8 years ago

Guitariste programmeur ou compagnon guitariste, à vous de voir...

De la même façon que nous ne jouons pas tous avec le même type de matériel, il y a différentes façons de concevoir la musique sur scène… Certains privilégient le côté « naturel » pour rester libres de leurs mouvements en enclenchant des pédales d’effets du bout du pied, à l’ancienne, d’autres programment absolument tout pour rester libres de leurs mouvements d’une autre manière en utilisant un séquenceur…Deux méthodes qui ont chacune leurs avantages, inconvénients et leurs limites. Le « papier » que je vous propose aujourd’hui se décompose en fait en deux articles à paraître l’un à la suite de l’autre, la théorie dans le N°1, la pratique dans le N°2, avec notamment un tutoriel vidéo pour apprendre à utiliser des programs changes dans Logic, qui se chargera de changer automatiquement vos sons à votre place…
Au tout début….. Il y avait une guitare et un ampli. C’était simple, sans prise de tête ni questions à se poser, on appuyait sur le bouton ON, on attendait quelques minutes que le grille pain monte en température, on branchait sa pelle et on envoyait le bois... Aujourd’hui, les choses sont légèrement différentes et plus compliquées, les avancées technologiques ont réussi à nous corrompre, difficile de concevoir l’ampli et la guitare seuls ; les effets se sont invités à la fête, ils ont envahi les catalogues de jouets, prennent des formes et des prix multiples et en font des tonnes pour coller aux besoins que nous nous sommes tous créés, à des échelles plus ou moins grandes… Vous le savez, je suis personnellement un utilisateur inconditionnel de ces bébêtes depuis la première heure et depuis les albums de Floyd… Je ne sais pas jouer sans effets, ils font partie de ma culture guitaristique, ils sont pour moi au moins aussi importants que l’ampli et la guitare; bref, je ne suis pas un vrai guitariste donc mais… on ne se refait pas.
David Gilmour, l'homme qui m'a appris les sons de guitare...

imageArticle


Pied(s) au plancher…
On commence par une disto ou un overdrive, puis rapidement, se pointent le delay et les effets de modulation, et comme le son n’est toujours pas au rendez vous, on ajoute un compresseur ou un booster, ou plusieurs, il faut alors penser au noise gate pour éviter le pire, puis arrivent une wha et un volume, et il y a aussi le switch de changement de canal de l’ampli et la télécommande du sèche linge… Le pedal board est un truc qui se construit petit à petit, au fil du temps, « à l’expérience » diront certains, et on finit souvent par se retrouver avec une usine à gaz sous les pieds avec des fils partout et des buzzzs dans tous les coins… Oui mais c’est ça, ça sent bon, c’est la vraie guitare avec les snakes qui s’emmêlent et les alims à la c…!!!!!
Même bien rangé, ça reste toujours un peu le gros bordel... Non ?

imageArticle


imageArticle


Le gros avantage, c’est qu’on peut choisir chacune des pièces du puzzle indépendamment les unes des autres. Quand on flashe sur un overdrive, hop, on vire l’ancien et on le remplace par la nouveauté du moment, le reste ne change pas, le système n’est donc jamais figé. Je dirais même qu’il est en perpétuelle évolution et qu’il ne s’arrête jamais de « bouger ». Certaines marques étant plus « pointues » dans un domaine particulier, cela permet de sélectionner et d’associer les meilleurs éléments suivant leur utilisation, exactement comme on le fait en hifi quand on est un vrai mélomane. Chaque pédale est bien là physiquement, ce qui permet de « retoucher » le son en live et en direct juste en tournant des boutons qui sont en général en nombre limité et donc assez faciles à appréhender.
Ensuite, il paraît qu’il n’y a qu’avec ça qu’on obtient le son de la mort, celui qui tue les neurones et permet d’avoir les sensations de jeu uniques que procure justement le fait de jouer en direct avec la guitare dans l’ampli. L’idée étant bien sûr de limiter au maximum l’adjonction d’effets entre la guitare et l’ampli afin de conserver la moelle et l’âme originelle du son « basique »…
Après, il y a le côté sombre… Nous l’avons un peu évoqué, à moins de réussir à se contenter d’un overdrive et d’un delay… on tombe vite dans l’usine à gaz avec des fifils à la papatte en nombre et tous les problèmes qui en découlent. Le marché étant par ailleurs saturé de marques et de pédales d’effets dans tous les styles, il peut ne pas être simple de s’y retrouver et de se fixer sur un (des) choix précis d’autant plus que comme toujours, il faut souvent « acheter pour essayer », ce qui peut finir par coûter, la moindre boite représentant tout de suite un « petit » 150$. Le côté perso « à la carte » des pédales d’effets a donc aussi ses revers : on peut avoir le top en la matière mais du coup le registre sonore est un peu exclusif : avec une pédale, une seule couleur/identité sonore ou quasiment et si on veut plusieurs sons de disto, il faut plusieurs pédales de disto… Et ouais, une MXR ne sonne pas comme une Boss ou une Radial Tonebone…
Le son de la Tonebone n'a rien à voir avec... tout le reste :



