport fort peu agréable lorsqu’on est musicien…
Le gros avantage lorsqu’on utilise le Triple Play pour composer est bien sûr que s’agissant d’informations midi, tout enregistrement est modifiable après coup avec une très grande facilité compte tenu des éditeurs de pointe dont nous disposons tous via Logic, Cubase, Pro Tools and co. Chaque impact ou note est effaçable, sa position, sa hauteur, sa vélocité ne sont pas gravées dans le marbre. Le son lui-même peut changer, rien n’interdit évidemment d’enregistrer un plan avec un son de flute et de changer la flute en violon ou en clavecin à la lecture. Ces multiples possibilités d’édition font de la guitare un nouvel outil « de saisie » sur mesure pour nous gratteux, de la même façon qu’un clavier de commande midi l’est pour un compositeur pianiste. Tout peut y passer, accords, solos, percussions et avec le Triple Play, il n’est plus rare de réussir des prises du premier coup sans avoir à retoucher quoique ce soit tant le joujou est performant et abouti. Ajoutons que certains sons donnent des idées… Mémée me répète que « l’appétit vient en mangeant », j’ai souvent noté que l’inspiration venait régulièrement en jouant… surtout des gros sons de ouf…
Triple Play, pour les profs de gratte…
Utilisation annexe de l’interface Fishman, synthé ou pas : le manche à l’écran permet de visualiser les doigts et les positions d’accord, cela se fait en temps réel. C’est juste excellent pour montrer ce que l’on joue. N’oublions pas non plus la saisie rapide de notes en midi qui permet d’imprimer dans la foulée un relevé sans prise de tête… et tout cela sans nécessiter d’utiliser des sons « synthé », on peut tout simplement jouer « branché » comme d’hab avec un jack dans son ampli tout en visualisant les positions d’accord à l’écran et en imprimant ses partoches… A bon entendeur également…
Live…
On connait la prudence justifiée des performers live quant à la présence des ordinateurs « on stage ». A raison peut-être, certains hésiteront à y convoyer leur Mac Book. Or, le Triple Play ne produira rien sans un ordinateur… Par rapport au tout en un « GR55 » qui se suffit à lui-même et se présente comme un pédalier de guitariste, objet clairement identifié et habituel, au moins dans la forme, le Triple Play fera figure d’OVNI et « inquiètera » son maître… Il inquiètera d’ailleurs plus à cause de son alter ego informatique que pour le risque de plantage qu’il représente lui même.
Cela étant, une machine « bien propre », correctement paramétrée et positionnée sur scène n’a pas forcément de quoi effrayer… Jouer avec un ordinateur est une démarche différente qui demande de la rigueur et une connaissance relative de l’informatique basique pour pouvoir faire face aux imprévus éventuels. C’est du reste la raison pour laquelle, dans ces conditions particulières il est souhaitable de disposer d’une machine totalement dédiée à la musique, sans « pollution » annexe, et systématiquement déconnectée d’internet et du bluetooth… Ces précautions prises ne garantiront jamais un « no problemo » intégral nous sommes d’accord mais rendront possibles une utilisation sur scène dont il serait dommage de se priver vu les perspectives… Mais d’une autre façon, qui n’a jamais rencontré de soucis avec un rack d’effet capricieux, des pédaliers qui merdent ou des « programs changes » mutiques…
« Combien que ça coûte ? » et la conclusion dans la foulée…
Justement mémée… 495 prix moyen, pas plus cher qu’un mouton… Compte tenu des univers qu’il met à portée de main(s), de son côté pratique « démontable », wireless, de l’offre logicielle qu’il intègre, donc de la pléthore de sons auxquels il donne accès sans broncher et surtout de sa quasi absence de latence, personne n’aurait trouvé choquant qu’il soit affiché bien plus cher et demeure seulement accessible à des stars de la gratte… Tel ne sera pas le cas puisqu’il ne dépassera pas le prix d’un simple pédalier d’effets guitare basique… S’il est certain que le Triple Play apparaîtra davantage comme un outil de studio que comme une machine de guerre scénique, il changera la vie de plus d’un guitariste, notamment celle de tous les home-studistes qui composent. Finies les laborieuses et douloureuses séries d’accords au clavier qu’on recommence vingt fois avant de respirer… Et surtout vive la science fiction, puisque vous avez désormais devant vous un instrument hybride fiable où une bonne partie des techniques et plans restent à inventer…
D'autres articles qui vous intéresseront :
[lien url=/105-roland-gr55-le-super-test-audio-et-video]Roland GR55, le super test[/lien]
[lien url=/325-les-exp-riences-interdites-roland-gr55-axe-fx-2-rolaxe-fx-55-en-audio-et-en-video]Les expériences interdites : Roland GR55 + Axe FX II = Rolaxe FX55[/lien]
[lien url=/108-guitare-synth-r-flexions-et-astuces-pour-r-ussir]Guitare synthé, Réflexions et astuces pour réussir...[/lien]

Comments

  • Merci dominik +1
    Comme beaucoup, j'attendais avec beaucoup d'impatience (mais aussi de compréhension) ce test.
    Je reconnais sans broncher les avantages d'un confort de jeu inégalé qui font oublier les moments de solitude des "bruits" indésirables lorsque l'on s'emballe un peu avec un système Roland ou Boss.
    Toutefois, même en en ayant les moyen, impossible de faire cohabiter un capteur GK-3 avec le système fishman sur une même guitare. Toi qui utilise aussi beaucoup les simulations COSM et autres accordages du GR-55, quel est ton choix in fine ?

  • Waowwww :° :° :° :° :° ça c'est du test et ça commençait vraiment à me manquer . Je connaissais le Fishman pour en avoir déjà entendu parlé ici même mais là je suis carrément bleuffé. Le plan de piano est magnifique et l'expressivité est rendez vous, il me semble que c'est ce qui fait beaucoup défaut chez Roland, ça sort c'est vrai mais c'est super difficile de jouer crescendo ou d'appuyer certaines notes, ce qui gache un peu le plaisir. Et tu parle du synthé Omnisphere, je connaissais pas, les sons sont géants et si je fais bien mes additions, le Fishman + L'omnisphere, on est aux alentours du prix d'un GR55 donc...... vivement Nôel oui :@ :@ :@ :@ Je rebondis sur la question de Docart, Dom, quel est ton choix final ?

  • j'oubliais... est ce qu'on retrouve tout le pannel de sons "basiques" sur l'Omnisphere, genre flutes, orgues, strings, basses, etc parce que je me tâte vraiment, et où trouve t-on ce logiciel ? Merci pour tes réponses :°

  • Salut Dominik, tes bancs d'essai sont toujours excellents et donnent des frissons, c'est vraiment autre chose que ce qu'on lit tous les mois dans !!!!!! Ce truc auquel je ne m'étais pas particulièrement intéressé, j'y ai repensé cette nuit (ça devient grave) et je m'imaginais tous les trucs que je pourrai faire avec. Par contre, tu dis que c'est facile à utiliser, est-ce que tu as essayé sur une de tes Luke ? et sur ton conseil j'avais acheté Logic X, tu parle du sampler EX24, je prend cet exemple parce que j'aurai pas les moyens de m'offrir un gros synthé genre Omnisphere avec le Triple Play et j'aime beaucoup ce sampler... ça suffit pour commencer ? A+ Dominik et encore bravo pour ce banc d'essai !

  • Hi French people ! Dominik je suis très intéressé de savoir aussi le choix que tu fais entre le Gr 55 et le Triple Play, j'adore Fret-Time et la France +1

  • Il me semble qu'il existe déjà des guitares avec le fishman embarqué : Fender strat, Godin...

  • MoreIl me semble qu'il existe déjà des guitares avec le fishman embarqué : Fender strat, Godin...