A la main comme avant ou pas…
Pour mon cas personnel, ce qui est rédhibitoire avec les pédales d’effets sur scène, c’est l’impossibilité de programmer des sons… S’il y a bien quelques boites sur le marché qui le permettent, elles sont rares et ne correspondent pas forcément aux besoins que l’on peut avoir. Il est vrai que la majorité des gratteux n’utilise que deux ou trois sons, ce qui n'est pas mon cas... mais rien que sur un delay, il y a tellement de possibilités différentes qu’il m’a toujours semblé assez inconcevable de les réduire à une simple pédale d’effets.
Puis il y a le « midi » et toutes les fantaisies qu’il permet, changer radicalement de son en un clic grâce un seul switch ou avec un pédalier de commande, s’ouvrir aux sons réservés aux claviéristes … mieux, automatiquement et en USB avec un ordinateur, un séquenceur et des programs changes, plus le même monde mais ça fait réfléchir ! Alors, oublier définitivement les pédales d’effets ? Pas forcément… on peut toujours avoir recours à un patch/routeur midi et faire de beaux petits mélanges mais avec ce que nous proposent certains fabricants aujourd’hui, j’avoue que j’ai personnellement totalement renoncé aux pédales pour me tourner exclusivement vers des effets en rack communiquant entre eux et offrant un confort d’utilisation absolument sans équivalent…
Et pour le(s) sons... si c'est pas "organique" ça...




A l’époque d’internet et où chacun dort avec son ordinateur portable, manipule sans se poser de questions son iPhone et l’utilise même pour se faire cuire des pâtes, je suis souvent très surpris de rencontrer encore nombre de guitaristes qui hésitent à franchir le pas de la programmation, n’osent pas « s’attaquer » au midi et fuient délibérément tout ce qui comporte plus de 3 boutons… Je ne parle même pas des synthés guitare où le fossé est encore plus grand alors même que des univers sonores décuplés sont là juste devant nous !
Quand même, l’avantage immédiat de la programmation et des effets en rack, au delà même de la multiplicité des sons que l’on pourra se concocter semble évident… Beaucoup moins de câbles et donc d’emmerdes, une compacité extrême permettant aussi un transport aisé d’une répète à l’autre ou du « local » au studio, la possibilité de se fabriquer différentes banques de sons en fonction des besoins, studio, scène, répète, plusieurs formations musicales, etc, et un coût souvent très allégé contrairement aux idées reçues et en regard du nombre de pédales qu’il faudrait réunir pour parvenir à la même diversité « sonore »... Et pour enfoncer le clou, j’ajouterais que de plus en plus souvent, les multi-effets jouent également le rôle d’interface audio et permettent d’enregistrer directement sans micro avec une facilité déconcertante, sans ajout d’aucun autre matériel là où une prise micro dans un cadre « home studio » ressemble à une bataille souvent perdue d’avance pour des raisons simples de configuration des lieux inadaptée...

imageArticle


Au chapitre des inconvénients, certains diront qu’on ouvre alors un autre type d’usine à gaz, plutôt d’ordre informatique celle là, ce qui n’est pas faux… et qu’on passera souvent plus de temps à chercher des sons et des solutions qu’à jouer, ce qui n’est pas……. tout à fait faux non plus ! …Même s’il faut nuancer ce constat, car avec l’expérience, la plupart des racks multi effets fonctionnant à peu près sur les mêmes bases protocolaires, on finit par passer d’une marque à l’autre sans forcément devoir tout réapprendre.
On l’entend souvent, beaucoup prétendent ne pas retrouver dans ces systèmes numériques la chaleur des lampes… Là-dessus, et toujours au risque de déclencher des tempêtes, je dirais qu’il s’agit sans doute davantage d’idées toutes faites et de préjugés que d’une réalité clairement établie. Pour le vérifier, il suffit d’écouter ce qui sort d’un Axe FX ou d’un Kemper profiling amp, pas sûr que la différence soit si… perceptible et là encore, même si l’on perçoit une différence, elle ne pourra être que réellement supra légère et ne suffira pas à justifier les innombrables emmerdements dont j’ai déjà parlé : filasse, buzzs, branchements, transport, etc, etc……..
Enfin pour terminer, et je pense que c’est finalement là que je voulais en venir, lorsque la technologie nous entraîne très loin, ce qui est désormais le cas, la programmation devient quasi incontournable et il faut bien s’y mettre… Lorsqu’on utilise plusieurs « usines à gaz » les une avec les autres, difficile de sauter sur deux pédaliers en même temps ou de souffler sur les boutons pour faire changer un son… C’est là que le midi (entre autres choses) devient crucial, même chez les guitaristes et n’en déplaise aux bûcherons ! Et pour les « solitaires » fana des backing tracks, quand je vous aurai montré avec quelle simplicité on crée un « program change » au sein d’un séquenceur, vous n’aurez plus envie de vous déplacer sans votre Mac. Et même si les ordinateurs sur scène sont toujours regardés de travers, vous les adorerez, j’en fais le pari…
Difficile de jouer ça sans automatiser un certain nombre d'actions, ici, Axe FX et GR55 communiquent via midi et Logic Pro change les sons au gré des program changes que j'ai créés (un avant goût du tuto sur le sujet dans un prochain article) :


Les autres articles qui vous intéresseront :
[lien url=/366-kemper-profiling-amplifier-le-super-test-enfin]Kemper Profiling amplifier, le super test[/lien]
[lien url=/342-10-mois-d-utilisation-de-l-axe-fx-2-en-14-videos]10 mois d'utilisation de l'Axe FX 2 en 14 vidéos[/lien]
[lien url=/218-micro-r-flexion-perso-sur-la-mod-lisation-en-g-n-ral-et-ce-qu-il-faut-en-attendre]Micro réflexion sur la "modélisation" en général et sur ce qu'il faut en attendre...[/lien]
[lien url=/325-les-exp-riences-interdites-roland-gr55-axe-fx-2-rolaxe-fx-55-en-audio-et-en-video]Les expériences inédites : Roland GR55 + Axe FX2 = Rolaxe FX 55[/lien]