    Oui, j'ai cru voir ça aussi mais personnellement, pour moi, y a que la Luke, d'où ma question à Dom, Fender Strat même pas en rêve quand à Godin, je ne connais pas sauf pour avoir essayé vite fait une fois ou deux et franchement, rien à voir avec MM :°

  • Salut, quelques réponses :

    DocartMerci dominik
    Toutefois, même en en ayant les moyen, impossible de faire cohabiter un capteur GK-3 avec le système fishman sur une même guitare. Toi qui utilise aussi beaucoup les simulations COSM et autres accordages du GR-55, quel est ton choix in fine ?

    Alors tout d'abord, je suis en train d'installer un Graphtech sur une de mes Luke, ce qui permettra d'utiliser en parallèle du Roland et le Triple Play... Affaire à suivre et je vous en dirai plus d'ici quelques jours. L'idée de faire cohabiter les deux systèmes est certes tentante mais personnellement, je ne suis pas sûr de réussir à "gérer" tout ça bien comme il faut, avec l'Axe FX en plus, etc... L'usine à gaz pointe le bout de son nez et ça, je veux absolument l'éviter, ce qui peut ne pas etre l'optique de tout le monde mais... chacun son point de vue sur cette question.
    Pour ce qui est de la question qui revient plusieurs fois sur "un choix final" de ma part... Là je suis un peu emm.... Tout mon set est pour le moment prévu et programmé avec le GR55 et l'Axe FX et il est certain que le truc dont je ne pourrais plus me passer concerne les moédlisations COSM, notamment des guitares acoustiques car il est évidemment différent de piloter un sample d'acoustique issu d'un synthé virtuel et un son modélisé COSM que l'on peut jouer exactement comme un vrai son de gratte... Inversement, l'accès à des synthés comme Omnisphere qui sont d'une qualité absolument sans équivalent avec le Triple Play est très motivant... Comme je le précise dans le test, on peut aussi utiliser la fonction guitar to midi des GR ou VG mais le tracking ne me semble pas d'un niveau identique, sans parler des possibilités de Split du manche offertes par le Triple Play... Bref, impossible de vraiment trancher pour l'heure et comme dirait mémée, en bon Cauchois j'aurais tendance à dire : "ben faut voir..." je n'ai pas encore le recul nécessaire et l'expérience du Triple Play pour donner une réponse objective. Par ailleurs, je vais ardemment me repencher sur la fonction G to midi du VG99 pour vraiment comparer sans limites les deux systèmes.
    Ce que je veux dire également, c'est qu'il y aura probablement une suite à ces expériences, en video surement, restez donc sur le pont !!!!!
    Ensuite....
    Vidocqj'oubliais... est ce qu'on retrouve tout le pannel de sons "basiques" sur l'Omnisphere, genre flutes, orgues, strings, basses, etc parce que je me tâte vraiment ? Merci pour tes réponses
    Oui, il y en a bien sûr et surtout, les possibilités d'édition d'Omnisphere sont infinies. Sur la base de samples, on peut arriver à des résultats finaux juste inimaginables. Les sons que tu as entendu dans la video correspondante, je les ai créés moi même, souvent en superposant des trucs, ce qui est aussi une façon d'obtenir des choses éblouissantes. Si tu as tendance à rester sur des presets usines, ne t'inquiète pas, il y a déjà de quoi s'enrhumer gravement et ne plus sortir de sa cave pendant plusieurs jours. Pour moi, ce qui est d'ailleurs une philosophie d'ensemble pour les sons de guitare comme pour les synths, je préfère créé mes propres sons, même si ça peut etre évidemment très chronophage...
    Vidocqet où trouve t-on ce logiciel ?

    Ici et profite pour écouter toutes les démo... c'est juste monstrueux. Pour les fans de Dream Theater, c'est Jordan Rudess qui me l'avait fait découvrir sur un salon de Francfort et ces démos sont énormes...
    MoreIl me semble qu'il existe déjà des guitares avec le fishman embarqué : Fender strat, Godin...

    Exact, mais j'ai mes habitudes et je trouve que justement, le fait de pouvoir l'installer sur la/les grattes de son choix est un véritable + même si esthétiquement, c'est toujours un peu dommage d'avoir un bazard en + sur la guitare. Cela étant, je ne serais pas contre essayer ces instruments avec FTP embarqué.... Tiens je vais envoyer un courriel chez Godin... La Strat Roland GK était une vraie cata, manche tronc d'arbre, micros à ch... et vibrato inutilisable... Après et comme d'hab, ce n'est que mon point de vue.....
    Dernier petit détail, merci les gars de tous vos messages mais de grâce, évitez les MP, je m'efforce de répondre à tous mais je n'ai que deux mains et un seul (petit) cerveau...

  • Merci de tes réponses +1
    J'ai écris un peu vite et après avoir posté je me suis rendu compte que la solution Graphtech (ou autre) était effectivement pourtant évidente.
    Je me connais, je finirai par craquer un jour ... mais pour l'instant je suis encore trop réfractaire aux systèmes software, surtout en live. Il m'arrive encore parfois de sortir le bon vieux multipiste quand les dieux de l'informatiques se déchaines sur moi. lol
    Encore merci pour ce test très complet.

  • Yes ! Super test ! Pour l'utilisation live, il semble y en avoir déjà plusieurs qui tentent l'expérience via un ordinateur et un pédalier.
    http://youtu.be/xtBEs1m_OfA
    Et il y a aussi ceux qui bricolent d'autres solutions : http://cyfrowogitarowo.pl/wp-content/uploads/2014/04/MIDI-USB-HOST-DIY-tutorial.pdf

  • @Luke56
    Le kit hexpander ghost de chez Graphtech est composé d'un ensemble de pontets correspondant à la guitare, d'un préampli et d'une connectique 13 broches (ainsi que des cables et switchs nécessaires).
    Il semble (et je le crois) que ce système réduit les bruits indésirables et améliore le tracking, bien que j'ai longtemps cru que ce dernier dépendait uniquement de l'appareil dans lequel on se branche.

  • Moi j'attends pas noel, c'est commandé, ce truc est exactement ce qu'il me faut ! Je l'utiliserai avec FM8 et je vous dirai. Dom j'adore ton morceau piano, y a du feeling et beaucoup d'inspiration, c'est magnifique, envisagerais tu par hazard de nous mettre ça en tablature ? :° :° :° :°

  • Salut à vous,
    Pour avoir l'engin depuis 3 semaines environ, je confirme, c'est top !
    En revanche, je ne peux pas comparer avec le GR55 que je ne possède pas et n'ai jamais essayé...
    C'est juste incomparable avec mon vieux GM70 qui lui va partir à la poubelle du coup...
    Il y a juste un truc que je ne comprends pas avec ton test Dom : moi, avec le récepteur Tripleplay dans mon bureau et moi-même sur mon canapé, ça fonctionne impeccable... Ce n'est pas très loin et la porte n'était pas fermé, mais les deux ne se "voyaient" pas du tout et pourtant je n'ai eu aucun souci...
    Pour mon utilisation en Home Studio, c'est parfait, je ne sais pas en live...
    J'ai testé samedi en répétition avec des nappes sur un titre et c'était très bien, je teste en live ce samedi sur ce même titre, mais il n'y a pas de raison pour que ça ne fonctionne pas !
    A+
    Olivier

  • JeanFi envisagerais tu par hazard de nous mettre ça en tablature ?

    Euh là faut voir mais le temps me manque pour ce genre de truc, j'essaierai...
    olivier01Salut à vous,
    Il y a juste un truc que je ne comprends pas avec ton test Dom : moi, avec le récepteur Tripleplay dans mon bureau et moi-même sur mon canapé, ça fonctionne impeccable... Ce n'est pas très loin et la porte n'était pas fermé, mais les deux ne se "voyaient" pas du tout et pourtant je n'ai eu aucun souci...
    Pour mon utilisation en Home Studio, c'est parfait, je ne sais pas en live...
    J'ai testé samedi en répétition avec des nappes sur un titre et c'était très bien, je teste en live ce samedi sur ce même titre, mais il n'y a pas de raison pour que ça ne fonctionne pas !
    A+
    Olivier

    Alors j'ai peut-être des ondes négatives dans le dos oui ça se pourrait mais pour avoir discuté de ce petit pb avec d'autres utilisateurs, il semble que le pb existe vraiment... à suivre donc et tiens nous au courant si tu te sers du FTP en live... +1

  • Dominik Hardy
    Alors j'ai peut-être des ondes négatives dans le dos ça se pourrait mais pour avoir discuté de ce petit pb avec d'autres utilisateurs, il semble que le pb existe vraiment... à suivre donc et tiens nous au courant si tu te sers du FTP en live...