Comments

  • Je reste convaincu qu'il y a du bon dans les deux cas et qu'il y a un type de guitariste pour les deux solutions. Je connais ta musique Dom et tu sais que je l'apprécie, tu prends du plaisir à jouer avec beaucoup d'effets et ça se sent, tu déchires dans tes compos mais tu as une connaissance du matos qui échappe à beaucoup, ça aide ! Regarde Bonamassa par exemple, il joue pratiquement sans effet et il déchire aussi même si c'est moins mon truc... Je pense que le son est avant tout dans les doigts et que les effets ça vient par dessus, tien c'est comme Luke que tu connais bien, quand il joue avec un ampli pourri sans effet ben ça sonne quand même et toi c'est pareil, dis pas le contraire. De même le mec qui joue pourri avec trois Axe FX ben ça sonnera pourri :°

  • Je suis très curieux de voir le tuto et comment se passe le midi avec l'Axe FX, parce qu'avec le POD HD500 (+Reaper), c'est vraiment très très pourri.
    J'y ai passé beaucoup de temps, sans vraiment réussir à faire ce que je voulais... Dommage.
    Mais sinon j'approuve, je suis très rapidement passé aux pédaliers numériques car nettement plus pratiques que les pédales, malgré quelques inconvénients. Mon principal souci étant que je ne suis pas toujours satisfait des effets à disposition (notamment je trouve les chorus du POD pas terribles), donc je dois ajouter une ou deux pédales... ce qui réduit un peu l'intéret.
    Mais dans l'ensemble je n'utilise quasiment jamais d'analogique.

  • Super intéressant, je suis assez d'accord avec Vidocq, les racks c'est bien mais ça nécessite une "formation" là où les pédales sont quand même plus simples à utiliser. Moi non plus depuis que je viens ici je n'utilise plus que du numérique mais j'ai pas encore completement cerné le problème après déjà pas mal d'heure de travail :°

  • Vous ne répondez pas à la question posée, guitariste programmeur ou compagnon guitariste ? Moi c'est compagnon guitariste programmeur :)

  • Avant j'étais fan des simulation de guitares, ampli etc ... J'avais un VG 99, Axe-Fx etc...
    Toute cette multitude de son de possibilité ça me paraissait cool. Je détestais tous ceux qui ne juraient que par l'ampli lampe. Ne les trouvant pas ouverts.
    Alors Deux choses :
    1/ Pour les sons électronique, je suis super Ok avec Dom. Le midi ouvre un univers infini. On transforme notre guitare en synthé et ça ouvre de grandes perspectives.
    2/ Mais pour les sons de guitare + ampli. Ne croyez vous pas cher amis qu'il vaut mieux avoir l'original, plutôt qu'une chose qui tente de l'imiter.
    Je m'explique: Fervent défenseur du midi, un jour j'ai testé un koch pedaltone, vous savez le petit pédalier tout lampe, et j'ai pleuré sur le son clair avec ma strat luthier Capelli. Elle avait jamais sonné autant. Depuis retour aux sources. J'ai vendu tous mes trucs electronic j'ai acheté un Mesa Mark V. J'ai trois sons (clair profond, crunch, saturation du diable). Chaque fois que je joue c'est un pur plaisir. J'ai redécouvert mes grattes (Vigier, Musicman Petrucci BFR, Strat) qui sonnent comme jamais et le plaisir qui va avec.
    J'ai pris un TC nova system pour sa transparence (merci l'article de Dom), que je n'utilise plus trop, car même s'il est de très bonne facture, il dénature quand même le son.
    Concernant l'argument de la multitude de possibilité du Midi, c'est pareil. Dans cette société de l'accumulation et du zapping on veut tout et tout de suite. Pour les guitaristes idem. On veut toutes les marques d'ampli, tous les types de guitare, tous les effets. N'est-ce pas excessif ?
    Concernant l'enregistrement, c'est vrai que l'axe-fx ou un torpedo c'est beaucoup plus pratique qu'un micro devant un ampli, je l'avoue.
    Je viens souvent sur le site de Dom qui est super cool. J'adore les articles et le ton humoristique qu'y est présent. Mon message n'a pas pour but de cracher sur le midi et le numérique (que je connais et qui comportent bien des avantages), mais de nuancer les propos sur les amplis à lampe ,qui restent la chose qu'on "essaie" d'imiter.
    Toutes mes amitiés à la communauté
    Omatic

  • Omatic
    Concernant l'argument de la multitude de possibilité du Midi, c'est pareil. Dans cette société de l'accumulation et du zapping on veut tout et tout de suite. Pour les guitaristes idem. On veut toutes les marques d'ampli, tous les types de guitare, tous les effets. N'est-ce pas excessif ?
    Omatic

    C'est pour ça que je disais qu'il y a deux types d'utilisateurs. Tu as un peu raison sur le "on veut tout tout de suite" mais en même temps vu qu'on peut l'avoir sur le plan technique, pourquoi s'en priver ? C'est quand même cool de pouvoir passer d'un Fender Twin à un Mesa Mark V sans bouger de place. Et même si comme tu dis, ça reste de "l'imitation", c'est une imitation qui frôle souvent la perfection aujourd'hui donc... Est-ce que finalement tes deux ou trois sons ne finissent pas par te "lasser" un peu de temps en temps ?

  • Salut Vidocq,
    Merci de ta réponse.
    En effet, ça peut paraitre lassant de n'avoir que quelques sons. Mais avec le VG et l'Axe, je passait beaucoup de temps à programmer, et à zapper. Je passais de preset en preset jusqu'à en avoir marre. Je ne jouais plus vraiment.
    J'ai aussi changé de philosophie. Je veux passer plus de temps à jouer. Maintenant je branche (j'attends que ça chauffe) et je joue... Cependant je me souviens des heures passées à bidouiller mon VG pour trouver le son ultime, j'aimais beaucoup cela aussi. C'est une autre vision de voir mes choses, une autre philosophie.
    Concernant Les modélisation d'ampli, je ne te rejoint pas totalement. Peut-être est-ce psychologique, mais je ne trouve pas le même plaisir à jouer sur un axe (kemper j'ai jamais essayé) que sur un ampli(Sans oublier que l'intérêt de l'axe c'est d'avoir une multitude d'ampli à sa portée).
    Je connais des gens qui trouvent que leur ampli ne sonne pas pareil que le même modèle produit 5 an après...Un ampli c'est comme une guitare on s'y attache on s'y habitue, on aime les qualités, on accepte ses défauts , on l'aime oui . Je ne retrouve pas ce sentiment avec la molette que l'on tourne, ou le menu déroulant (software) pour passer d'un ampli à l'autre.
    Concernant le fait de me "lasser". Quand je branche ma musicman JP7 bfr sur le canal 3 du Mark V , ça fait vraiment quelque chose d'indescriptible. Je ne m'en lasse pas, j'ai trouvé ce qui me plait vraiment.
    Mais j'imagine que ce sentiment doit être partagé par bon nombre d'entre nous quand il trouve un système qui lui plait Axe, Kemper, Ampli à lampe ... Il faut que la magie opère.
    Encore une fois ceci est mon avis de petit gratouilleur, et je respecte beaucoup le travaille de vulgarisation de Dom sur la programation midi.
    A bientôt

  • OmaticSalut Vidocq,
    J'ai aussi changé de philosophie. Je veux passer plus de temps à jouer. Maintenant je branche (j'attends que ça chauffe) et je joue... Cependant je me souviens des heures passées à bidouiller mon VG pour trouver le son ultime, j'aimais beaucoup cela aussi. C'est une autre vision de voir mes choses, une autre philosophie.
    A bientôt

    C'est sûr qu'on arrive à prendre de mauvaises habitudes question travail de l'instrument mais je ne pourrais pas revenir à un simple ampli avec la gratte dedans. Tu as raisons c'est sans doute une histoire de philosophie mais j'adore passer du temps à bidouiller pour trouver le son qui me plait. Après, le problème c'est justement que comme il n'y a quasiment plus aucune limite, on ne s'arrêté jamais de bidouiller mais honnêtement quand j'écoute mes enregistrements d'il y a deux ans (quand j'avais du matis classique) et ce que je fais maintenant, même si j'ai sans doute perdu du temps et négliger un peu plus le côté technique, les productions d'ensemble ont carrément évolué voire même elles sont même pas comparables...

  • Je me permet un petit commentaire car dans ma modeste expérience de guitariste geek la question s'est souvent posée et le matos a bougé très régulièrement...
    J'aurais a peu près tout essayé, eleven rack, axe fx, les pédales, les multi-effets, j'en passe... En fait ma conclusion personnelle est qu'au final prendre du plaisir à jouer de la guitare n'est pas une question de technologie ou si peu... Quelle crispation de se prendre la tête dans les fils d'un pedalboard, quelle perte de temps de se concocter des presets sur un pod HD... alors qu'au final, je me souviens encore ému faire des petits concerts avec juste une pauvre pédale de disto boss et je m'en débrouillais très bien oui
    Après quelques milliers d'euros dépensés j'en suis arrivé à me dire que le mieux est l'ennemi du bien. Qu'au final trouver le temps de jouer c'est primordial. De tout ce matériel je n'ai gardé qu'un petit multi effet (Yamaha THR)et un ampli blackstar pour la maison et 2-3 pédales qui font le job en répète ou sur scène.
    Le numérique a ses avantages, personnellement ça restera à la maison pour jouer tranquillement, jouer mes setlists au casque et pour trafiquer des sons quand le cœur m'en dit :@
    Je trouve difficilement un intérêt aux kemper & co si la question et effectivement de vouloir recopier tel ou tel ampli. Le numérique, ça évolue, ça bouge et au final à quoi bon claquer plus de 1000€ dans du matériel voué indiscutablement à l’obsolescence. Si la raison est de se faire une culture avec les sons et effets disponibles pourquoi pas, si il s'agit de jouer de la guitare alors je dirais que le plus simple et les modèles originaux sont dans une grande majorité de cas plus simples.
    Je ne compte plus le nombre d'amis guitaristes qui après quelques années de matoscopie et quelques 10/15 k€ laissés derrière eux reviennent aux recettes : "j'ai acheté un mesa boogie, rien besoin d'autre" +1
    Pour ma part je resterais numérique @ home et garderais mes 3 pédales pour toutes les autres occasions :°