    J'ai refait un petit test ce matin, et chez moi ça marche bien...
    J'ai poussé plus loin :
    J'ai lancé une config (et monté un peu le son...), j'ai fermé la porte de mon Home Studio et je suis allé dans une autre pièce, là encore en fermant la porte. Ces deux pièces ne sont pas contigües et sont séparées par mon salle à manger, et du coup l'émetteur et le récepteur étaient éloignés de 10m environ.
    (Je précise que les serrures des portes ne se font pas face, donc les deux ne pouvaient pas se "voir" !!!!).
    J'ai allumé l'émetteur, le réseau a été trouvé en 2 ou 3 secondes et j'ai joué un truc, et là...
    Ca marche parfaitement !!!
    Peut-être que je suis tombé sur un bon numéro ou que je suis dans une période de chance, mais je n'ai pas relevé de problème, alors j'imagine que dos au récepteur je ne devrais pas avoir de problème...
    Si tout va bien, je teste samedi en live sur un titre avec des nappes comme ça je ne prends pas trop de risques, c'est juste histoire de tester...

  • Quand je vous dis que les dieux de l'informatiques sont joueurs (et mauvais perdants) :@

  • Dominik, tu n'aurais pas d'amplificateur wifi domestique pour avoir un meilleur réseau dans ton home studio ? On as eu ce genre de problème au taf après installation de ce type d'appareils.

  • Je sais pas si ça a ete dit mais c'est basé sur la technologie axon , donc le tracking est effectivement sensiblement meilleur que le roland surtout sur les phrases rapides et les notes graves.neanmoins bien reglé le gr55 ça peut le faire grave et surtout le gros avantage de roland : la technologie de guitares virtuelles.
    et pour ceux qui veulent un truc comme ça pour le studio (ou finalement c'est dommage d'avoir du wifi ) essayez de trouver un yamaha g50 , basé sur la technologie axon aussi, le tracking est excellent.et ça se trouve vraiment pas cher.;-)

  • JeanFiMoi j'attends pas noel, c'est commandé, ce truc est exactement ce qu'il me faut ! Je l'utiliserai avec FM8 et je vous dirai. Dom j'adore ton morceau piano, y a du feeling et beaucoup d'inspiration, c'est magnifique, envisagerais tu par hazard de nous mettre ça en tablature ?

    Je me suis permis ... pour le relevé de notes, sauf faute de frappe c'est bon, par contre ça se joue avec feeling, il y a beaucoup de changement de tempo plus ou moins progressifs, alors pour la rythmique c'est approximatif.
    http://www.filedropper.com/songforlionelray

  • Alors là, juste génial Docart, merci ++++++++ et merci à Dom pour ce très beau morceau, je m'y mets dès cet AM !!!!!!

  • De rien, vraiment. Je voulais de toute façon comparer un peu avec ce que pourrait sortir le GR-55 sur ce tire afin d'avoir un petit comparatif.
    Il était un peu tard hier, pour la rythmique si j'ai le temps ce soir je ferai un petit effort, et s'il y a une erreur de transcription, n'hésite pas je peux corriger très facilement et reposter la version corrigée.

  • Bonjour, tout d'abord bravo pour cet article très détaillé en en Français ! Quid de l'installation de ce merveilleux outil sur une guitare acoustique ? Pour la petite histoire, j'ai Ovation cordes nylon :°
    Merci pour vos réponses.

  • Salut !
    Voilà, testé en live hier...
    Ca fonctionne comme chez moi, c'est à dire très bien !!!
    Je n'ai pas tenté le diable et pris le risque que l'émetteur et le récepteur ne se "voient" pas même si dans cette configuration ça marche bien chez moi, donc j'avais l'ordi à côté de moi.
    Pas pris de risque non plus dans le jeu, c'était juste sur un titre et avec des nappes en fond.
    J'ai juste eu un petit souci de "note off", mais c'était après accordage et avant le morceau.
    Comme j'avais déjà eu ça chez moi, j'avais prévu le coup. J'ai utilisé un synthé dans Logic et j'ai eu juste besoin de démarrer le séquenceur et l'arrêter pour couper la note.
    Il faut que j'approfondisse plus la question pour voir comment faire, mais sinon tout a bien fonctionné !
    A refaire... ;)

  • Salut Dominik, salut la communauté :)
    Voilà plusieurs mois que j'ai découvert ce site très intéressant ! Merci beaucoup pour les articles et surtout le partage ;)
    J'ai découvert le kit "fisherman triple play" il a quelques mois mais n'ayant pas trouvé de vrai test comme tu l'as fait Dominik, j'étais resté en standby sur l'affaire...merci encore pour ton retour sur le sujet !!
    J'ai eu en ma possession un clavier maître il y a 3-4 mois de cela que j'utilisais pour piloter mes samples (projectsam, etc...) mais j'ai dû le retourner à cause de défauts de touches (27 sur 88 !!!!). Je suis donc depuis ce jour sans aucun périphérique pour utiliser mes librairies...bouh :-(
    Toutefois après avoir pris connaissance de cet article, il semblerait que la roue ait tournée en ma faveur et que le fishman triple play serait la solution à mon problème lol J'attendais juste d'avoir assez de retours dessus avant de me lancer en fait ^^ héhéhé !!!!
    Cependant !! Avant d'envisager un achat futur...je souhaiterais qu'on éclaire ma lanterne sur 1 point que j'estime vraiment important. De quoi s'agit-il ? See below guys :p
    Le Fisherman peut-il gérer "la modulation" et "le pitch" de ses samples tel qu'un clavier clavier peut le faire ???
    Si oui, comment procéder ? En assignant une pédale d'expression peut-être ??

    Je pense que cette question peut intéresser du monde :°
    Merci d'avance des retours les loulous & have a great sunday !!

  • Salut,
    Pour le pitch, je suppose que tu parles du pitchbend... ?!?
    Tu peux l'utiliser comme tu le fais sur une guitare en tirant une corde...
    En fait tu as 4 réglages sur le soft et tu choisis ce qui te convient pour chaque patch.
    Maintenant si tu veux utiliser le pitchbend sur une octave par exemple, là oui, il te faudra un contrôleur externe, tout comme pour la modulation je présume, mais je n'ai pas testé tout ceci encore...
    A+
    Olivier

  • Bonjour Dominik et merci pour ce test hyper détaillé.
    Une question que je me pose et d'après ce que j'ai pu lire n'a pas été abordé, c'est la latence du système.
    As tu des notions de temps là dessus en ms?

  • Bonjour, je ne suis pas trop du genre à "mesurer"... Je n'aurais d'ailleurs aucune compétence pour le faire et ça ne m'intéresse pas. Je ne parle pas de "latence" dans l'article mais plutôt de tracking... Comme je l'ai précisé, il est excellent et permet de jouer à peu près tous les types d'instruments. J'ai encore fait des essais cet AM avec des synthés de Reason 8 que je viens de recevoir, et c'est juste monstrueux. Alors évidemment, comme je le dis aussi dans l'article, il y a toujours un léger décalage entre le son percuté avec le médiator et le son effectivement entendu mais il est tellement infime que je ne sais pas si ça vaut le coup d'en parler. Doublé avec le son de la guitare c'est vraiment sympa. En tout cas, je ne pourrais plus me passer de ce bel outil !