  • JeanFi OmaticSalut Vidocq,
    J'ai aussi changé de philosophie. Je veux passer plus de temps à jouer. Maintenant je branche (j'attends que ça chauffe) et je joue... Cependant je me souviens des heures passées à bidouiller mon VG pour trouver le son ultime, j'aimais beaucoup cela aussi. C'est une autre vision de voir mes choses, une autre philosophie.
    A bientôt
    C'est sûr qu'on arrive à prendre de mauvaises habitudes question travail de l'instrument mais je ne pourrais pas revenir à un simple ampli avec la gratte dedans. Tu as raisons c'est sans doute une histoire de philosophie mais j'adore passer du temps à bidouiller pour trouver le son qui me plait. Après, le problème c'est justement que comme il n'y a quasiment plus aucune limite, on ne s'arrêté jamais de bidouiller mais honnêtement quand j'écoute mes enregistrements d'il y a deux ans (quand j'avais du matis classique) et ce que je fais maintenant, même si j'ai sans doute perdu du temps et négliger un peu plus le côté technique, les productions d'ensemble ont carrément évolué voire même elles sont même pas comparables...

    C'est vrai JeanFi, le point embêtant c'est l'enregistrement.
    Avec un Axe ou un VG 99, on branche direct sur la carte son et ç'est fait. Propre, pas de grésillement, Le top. Du coup tes compos doivent sonner pro. Quand on veut enregistrer un ampli c'est une autre affaire.
    Pour citer Dom :
    "Et pour enfoncer le clou, j’ajouterais que de plus en plus souvent, les multi-effets jouent également le rôle d’interface audio et permettent d’enregistrer directement sans micro avec une facilité déconcertante, sans ajout d’aucun autre matériel là où une prise micro dans un cadre « home studio » ressemble à une bataille souvent perdue d’avance pour des raisons simples de configuration des lieux inadaptée... "
    Je livre donc cette bataille perdue d'avance. Je me débrouille en stereo, en repiquant avec un micro devant le baffle d'une part (ça me donne un première piste). Et d'autre part en utilisant une loadbox +SimHP (pour l'autre piste). Au final j'ai un rendu assez chouette de piste stereo (droite, gauche) que j'assaisonne d'effets éventuels sur ableton. C'est pas mal en fait. Moins pratique que les racks, mais ça roule.

  • Moi ça m'étonnerait que je revienne en arrière. Je joue maintenant sur Pod HD pro. Les sons sont peut être moins bons qu'avec de vrais amplis mais j'ai tout sous la main et pas de prise de tête pour m'enregistrer (enfin pas trop...) J'ai entendu la semaine dernière le son d'un guitariste en répète qui jouait sans effets, c'était horrible, je ne pourrait plus jouer comme ça, ça sonnait "carton" et "crincrin", bref, ça m'a rappelé mes répètes d'il y a quelques mois, même pas envisageable aujourd'hui... Donc pour moi, c'est "guitariste programmeur" sans hésiter +1

  • J'oubliais, énorme le cover de Titanic ! J'hésite encore à me lancer dans les trucs Roland synthé mais franchement, c'est tentant :°

  • Pour répondre à Jeanfi, Omatic, Vidocq, Titienou, ces choix sont aussi une question de "culture"... Je veux dire par là que quand on a toujours été bercé par les effets et les sons tordus, il est difficile voire impossible de s'en passer pour jouer soi même. J'ai personnellement été à l'école de Peter Gabriel, Gilmour, Lifeson, Lukather, Cusson, etc, etc... je me demande bien comment je pourrais prendre mon pied avec juste une guitare, un cordon et un ampli. D'ailleurs, je l'avoue tout à fait humblement, je ne sais pas jouer sans effets.... Et quand c'est comme ça, on pige vite l'intérêt d'un Axe FX par rapport à un amoncellement de pédales plus ou moins bien adaptées et surtout non programmables... Pour ce qui me concerne, j'estime que compte tenu de la qualité des sons qui sortent d'un Axe ou d'un Kemper, c'est vraiment chercher les emmerdes que de s'équiper d'un pedal board. Je ne parle pas de la question "pratique" du transport d'un lieu à un autre et de la facilité avec laquelle on peut enregistrer même en camping...
    Après, j'avoue aussi que j'ai abandonné le Mesa depuis tellement longtemps que je ne sais même plus trop comment ça sonne mais ce que je sais par contre, c'est qu'à chaque fois que j'ai l'occasion de me brancher sur un ampli classique, même sur des modèles que j'appréciais il y a dix ans... je pleure.... Après également, on n'a pas tous les mêmes oreilles et peut-être que les miennes sont périmées, à voir :°
    Le tout n'est de toute façon pas d'imposer un choix ou une vision des choses mais juste que chacun trouve son bonheur parmi la multitude de solutions qui existent dans le domaine qui nous intéresse. Je suis définitivement un guitariste programmeur.