  • Par contre, c'est le genre de certains : (si vous ne le parlez pas couramment, attention, il faudra déchiffrer le traducteur google du polonais)
    http://cyfrowogitarowo.pl/archiwa/56
    Sinon, pour une configuration sans Ordinateur :

    imageArticle


    TriplePlay + Convertisseur MIDI USB (type Kenton) + Waldorf Blofeld
    Pour le convertisseur, notre ami polonais a vraiment creusé la question (et a même eu la gentillesse d'en faire une version en anglais) : [lien url=http://cyfrowogitarowo.pl/wp-content/uploads/2014/04/MIDI-USB-HOST-DIY-tutorial.pdf][/lien]

  • Super test... j'ai enfin pris le temps de le lire et le regarder les vidéos!
    a cause de toi, j'ai pris le Kemper ^^ ... et je sens que que je vais pas pouvoir y couper à ce triple play... ça m'a tout l'air d'être exactement ce dont j'ai besoin (envie...)
    Tu me coutes cher avec tes tests bien foutus! :p

  • juste pour repreciser, ce fishman n'a d'interet que si vous faites de grosses scenes (et que vous bougez comme angus) , c'est à dire le coté HF.
    parce que c'est la meme technologie que l'axon ou le yamaha g50 , qui se trouve à 150 euros d'occaz.et vous economiserez en plus 2ms de latence (temps moyen pour le hf wifi) et serez pas bloqué sur le usb.
    apres vous faites ce que vous voulez de votre argent hein ;-)
    à ce propos c'est vrai qu'un test de latence eut ete interessant pour voir s'ils se sont contenté de remettre la techno axon sur du wifi (ce qui est le cas amha) ou s'ils ont amelioré le truc
    pour faire le test c'est tres simple, on enregistre un son synthé (assez percussif) en meme temps que sa guitare direct sur une autre piste.et on regarde la difference entre les 2 en ms sur une note jouée.
    pour info , sur les latences : http://www.joness.com/gr300/MIDI_SPEED.htm

  • allez , on va economisez du travail :
    selon le concepteur : "Andras Szalay said:
    "The latency -- as it can be described best in the usual manner, from the picking until the MIDI signal, considering a "best case" for a given pitch on the guitar -- is about 14 msec at the lowest pitch of the guitar, and goes down to about 6 msec in the high rang".
    on est dans la meme moyenne que le g50. (par contre roland a bien 10 ms de retard quand meme !)

  • Heu, je rêve ou on pinaille pour des histoires de 10 millisecondes ?!
    Avant de me dire que qui que se soit entend la différence entre un système Roland, Axon ou Yamaha, qu'il s'intéresse aussi au temps que met le son à parcourir une distance.
    A trois mètres d'un ampli, on est déjà à presque 9ms (sans compter le temps de traitement des effets entre la guitare et l'ampli). Et personne n'en parle ... :°

  • Bonjour Docart sans vouloir etre desobligeant je crois que tu reves oui, puisque personne ne"pinaille" lol : je donne une info (demandée ici meme par "sebastos08") et qui est je crois la question la plus demandée depuis l'existence de la guitare synthé.meme la pub du gr50 c'etait "it's not nice to be late" tant c'etait le probleme numero 1, et si tu vas sur le vgforum c'est le 1er truc demandé quand un appareil sort.
    jm kajdan m'avait dit qu'il avait arreté la guitare synthé pour des pbs de ...latence...je pense que ça a son utilité ici donc, ça peux que servir le sujet.
    quand à la "distance" et les ms etc il a ete prouvé par des mecs qui maitrisent grave (pas moi ni toi donc) que c'est tres different de percevoir la latence avec une distance physique , (9ms à 3 metre donc ) et non physique (9 ms dans des ears par exemple).c'est une histoire de cerveau et de visuel , on est habitué à une latence par rapport à une distance etc etc bref les mecs l'expliquaient super bien mais c'est pas le debat ici .
    tu sais quand j'interviens sur un truc c'est pas pour exposer mon avis subjectif dont tout le monde se fout, mais bien pour donner des infos que j'ai recoltées par des specialistes parce que le sujet me passionne depuis des années sinon j'me permettrais absolument pas.
    ainsi j'ai repondu a sebasto08 sur sa question initiale en lui donnant en plus des tableaux comparatifs de tracking , on est dans le sujet et ça peut servir à des lecteurs, et si quelqu'un peut choper dans un cash converters un yamaha g50 à 50 euros (on les trouve a ce prix !) parce qu'il aura lu ici que c'est la technologie axon et que c'est excellent, alors mes interventions auront ete utiles.plus utile qu'intervenir pour dire que mon interlocuteur "pinaille" si tu veux mon avis en tout cas :° ;-) passe une bonne journée , ce n'est que du son

  • Merci pour ces precisions sur latence steph, qui je confirme sont utile pour moi quand on enregistre sur un daw.
    voila qui me rassure effectivement, je pense que je vais, a mon tour, tester la bestiole. Merci a tous

  • stefjuste pour repreciser, ce fishman n'a d'interet que si vous faites de grosses scenes (et que vous bougez comme angus) , c'est à dire le coté HF.
    parce que c'est la meme technologie que l'axon ou le yamaha g50 , qui se trouve à 150 euros d'occaz.et vous economiserez en plus 2ms de latence (temps moyen pour le hf wifi) et serez pas bloqué sur le usb.
    apres vous faites ce que vous voulez de votre argent hein ;-)

    Pour avoir eu un Yamaha G50 et un Axon AX100 à une certaine époque, je ne me hasarderais pas à affirmer que c'est exactement la même chose que le Fishman actuel... Le G50 tout d'abord était une cata question tracking, pas du tout pratique à coupler avec un expandeur et c'est du reste pour ces deux raisons que Yamaha a eu vite fait d'enterrer le machin et n'est jamais retourné jouer sur ce terrain "compliqué" car étant en fait dans l'incapacité de concurrencer Roland à l'époque sur le sujet...
    Pour ce qui concerne l'Axon, c'était certes un très bon outil dont le Fishman s'est très largement inspiré, avec ses différentes possibilités de split du manche et son excellent tracking. Par contre, ces bestioles sont rarissimes sur le marché de l'occase, nécessitent le montage en fixe d'un capteur type GK, sont fournies sans aucun son (ou une banque de quelques sons très classiques pour l'Axon et évidemment pas de la qualité de ce que l'on trouve aujourd'hui) et je n'en ai personnellement jamais vu à 150 euros... J'ajouterais que ce produit n'étant plus distribué, c'est "sans filet" si vous récupérez un engin capricieux. Le mien par exemple (que j'ai toujours dans un carton qq part) ne fonctionne plus, s'allume mais fait un bzzzz étrange et ne reconnait plus rien. De plus, pas d'USB, on fait tout en midi classique ce qui veut dire que pour attaquer des synthés virtuels il est nécessaire de s'équiper d'une interface midi USB pas toujours synonyme de 0 emmerdes...
    Si je compare brièvement avec le Fishman, je dirais juste que pour 400 boules, on a un outil actuel, garanti, sans fil, avec un capteur amovible utilisable sur plusieurs grattes différentes, livré avec en boutique déjà pas mal de samples et de sons "actuels" pour qui n'a pas déjà de matos type stnthé hardware ou software (ce qui est quand même le cas de la plupart des gratteux qui se lancent...). Voilà, j'ajouterais également qu'il est dommage que mon Axon ne fonctionne plus car j'aurais pu à l'occasion comparer le tracking avec celui du Fishman mais dans mon souvenir, je ne crois pas avoir jamais joué avec l'Axon aussi "finement" qu'avec le Fishman, notamment du piano Steinway, en ayant la possibilité "d'appuyer" certaines notes, jouer sur la vélocité avec un maximum de feeling "guitaristique"... Car il n'y a pas que la vitesse et les 40000 notes à la seconde qui importent.
    D'autre part, et comme c'était le cas du G50, il est tout de même nettement plus pratique et plus convivial d'utiliser le Fishman avec du virtuel car c'était vraiment galère d'assigner les sons un à un et de retrouver ses petits avec les deux autres... Cela étant, j'en conviens, il est nécessaire de disposer d'un ordinateur avec le Fishman même si comme l'a montré Gwen, il existe des "dérivatifs" qui restent un peu exotiques. Jouer avec un Mac sur scène peut aussi dérouter certains, mais pas moi, c'est juste une question d'organisation et d'anticipation...
    stef
    à ce propos c'est vrai qu'un test de latence eut ete interessant pour voir s'ils se sont contenté de remettre la techno axon sur du wifi (ce qui est le cas amha) ou s'ils ont amelioré le truc
    pour faire le test c'est tres simple, on enregistre un son synthé (assez percussif) en meme temps que sa guitare direct sur une autre piste.et on regarde la difference entre les 2 en ms sur une note jouée.
    pour info , sur les latences : http://www.joness.com/gr300/MIDI_SPEED.htm
    :° lol
    Ouais, pourquoi pas... Et une fois qu'on a fait ça il se passe quoi ? On en conclue effectivement que la transcription du jeu de gratte en midi n'est pas parfaite, ce que j'ai dit dans l'article et que je n'ai du reste appris à personne ici. On peut toujours mesurer la musique avec un pied à coulisse, mais pour moi, ce genre d'exercice ne veut pas dire grand chose. Certains affirmeront qu'en ne mesurant rien on reste dans la subjectivité et que tout cela n'est pas très "scientifique" mais qui parmi vous est capable d'évaluer, oreilles et doigts à l'appui ce qui signifie réellement 9 ou 16 ms ? Pas moi en tous cas :° :° :° Par contre, ce que je puis affirmer sans risque, c'est que pour avoir expérimenté nombre des systèmes dont nous parlons ici, le Fishman Triple Play est le meilleur outil actuel pour jouer des synthés à la gratte, il n'est pas parfait, il lui manque des modélisations COSM de Roland par exemple et il persiste une latence infime de X ms.... mais quel pied de pouvoir sans se poser 10000 questions "rentrer" des notes de "tout" dans Logic sans devoir prendre des cours de clavier... C'est pour ça que je me bats ici, pour vous montrer ce que vous perdez à ne pas vous intéresser à ce genre de bécane, dans vos compos, vos transcriptions partoches, vos arrangements et pourquoi pas "on stage".
    Alors après, les millisecondes et les machins, OK.... mais écoutez les gens jouer avec, essayez le bousin, c'est quand même mieux, et on en recause après !!!!!! +1

  • yoyothewarrior
    Cependant !! Avant d'envisager un achat futur...je souhaiterais qu'on éclaire ma lanterne sur 1 point que j'estime vraiment important. De quoi s'agit-il ? See below guys
    Le Fisherman peut-il gérer "la modulation" et "le pitch" de ses samples tel qu'un clavier clavier peut le faire ???
    Si oui, comment procéder ? En assignant une pédale d'expression peut-être ??
    Je pense que cette question peut intéresser du monde
    Merci d'avance des retours les loulous & have a great sunday !!

    Alors oui on peut tout à fait intervenir sur les paramètres synthés via des control changes assignés aux commandes que l'on souhaite bouger au pied. Tout dépend de ce que tu veux faire exactement. Dans tous les cas, il te faut un pédalier midi type Roland FC300 ou Behringer FCB1010. S'il s'agit juste de s'attaquer à des paramètres basiques que sont les changements de programmes, le volume, le hold, tu peux le faire via une piste dédiée dans le logiciel Fishman comme indiqué à la page 13 de la doc. Si c'est plus complexe et que ça concerne directement les paramètres internes spécifiques d'un synthé, il faut aller bidouiller directement dans le synthé en question et assigner des control changes avec ton pédalier, soit en utilisant les pédales d'expressions soit en utilisant les switches suivant les besoins et le type de modif en temps réel que tu souhaites. je ne dirais pas que c'est d'une grande simplicité mais ça peut se faire...

  • nous avons , de maniere etonnante, un point commun, c'est que j'ai aussi un axon en rade, qui fait suite à un ancien axon, lui aussi tombé...en rade (les 2 terratec)
    par contre j'avais pas la meme experience que toi sur le g50 (c'est de lui dont je parlais à 150 euros voire moins dans les cash converteurs pas de l'axon)
    concernant le prix c'est tres discutable parce que j'ai vu qu'il est dit sur le forum vg que les sons sont moins bons que ceux du gr55 , et que bien sur on peut prendre omnisphere, mais omnisphere ou autre synthé actuel c'est cher , et faut avoir une becane en question pour les faire tourner.une conversion midi usb midiman, ça vaut rien et c'est super fiable.bref à chacun de se faire son opinion mais tout est à prendre en compte.apres avec un gr33 ça marchait deja super bien pour rentrer sans synthé , un ptit essai à moi de l'epoque (sans pretention hein) , et ç amarchait bien : https://soundcloud.com/stef_herbuel/cloning .alors si on se fout de la latence, et que l'ancine matos suffit à faire des trucs corrects, j'insiste sur le fait que fishman 500 + gros mac + omnisphere ça se reflechit face à une ancienne generation qui marche quand meme bien + un midiman usb.

  • stef j'insiste sur le fait que fishman 500 + gros mac + omnisphere ça se reflechit face à une ancienne generation qui marche quand meme bien + un midiman usb.

    C'est pas faux Stef mais je ne sais pas si tu as déjà testé les synthés Spectrasonics, Omni, Stylus RMX et Trillian, après c'est vraiment hard de retourner jouer sur autre chose... :-(

  • si vous voulez des avis d'utilisateurs lambda, allez sur Amazon, il y a une trentaine de commentaires de personnes ayant acheté le Fishman..
    Comme d'hab, ça va du pire au meilleur, de celui qui veut juste le mettre à la poubelle à celui qui trouve que c'est l'engin ultime !
    Mais il y a des avis plus pondérés et intéressants
    Moi qui ne suis pas du tout un guitariste synthé, j'ai quand même retenu ce qui suit :
    - Comme l'a dit le boss, il faut apprendre à jouer "synthé".
    - ensuite il faut avoir l'esprit et les connaissances du systèm "midi".
    - et, je pense utiliser un pc dédié performant largement dimensionné en ram et en processeur.

  • More
    - Comme l'a dit le boss, il faut apprendre à jouer "synthé".
    - ensuite il faut avoir l'esprit et les connaissances du systèm "midi".
    - et, je pense utiliser un pc dédié performant largement dimensionné en ram et en processeur.

    Voilà un p'tit gars bien et qui suit, ça fait plaisir !!!! :°
    Plus sérieusement, il est évident que celui qui investit dans ce type de matériel sans une réelle envie de remettre un minimum d'habitudes en question et de bosser l'instrument dans ce contexte va devant de belles désillusions. La grande majorité des gens qui se lancent dans la guitare synthé et l'abandonnent dans la foulée ont ce profil. Mais je dirais que ça me fait un peu le même effet que les grands rêveurs qui, sans jamais avoir poser les doigts sur un manche de gratte s'achètent une Fender et un bel ampli en espérant jouer Eruption le lendemain... Plus "largement", et sans faire le vieux con moralisateur, il y a une phrase que je sors régulièrement à mes élèves : "on n'obtient jamais rien sans efforts"... C'est transposable dans tous les domaines +1

  • Bonjour Dominik, j'ai acheté un triple play, seulement je n'arrive pas à le faire fonctionner, mon ordi pc windows 7 ram 4g/ ne reconnaît pas l’émetteur du récepteur, est ce trop léger. j'ai installée le logiciel téléchargé sur le site fishman, les autres fichiers images recommandes sont sur un cd audio
    Quittes à acheter un ordinateur pour le live, j'envisage d'acquérir un mac dédié à ce projet, quelle est la configuration nécessaire pour que le logiciel fonctionne ? Merci de votre réponse, j'ai ce petit bijou depuis 2 jours et je n'en profite pas = je suis énervée ! je suis nulle en informatique, il faut m'expliquer étape par étape. Merci pour votre réponse et votre aide. :-(

  • Bonjour, non ça n'est pas lié à cette config PC qui sans être le top est suffisante pour faire fonctionner le Triple Play. Pour que l'on puisse t'aider, il faudrait décrire le problème avec davantage de précisions, le cheminement effectué et ce que tu ne "voies" pas exactement... Je te suggère de créer un post dans le forum pour présenter ton pb en détails.
    @+
    Dom