  • C'est juste un peu le poids du passé qui rends la modélisation d'ampli encore assez peu crédible. Ecoutez les modélisations des premiers pod, je suis persuadé que vous serez morts de rire avec ce son tout plastique lol Et pourtant pour les premiers critiques de ce genre de système c'était le panard, et la question de se passer d'un ampli se posait déjà....
    Le risque c'est d'avoir le même genre de feedback dans 2 ans sur le kemper et axe II. Je ne dis pas que c'est mauvais, je dis juste que l'investissement pour potentiellement quelques mois d'admiration de la petite boite, je trouve ça cher pour le commun des guitaristes. Après si l'aspect financier n'est pas un facteur limitant alors clairement je serais probablement l'un des permiers intéressés, ne serait-ce que par curiosité :°
    C'est intéressant aussi de voir le comportement des pro par rapport à ce genre d'outils. Les plus pragmatiques diront que balancé à 300dB dans une sono on n'entends pas la différence et qu'après tout c'est bien pratique (Turilli, Mustaine, etc...) et d'autre plus puristes ne l'utilise "uniquement" pour sa partie effet qui quoi qu'on en dise est effectivement une révolution

  • J'ajouterais qu'il faut aussi remettre les choses dans leur contexte... Il est certain que si je m'appelais Petrucci et que je disposais d'un guitar tech perso, je me poserais peut-être le pb d'une manière différente mais m'appelant juste Hardy et devant tout gérer moi même, je dis juste que l'Axe FX (pour citer celui que j'utilise le plus...) est une bénédiction. Tout est permis sans trop galérer et en obtenant un résultat excellent compte tenu de l'investissement et de la qualité et diversité sonore qu'on a directement sous la main... :°
    Je pense que ce genre de matos n'est pas si rapidement obsolète que ça, preuve en est que les utilsateurs d'Axe FX de première génération l'ont souvent gardé car ils aiment le grain de son qu'on obtient avec et pourtant, ça remonte presque à une dizaine d'années en arrière donc... pas sûr qu'on puisse faire ce constat en comparaison de ce qui se passe avec du matos classique. Il me semble même que les amplis/pédales ont une durée d'existence bien plus faible si j'en crois les nombreux exemples que j'ai autour de moi... De plus, les boiboites genre Axe bénéficient régulièrement de mises à jour gratos qui peuvent donner l'impression de repartir à chaque fois avec un nouveau modèle, on est loin de cela avec les amplis classiques...

  • j'adore gilmour , 'jai un pedalboard à base de loop (tu as oublié de parler du systeme bradshaw) , donc midi.95% analogique à base de pedales et pas besoins de tech pour porter un 4U / un pedalboard / un combo...
    pour le reste l'axe fx a été commercialié en 2007 , pas 2003 et l'ultra est deja has been.tu crois que c'est pas pareil pour la contrepartie, sauf que les jcm800 et autre vox vintages (et je parle pas des pedales genre boss ou autre) se negocient à prix consequents.
    le seul truc ou je te rejoints c'est : sur un axe fx tu tailles ton son comme tu l'aimes , à tes gouts.un ampli , à "vide "sans rien, c'est impossible qu'il soit voicé à tes gouts , ça sonne trop brut etc , normal que tu sois deçu.mon ampli à vide je l'aime pas vraiment..maintenant un ampli avec un bon pedalboards, des eq, comp , noise gate, la on peut en reparler par contre , mais alors dommage qu'on vive pas loin on aurait testé dans la meme piece et crois moi , tu changerais d'avis ;-)

  • Tiens pour rajouter un élément de comparaison qui doit compter j'imagine (pour moi ça compte bcp) : l'encombrement et la transportabilité
    Sur les pédalboard, il y en a pour tous les gouts, pour toutes les tailles et on va dire que la qualité du son est faiblement dépendante du nombre de pédales mais plutot à leur qualité individuelles.
    Prenons maintenant comme exemple du numérique. Je passe assez rapidement sur les digitech RP, et autres simulateurs assez mauvais pour passer aux modèles plus pro :
    Line 6 Pod HD 500 : sympa, mais le son reste assez étrange. L'encombrement est assez balèse mais reste transportable.
    Axe FX, 11R, Prophecy : cher, bien mais quel galère à transporter. Un rack déjà c'est assez chiant de tout décabler et il faut y adjoindre un pédalier midi.
    Tout ça pour dire que pour un usage home + répète/live je trouve plus simple un petit pedalboard avec de bonnes pédales.
    Le jour où Fractal sort un pédalier un peu compact avec 3/4 switchs et < 1000€ je pourrais alors y trouver un intéret sans problème

  • stefh dommage qu'on vive loin on aurait testé dans la meme piece et crois moi , tu changerais d'avis ;-)

    C'est clair Steph, j'aimerais bien faire ce comparatif, je serais curieux de voir ça, un jour peut-être !

  • titienou
    Le jour où Fractal sort un pédalier un peu compact avec 3/4 switchs et < 1000€ je pourrais alors y trouver un intéret sans problème

    ...De même mais je doute que ça se produise bientôt...

  • Tiens d'ailleurs Dominique, tu as déjà du faire le comparatif entre un son d'Axe II et des méthodes logicielles type Overloud. On est encore loin du compte ?
    Au final quand on y pense, on rack c'est ni plus ni moins qu'un DSP avec une qualité variable. Sur le simple plan du concept un PC devrait même être plus puissant et avec une carte son de bonne qualité aussi réactif. N'est-ce pas plutot sur cet "axe" là (désolé jeu de mot pourri) que va se développer la modélisation studio & Home ?

  • titienouTiens d'ailleurs Dominique, tu as déjà du faire le comparatif entre un son d'Axe II et des méthodes logicielles type Overloud. On est encore loin du compte ?
    Au final quand on y pense, on rack c'est ni plus ni moins qu'un DSP avec une qualité variable. Sur le simple plan du concept un PC devrait même être plus puissant et avec une carte son de bonne qualité aussi réactif. N'est-ce pas plutot sur cet "axe" là (désolé jeu de mot pourri) que va se développer la modélisation studio & Home ?