  • Bonjour Afficionados de la guitoune Syntouille ,
    pour info : 388.15 € sur amazon.fr
    j'en ai cdé un , à suivre.......
    @+
    El Viejo Satuax

  • J'ai achetée mon triple play fishman chez Thomann :
    A la réception :
    1/montage du boîtier sur la guitare
    : vérification de l'émetteur fonctionne normalement
    Vérification du récepteur fonctionne également. Lorsque que je branche la clef usb sur port de l'ordinateur, elle n'apparaît pas dans le module ordinateur, elle me dit juste qu'elle installe le pilote du nouveau matériel. je suis obligée d'aller dans imprimantes et autres périphériques et la il me marque : non spécifié
    2/j'ai téléchargé le logiciel triple play du site puis j'ai installé le logiciel sur Pc - installation ok mais quand je lance logiciel il ne fonctionne pas. Sauf si je reste appuyé sur l'émetteur (usb) . Il y a un signal mais qui s'éteint presque immédiatement . J'ai essayé de réinstaller en vain.
    3/j'ai fait une copie sur cd des fichiers images proposés - sampletank-xt-win + komplete-elements-mk2
    4/ j'ai pensé à un conflit sur mon Pc ?
    Il y a en effet sur le Pc le logiciel djuced pour mixer / application asio4all_2_12French(utile pour le triple play.
    5/j'ai pensé faire un formatage ou restauration, mais je préfère trouver une autre solution, merci pour votre précieux aide, car la je tourne un peu en rond, et j'aimerais tant tester ce petit bijou.

  • Hello vous ;-)
    T'ite question. J'ai installé moi même un système Graptech (les pontets piezo+l'électronique Midi+audio) sur ma Vigier Excalibur... On ne voit rien : les pontets sont compatibles avec le format des originaux, et j'ai conçu un p'tit boitier avec toute l'électronique + l'alim + mini potards + prise 13 broches planqué à l'arrière de la guitare, et amovible grace à un petit connecteur qui fait le lien avec le cablage des pontets. Le tout fonctionne avec un Axon 50 USB. Au début j'ai surtout installé ce système pour la partie MIDI, mais je m'aperçois que j'utilise encore plus le son " piezo acoustique " de la guitare !!! Etant dans la "bricole" ;)j'aimerais bien connaitre un moyen de remplacer le " capteur " du Triple Play (qui à priori est de type magnétique -malheureusement- et non piezo!) par celui intégré à ma guitare...
    Une idée ?
    Cdlt

  • Yup Dom!
    Faisait longtemps...
    Comment va?
    Dis moi, je suis peut-être passé à côté, mais je ne crois pas t'avoir lu sur la fonction Pick Split qu'on trouve sur l'Axon et qui permet de changer de son en fonction de la position du médiator entre le chevalet et la dernière case du manche. Cette fonction permet également d'émettre un CC MIDI, toujours en fonction de la position du médiator ce qui est très pratique, par exemple, pour piloter l'ouverture d'un filtre.
    J'abuse de cette fonction sur mon Axon, et j'avoue que c'est peut-être la dernière chose qui pourrait me décider à passer au Fishman.
    Peux-tu me dire si cette fonction est de la partie ou non?

  • Dominik HardyBonjour, je ne suis pas trop du genre à "mesurer"... Je n'aurais d'ailleurs aucune compétence pour le faire et ça ne m'intéresse pas. Je ne parle pas de "latence" dans l'article mais plutôt de tracking... Comme je l'ai précisé, il est excellent et permet de jouer à peu près tous les types d'instruments. J'ai encore fait des essais cet AM avec des synthés de Reason 8 que je viens de recevoir, et c'est juste monstrueux. Alors évidemment, comme je le dis aussi dans l'article, il y a toujours un léger décalage entre le son percuté avec le médiator et le son effectivement entendu mais il est tellement infime que je ne sais pas si ça vaut le coup d'en parler. Doublé avec le son de la guitare c'est vraiment sympa. En tout cas, je ne pourrais plus me passer de ce bel outil !

    Ce genre de mesure est enfantine à réaliser.
    Il suffit d'enregistrer en simultané une prise DI de la guitare ET le signal MIDI du convertisseur en prenant évidemment soin de désactiver les fonctions d'auto-quantize. Ensuite, on choisi le mode d'affichage temporel plutôt que musical sur le séquenceur, on zoom sur une transitoire, et on compte le nombre de petite graduation qui sépare la transitoire audio du début de la note MIDI.
    Jadis, j'ai fais ce type de test sur un paquet de convertisseurs que j'avais à dispo dont un G50, un GI-20, un GR-33 et un Axon. Je vous laisse deviner qui était en tête ;)...

  • SpawnXYup Dom!
    Faisait longtemps...
    Comment va?
    Dis moi, je suis peut-être passé à côté, mais je ne crois pas t'avoir lu sur la fonction Pick Split qu'on trouve sur l'Axon et qui permet de changer de son en fonction de la position du médiator entre le chevalet et la dernière case du manche. Cette fonction permet également d'émettre un CC MIDI, toujours en fonction de la position du médiator ce qui est très pratique, par exemple, pour piloter l'ouverture d'un filtre.
    J'abuse de cette fonction sur mon Axon, et j'avoue que c'est peut-être la dernière chose qui pourrait me décider à passer au Fishman.
    Peux-tu me dire si cette fonction est de la partie ou non?

    Salut Spawn, alors concernant la possibilité de splitter le manche, oui elle existe bien avec le Fishman et de façon verticale comme horizontale, ce qui autorise pas mal de péripéties très sympas; après pour ce qui est des CC midi je ne crois pas qu'on aille jusque là ou alors c'est une fonction "cachée" qui m'a échappé...

  • Dominik HardySalut Spawn, alors concernant la possibilité de splitter le manche, oui elle existe bien avec le Fishman et de façon verticale comme horizontale, ce qui autorise pas mal de péripéties très sympas; après pour ce qui est des CC midi je ne crois pas qu'on aille jusque là ou alors c'est une fonction "cachée" qui m'a échappé...

    Flute, je me suis mal expliqué. J'avais bien compris pour le split/layer au niveau du manche. Je parlais d'autre chose. Sur l'Axon, on peut spliter sur le manche soit par cordes soit par frettes, donc, ça, j'ai bien compris que le Fishman le fait aussi (le contraire eu d'ailleurs été étonnant puisque l'inventeur du Triple Play est le m^m que l'Axon Blue Ship des débuts). Non, ce dont je parle moi, c'est de la possibilité qu'offre l'Axon de spliter la zone située entre le chevalet et les dernières touches du manche, autrement dit, la zone située au dessus des micros, là où le médiator est habituellement utilisé.
    Dans cette zone, l'Axon permet deux choses:
    1-Il offre trois zones de splits distinctes si bien qu'en fonction de la position du médiator, il est possible d'avoir 3 sons différents. Par exemple, un trompette bouchée en pickant près des pontets, une trompette ouverte en pickant près du micro central, et un piano en pickant au dessus du micro neck.
    2-Cette aptitude peut aussi être utilisée pour piloter l'émission d'un CC de notre choix et ainsi permettre de travailler un paramètre MIDI sur un appareil externe. Je m'en sert par exemple le plus souvent pour piloter l'ouverture de ma Wah numérique (Mediator près des pontets = Wah fermée = son grave / Mediator près du manche = Wah ouverte = son aigüe)
    Cette fonction est évidemment combinable avec les possibilités de splits/layer sur le manche.

  • Bonjour
    L'AXON offre le choix entre:
    A: Mode SEPARATE ( chaque corde emet sur un canal different )
    B: Mode COMMON ( toutes les cordes emettents sur un canal unique )
    Pouvez vous me confirmer que le Triple Play offre aussi ce choix.
    Je dis cela car il me semble pas me tromper que seul le choix SEPARATE offre les possibilités de SPLIT dont SpawnX a la gentillesse de nous expliquer les avantages qu'il en retire.
    Ma question est donc bien la suivante :
    " Le TRIPLE PLAY offre il cet autre choix que de n'emettre que sur un seul canal?"
    ( je suis au courant que l'eventail des possibilités seront moindre ) mais je ne trouve pas la réponse à ma question dans la doc.

  • j'ai trouvé ce qui suit dans la doc, ça répond sans doute à ta question...
    The terms Mono or Poly may seem counterintuitive,since Mono mode involves transmitting MIDI
    data on multiple channels, and Poly mode uses only a single channel. Instead, think of it this way: Poly mode lets you transmit multiple melodic lines — polyphony — on a single channel, so your guitar behaves like a polyphonic synthesizer. In Mono mode,you can only transmit a single-note melody on each channel, like on a monophonic synthesizer. (But you can still play up to six notes at once, because you have a separate virtual synth for each string.)

  • Salut
    Juste pour signaler que le tracking du GK par l’intermédiaire du VG-99 (guitar to midi) pour piloter
    les synthés externes (Omnishere , UVI PlugsoundPro , Project Sam etc...) ne me convient pas y compris sur les sons "faciles".
    .Je possede 2 GK2-A (Vigier Excalibur + Ibanez PM100 Black) , 1 GK-3 (Taylor T5 Koa) et une Godin Multiac midi Nylon .
    Au vu des vidéos , notamment celle de Dominik , le Triple Play me semble largement au dessus.
    A confirmer.

  • Pour notre ami " More "ci dessus !
    Je te remercie ! Je n'avais pas vu passer ton message qui date du 19 /11.
    et donc le Triple Play peut apparemment être réglé en ces termes de:
    POLY => Toutes les cordes sur le même canal.
    MONO = > chaque corde emet sur son propre canal.
    Pour notre ami ZAFRA:
    Je ne possède pas encore le Triple Play mais j'utilise AXON Ax-50!
    Je possède le VG-99 et en matière de tracking MIDI c'est pour moi évident qu'il reste un cran derriere.

  • Salut
    Merci Tidom
    Je viens de commander le Triple PLay sur Amazon.fr pour 382€ (8 produits en stock le 12/12).
    499€ chez Thomann
    Je ne comprends pas cet écart

  • zafraSalut
    Merci Tidom
    Je viens de commander le Triple PLay sur Amazon.fr pour 382€ (8 produits en stock le 12/12).
    499€ chez Thomann
    Je ne comprends pas cet écart

    Amazon s'occupe de faire l'intermédiaire pour d'autres enseignes, offrant une vitrine très visitée pour des revendeurs qui auraient bien de la peine à se faire une place sur le marché inondé du référencement en ligne et évite à l'enseigne des kilomètres carrés de stock en entrepôt. Donc ton TriplePlay vient peut-être d'un pays lointain qui peu se permettre de casser le marché, toutefois attention, les CGV sont longues comme le code du commerce et Amazon se décharge entièrement en cas de contre façon. Sans être parano, j'ai moi-même acheté un Irig à un prix défiant toute concurrence, ces pratiques sont tout de même de plus en plus dénoncées.
    Sans discourt moralisateur et sans intention de convaincre, je préfère aujourd'hui refreiner mes crises de GAS et faire travailler les petits revendeurs du coin, qui sont la plupart du temps alignés sur les tarifs web, ou à quelques euros près.

  • Salut
    Amazon fracasse tout et avec des méthodes que la CGT réprouve mais là l'écart avec les gros discounteurs du web est vraiment énorme.
    J'ai enregistré mon triple play chez Fishman avec le numéro fourni sur une carte , pas de soucis de ce coté là.
    Par contre en permanence le message sur le soft "CONTROLLEUR NOT FOUND" et donc aucun sons . Je pense avoir fait les choses correctement mais si quelqu'un a eu ce genre de soucis.......
    Ca clignote sur le contrôleur et la clé USB.
    J'ai contacté Fishman , j'attends leur réponse.
    Rassure toi Docart toutes mes guitares et autres GR VG.... viennent de la crèmerie du coin (Fallon music Dijon)

  • Salut,
    J'ai comme toi Dominik une Ibanez Js2400 et j'aimerai y fixer le Triple Play mais le problème c'est qu'il n'y a pas beaucoup de place derrière le vibrato pour le boitier de contrôle. Alors je pensais peut être le poser au dos de guitare comme il a été pensé pour le GK3, mais la j'aurai besoin de la longueur du câble qui va du capteur au boitier...je suis pas certain qu'il soit aussi long que le GK3.

  • J'ai acheter la fender fishman tripleplay.la guitare est super sauf pas de réglage de tonalité,mais le son est bon.
    Mon problème :dans le logiciel fishman il y a une inversion entre la corde de ré et sol.
    J'ai tout essayé tout lu je ne comprend pas.
    Merci pour ta réponse

  • Allard gillesJ'ai acheter la fender fishman tripleplay.la guitare est super sauf pas de réglage de tonalité,mais le son est bon.
    Mon problème :dans le logiciel fishman il y a une inversion entre la corde de ré et sol.
    J'ai tout essayé tout lu je ne comprend pas.
    Merci pour ta réponse

    Peut être une inversion de câblage sur le capteur
    Pas facile à vérifier surtout en période de garantie

  • BrushkiSalut,
    J'ai comme toi Dominik une Ibanez Js2400 et j'aimerai y fixer le Triple Play mais le problème c'est qu'il n'y a pas beaucoup de place derrière le vibrato pour le boitier de contrôle. Alors je pensais peut être le poser au dos de guitare comme il a été pensé pour le GK3, mais la j'aurai besoin de la longueur du câble qui va du capteur au boitier...je suis pas certain qu'il soit aussi long que le GK3.

    je ne l'ai pas monté sur la JS mais normalement ça passe sans envisager un montage au dos de la guitare (ce n'est pas difficile à vérifier il suffit de dévisser l'attache courroie et de poser la plaque Fishman). Si tu devais malgré tout procéder ainsi, il faut passer le fil du capteur via le micro aigu en le déposant/reposant mais cela poserait alors le pb du démontage occasionnel du Triple Play. Reste à savoir si tu envisageais de l'installer sur plusieurs guitares ou non...

  • Extra ce truc, correspond en tout point à ce que je recherche, commandé chez Toto

  • Bonjour
    je suis allé me renseigner sur le fishman TP auprès du vendeur de guitare du magasin Scotto à Marseille qui me l'a totalement déconseillé ? je suis donc étonné que vos avis soient totalement différents car en effet il me semblait insistant pour acheter un produit type Roland.....

  • Tout dépend de ce que le vendeur a mis en avant ... sa marge, sa préférence personnelle, les retours de ses clients habituels, le besoin de faire descendre son stock ou encore a t il voulu répondre au mieux aux besoins que tu lui as éventuellement exposé.
    Les deux produits ont des similitudes, mais aussi des particularités singulières, à toi de voir lequel dispose des meilleurs avantages pour ton utilisation.

  • Bonjour à tous, membres de la secte de la guitare midi !
    Je viens à vos conseils d'experts pour m'éclairer sur un problème que j'essaye de résoudre depuis un moment, j'ai même contacter fishman pour bénéficier de leur aide, et ils n'ont toujours pas réussi à me trouver une solution claire.
    Je souhaite utiliser mon FTP comme contrôleur basique dans mon logic pro X, afin de contrôler mes instruments virtuels sans passer par le plug FTP. Je veux donc séparer mes 6 cordes en 6 canaux midi reconnus séparemment par Logic. Pour se faire, je boot le FTP en Hardware mode ( en maintenant le bouton UP à l'allumage). Ceci est théoriquement censé me permettre de séparer les 6 canaux midis pour les 6 cordes. Dans logic, je crée donc 6 pistes instruments, je les affectes aux 6 différents canaux, seulement quand je joue, j'ai tous les canaux qui reçoivent la somme des canaux, ils ne sont pas séparés. Quand j'utilise les pistes midi externe, cela fonctionne, mais je ne veux pas piloter de générateurs de son externes donc cela ne m'est pas utile. Où est mon erreur ? Je débute dans l'univers de la guitare midi il doit y avoir des choses simples qui m'ont échappé. Plus basiquement, je poserai la question : comment faire pour utiliser son FTP comme simple contrôleur midi dans logic pro X ? Est ce que je dois utiliser une piste instrument, en mode multitimbral ? 6 pistes instruments dans une track stack ? 6 pistes midi externe relié a une piste instrument via l'environnement midi ?
    J'espere que vous réussirez à résoudre mon casse tête ! Merci d'avance !