    Bonne question ! C'est vrai ce que tu dis mais je me permets d'ajouter que la partie hardware compte aussi, notamment pour tout ce qui connections et surtout dans l'Axe FX qui est particulièrement bien doté sur ce point. Tu as aussi la latence que tous les logiciels ont par rapport à des effets "externes". Enfin si certains logiciels comme Guitar Rig ou Amplitube sont excellents, ils ne sont tout de même pas du niveau de l'Axe FX, ça se saurait. Après est-ce qu'une différence de prix aussi énorme se justifie vraiment, c'est une autre histoire ? T'en penses quoi Dominik :°

  • zara92 titienouTiens d'ailleurs Dominique, tu as déjà du faire le comparatif entre un son d'Axe II et des méthodes logicielles type Overloud. On est encore loin du compte ?
    Au final quand on y pense, on rack c'est ni plus ni moins qu'un DSP avec une qualité variable. Sur le simple plan du concept un PC devrait même être plus puissant et avec une carte son de bonne qualité aussi réactif. N'est-ce pas plutot sur cet "axe" là (désolé jeu de mot pourri) que va se développer la modélisation studio & Home ?
    Bonne question ! C'est vrai ce que tu dis mais je me permets d'ajouter que la partie hardware compte aussi, notamment pour tout ce qui connections et surtout dans l'Axe FX qui est particulièrement bien doté sur ce point. Tu as aussi la latence que tous les logiciels ont par rapport à des effets "externes". Enfin si certains logiciels comme Guitar Rig ou Amplitube sont excellents, ils ne sont tout de même pas du niveau de l'Axe FX, ça se saurait. Après est-ce qu'une différence de prix aussi énorme se justifie vraiment, c'est une autre histoire ? T'en penses quoi Dominik

    C'est juste ! Visiblement avec le temps on converge côté software vers quelque chose de plus réactif (niveau latence) et la reproduction des amplis de légende tendent vers une qualité plus proche des racks.
    Mis à part la connectique est-ce si inimaginable que ça d'avoir dans 1 an un ipad qui fait tourner des effets et simul au niveau de l'axe & co par exemple ?
    Concrètement on est au coeur d'une petite révolution niveau musique numérique. Est-ce une fuite en avant (plus de puissance, plus de fidélité, génial les sons de disto wouhou...) comme c'est si commun dans l'informatique ou tout ne sera jamais assez bien pour finalement tenter de copier quelque chose qui fonctionne depuis 30 ans en analogique :@ Je me fais l'avocat du diable mais j'ai vaguement l'impression que c'est ce qui se passe depuis quelques années

  • Je suis assez d'accord avec Zara... Reste que les logiciels permettent de très belles choses et sont particulièrement efficients et pratiques en déplacement et pour enregistrer... La latence est effectivement un problème mais qui tend à se régler de mieux en mieux au fil des années. Alors l'équivalent de l'Axe FX sur iPad dans un an ? Je ne sais pas, ce serait cool mais n'oublions pas que le ventre de l'Axe embarque une petite merveille de technologie assez proche de ce qu'il peut effectivement y a voir dans un ordinateur à la différence près que tout cette belle mécanique est dédiée aux sons de guitare ce qui n'est pas le cas d'un ordi. Je ne pense pas qu'on soit si près que cela de retrouver le grain de son de l'Axe sur son PC même s'il est évident que des softs comme Overloud ou Amplitube s'en approchent vraiment. Je ne saurais évaluer l'intérêt d'investir 2500 € dans un Axe FX quand Overloud en coûte 200 ou à peu près... Il y a donc aussi une question de finances qu'il ne faut pas occulter. Je me contenterais de dire que pour celui qui veut du très bon et n'a que 200€ à investir, le résultat sera vraiment à la hauteur et les possibilités déjà réellement énormes. C'est comme en bagnole : mon Alfa Romeo me comble mais si j'avais les moyens de rouler en Ferrari... oui

  • En tout cas, cet article est intéressant, car il retrace l'évolution de la pratique de la guitare et la tournure que ça prends ces dernières années (enfin, que certains guitaristes prennent), avec le midi, le numérique etc...
    Tout le monde peut se situer quelque part dans l'article: guitare avec ampli seul, avec multitude de pédales d'effet, avec un rack, et le fin du fin le backing track avec l'ordi relié à tous les racks qui change de preset automatiquement au fur et à mesure de la musique.
    Du coup je me demande : Si le David Gilmour des premiers floyds pouvait être téléporté aujourd'hui avec tous ces nouveaux outils. Comment réagirait-il ???!!!
    Qu'en pensez vous ?

  • Omatic Si le David Gilmour des premiers floyds pouvait être téléporté aujourd'hui avec tous ces nouveaux outils. Comment réagirait-il ???!!!
    Qu'en pensez vous ?

    gilmou rest teleporté à aujourd'hui , puisqu'il est toujours vivant, et il joue sur son bon vieux matos.
    il est d'ailleurs etonnant de remarquer que à l'ere de la revolution numerique, j'ai jamais vu autant d'ampli + pedales (les racks n'ont varaiment plus la cote) qu'aujourd'hui , tout le monde a ça c'est impressionnant.