  • Bonjour,
    Lorsque vous affectez les 6 différents canaux, vous choisissez en entrée le canal de la corde souhaitée, mais avez vous pensé à ne pas laisser "All" dans l'éditeur midi ? Je ne connais pas bien Logic mais c'est une question récurrente en DAW et le fait de sélectionner le bon canal en entré fait souvent oublier qu'il faut aussi bien sélectionner celui ci en sortie.

  • Hello,
    J'ai acheté il y a plus de 8 mois une strat fishman triple play (le fishman est embarqué dans la gratte). Après des mois de galère (le récepteur n'était pas ok), j'ai enfin un système qui fonctionne. En revanche, j'a un pb de jeu dont je n'arrive pas à ma débarrasser : lorsque je joue, les cordes touches le capteur hexaphonique et ca provoque de petits clics assez désagréables. En fait la paume de ma main appuie sans doute un poil trop fort sur les cordes, et elles touchent le capteur.
    Pensez-vous que les cordes sont trop basses (je n'ai rien touché aux réglages d'usines de la strat) ?
    Dois-je modifier mon jeu afin d'avoir la main droite "en l'air" ? Comment faire les palm mutes dans ce cas ?
    Merci de votre aide. Pascal.

  • Je ne vois pas d'autre solution que d'ajuster la hauteur des cordes. Elles ne doivent absolument pas entrer en contact avec le capteur sinon d'une part tu auras des problèmes sur le Triple Paly lui même mais également lorsque tu ne t'en sers pas et que tu joues uniquement de la gratte...

  • OK, merci. Je pensais un peu la même chose, mais pas sûr de moi, dans la mesure où cette guitare est neuve, équipé du Fishman Triple play en natif et a priori réglé en usine.
    Je vais m'y mettre alors :)

  • Le jour où les réglages d'usine seront effectifs, il tombera de la m...... et je dois dire que Fender est spécialiste du genre... donc effectivement, je crois que tu vas devoir jouer de la clé allen avant de jouer de la guitare... Par ailleurs, j'insiste sur l'idée d'un réglage parfait pour tirer partie de tout système hexaphonique, qu'il s'agisse d'une installation d'origine ou de la pose d'un capteur "artisanalement"... Bon courage. Tu trouveras sur le site nombre de ressources pour t'aider à réaliser au mieux ce réglage qui est une des conditions indispensable si tu veux réellement te faire plaisir avec des sons de synthé...

  • Juste une petite précision. Vous parlez l'un et l'autre de "régler la hauteur des cordes", mais qu'on soit bien d'accord, il s'agit en fait de "régler la hauteur du capteur hexaphonique". Les cordes, à priori, doivent être réglées par rapport au manche et non par rapport au capteur.
    Pascal, normalement, le capteur doit être réglable en hauteur au moyen de deux vis placées de part et d'autre de ce dernier. Quand tu visse, les capteur remonte et se rapproche des cordes, quand tu dévisse, c'est l'inverse. C'est là dessus qu'il faut agir si tant est que le réglage d'action et du trussrod conviennent à ton jeu.

  • bonjour à tous
    Pour les profs de guitare qui utilisent le Triple play il y a un outil qui me semble super intéressant: https://www.youtube.com/watch?v=JAE0SfXkdH0

  • Le système Fretlight existe depuis longtemps. Il est compatible avec pas mal de logiciels comme Guitar Pro, Band In A Box, et il me semble qu'un plug VST permet de piloter ces guitares depuis n'importe quel DAW MIDI.

  • SpawnX, quelques messages plus haut, demandait si le triple Play disposait de la fonctionnalité existantesur l'AXON que de pouvoir activer des Control Change en piquant sur des zones proches du capteur entre ce denrier et la dernière frette !
    SpawnX as tu eu ta réponse sur ce sujet ?
    Comme toi je ne suis pas encore passé au Triple Play mais l'absence de cette fonction me chagrinerait un peu !

  • SpawnX ,
    Pour t'avoir souvent lu concernant l'AXON je sais que tu sais en utiliser la fonction Pick-Split.
    Alors je sais que je suis hors sujet car le Triple Play justement ne dispose pas de cette fonction.
    Peut être Dominik voudra bien crér un sujet concernant l'AXON Ax100 ou AX-50 car cela le mérite.
    Concernant le Pick Split qui est une fonction qui n'équipe pas le Triple Play j'ai remis à plus tard mon achat de Triple Play à caude de cela justement.
    Bref ! Pourrais tu m'expliquer comment mettre la fonctiàon Pick Split en fonction dans mon Ax-50 de telle sorte que je puisse rendre plus expressif un son de violon ou de flute en piquant la corde dans telle ou telle zone du Pick Split ?
    Ou celui qui sait !
    Je patauge !
    lol :°

  • Bonjour,
    Je souhaiterais savoir s'il est possible d'installer cet appareil sur une contrebasse électrique et aussi sur une contrebasse acoustique. Toutes deux 4 cordes.
    Deuxième question : peut-il être utilisé avec un iPad sous iOS 9 ?
    Troisième question: peut-il fonctionner avec un ordi sous Linux ?
    Dernière question: les informations MIDI sortant de la contrebasse pourraient-elles être transcrites sur des portées d'un logiciel d'édition de partitions comme Musescore ?
    Par avance merci!
    Cordialement,
    Cassius

  • Bonjour le gars , merci pour cool article.
    Quelqu'un at-il utilisé leurs rock guitare samples?
    https://www.lucidsamples.fr/rock-samples-packs-telecharger/231-rock-guitar-attack-telecharger.html

  • cassius36Bonjour,
    Je souhaiterais savoir s'il est possible d'installer cet appareil sur une contrebasse électrique et aussi sur une contrebasse acoustique. Toutes deux 4 cordes.

    Non, c'est impossible car c'est un capteur hexaphonique dont l'espacement est prévu pour une guitare. Roland propose un capteur pour basses de 4 à 5 cordes mais là encore les cordes d'une contrebasse ne sont pas adaptées à ce genre de capteur.
    JamOrigin propose des solutions audio to midi sans capteur pour guitares, basses et bientôt violons. Ça fonctionne très bien sur mac pour moi et il y a une version bêta sur Ios (mais rien pour linux), tu peux toujours essayer de voir avec le support si la future version pour violon ou la version basse supporte une contrebasse (certains font fonctionner la version guitare avec d'autres instruments).

  • Bonjour à tous. Je vais acheter un triple play (Utilisateur du G50, Axon, Axon MKII, AXon usb50) et vais acheter également le Kenton Midi USB Host pour pouvoir jouer du matos hardware. Ma question: que devient l'audio du bluetooth, car j'aimerais pouvoir jouer sur scène sans fil et s'il y a moyen de récupérer ce signal ce serait génial. Merci pour écoute.

  • Pour moi c'est impossible, si tu veux récupérer les sons "guitare" habituels, ta guitare devra être branchée à un ampli, ou alors à un transmetteur type G50 Line 6 si tu souhaites du sans fil mais la connexion en elle même reste obligatoire.

  • Pour moi c'est impossible pour une simple question d'espacement des capteurs qui ne colleraient pas avec une contrebasse.

  • ...Par contre il existe un capteur hexaphonique pour basse chez Roland, le GK3B mais il faut évidemment disposer d'un synthé guitare Roland pour l'utiliser...

Leave a Comment

Please login to your account or register to leave a comment on this article.
Once registered or logged in, you will be automatically redirected back to this article.