  • stefh Omatic Si le David Gilmour des premiers floyds pouvait être téléporté aujourd'hui avec tous ces nouveaux outils. Comment réagirait-il ???!!!
    Qu'en pensez vous ?
    gilmou rest teleporté à aujourd'hui , puisqu'il est toujours vivant, et il joue sur son bon vieux matos.
    il est d'ailleurs etonnant de remarquer que à l'ere de la revolution numerique, j'ai jamais vu autant d'ampli + pedales (les racks n'ont varaiment plus la cote) qu'aujourd'hui , tout le monde a ça c'est impressionnant.

    Je suis pas si sur Steph!
    Pour moi le Gilmour d'aujourd'hui n'a rien à voir avec le jeune. Aujourd'hui il donne l'impression de gérer une affaire, c'est un businessman. Il a même renié les premiers floyds lors d'une interview. Rien que Pulse c'est déjà la fin. Moi je parle de celui du live a pompei, le Gilmour qui expérimentait, et qui a inspiré des tas de guitaristes.
    Je suis de la trempe ampli plus pedale, mais je respecte le matos comme l'axe fx et gr55 pour le coté expérimental.
    Pas sur que Gilmour ne se serait pas laisser charmer ...

  • Je vois que cet article vous a inspirés en tous cas... Excellente question Omatic, Gilmour face à l'Axe FX, pourquoi pas, d'ailleurs qui pourrait dire qu'il ne l'a jamais essayé ? Il ne faut pas non plus oublier dans toutes ces associations musiciens/matos un paramètre non négligeable, celui de l'endorsement et des contrats commerciaux plus ou moins clairement annoncés, certains étant "tenus" d'utiliser certains trucs plutôt que d'autres. Mais après que font-ils tous en secret au fond de leur studio d'enregistrement, allez savoir...
    Je serais aussi tenté d'ajouter que pour ce qui concerne David Gilmour, le son est essentiellement "dans les doigts", de la même façon que Luke ou Satriani, ces mecs peuvent jouer sur n'importe quoi, on les reconnaitra toujours et ils auront toujours bizarrement "le son"... Bon exemple concernant l'endorsement, celui de Joe Satriani jsutement, z'avez vu une différence de son lorsqu'il est passé chez Marshall après Peavey ? ......... Si ça se trouve, il enregistre tout avec un Kemper
    Pour revenir à David Gilmour, une chose est certaine en ce qui me concerne, c'est en écoutant en boucle Dark side of the moon, Wish you were here et Animals que j'ai appris mon instrument et les sons qui vont avec... Après je ne sais pas si j'ai été à la hauteur mais je n'ai jamais approché d'aussi près le son de Gilmour que depuis que je joue sur Axe FX 2... Je n'ai pas son feeling évidemment mais je trouve que le son y est quand même bien même si certains y trouveront forcément à redire... Autre chose, sans encore une fois essayer de plaider la cause des racks et du numérique, essayez d'enregistrer un son de gratte comme ça chez vous avec un micro et un bon vieux lampe :°


    @ + et merci à tous votre participation, vos échanges d'idées et vos commentaires qui sont à mes yeux tout aussi importants que mes articles eux mêmes +1

  • Dominik Hardye la même façon que Luke ou Satriani, ces mecs peuvent jouer sur n'importe quoi, on les reconnaitra toujours et ils auront toujours bizarrement "le son"... Bon exemple concernant l'endorsement, celui de Joe Satriani jsutement, z'avez vu une différence de son lorsqu'il est passé chez Marshall après Peavey ? .........

    oui j'le prefere largement chez marshall
    comme luke j'le preferais chez marshall (toto 4) ou soldano (live paris) .il a un son distinct suivant les periodes et les amplis. (rivera, cae heu j'aime bcp moins)
    van halen sonnait bpc mieux avec ses plexis d'epoque qu'avec son 5150.
    acdc live a doningtown c'est des boogie , ça sonne bcp moins bien (bcp de discussions sur ce sujet sur les forums ) ils ont vite faits marche arriere
    the edge, sans ses vox, sonnne pas du tout pareil
    bref le son dans les doigts (= placement, rythme perso, harmonie perso, attaques, vibratos etc etc , tout ce qui fait ta personnalité, tu l'emmenes avec toi) mais tu feras pas sonner un fender comme un marshall.et un axe fx comme un ampli de legende non plus ;-)
    tu compares souvent avec un ampli "brut" .moi j'ai un mark V mesa, avec un systeme "bradshaw" avec pres de 10 pedales dans des boucles (octavia, tube screamer , fuzz face ;-) , flanger, chorus , phaser , leslie, compresseur, auto wha, et tremolo ) + effets de echoplex et autre joyeusetés en parralele + effet super stereo en wet. la 1erre boucle est assignée au gr55 pour les open tuning et autres son speciaux.
    c'est capricieux, TRES cher (j'ai commandé l'auto wha et le tremolo hier soir (300 euros !) veridique) , tout est analoggique, et bien reglé, j'ai pas un buzz, pas un soucis, et chaque pedale a ete choisie par mes soins.
    j'ai eu kemper, axe fx ultra (2 ans ) et axe fx 2 : ça na RIEN à voir.
    c'est comme comparer un synthé avec 10 gigas de steinway Vs le vrai et dire "ecoutez c'est pareil" , c'est juste incomparable .
    dans ton sample (super bien joué , riuen à voir) j'entends un son "compressé" dans l'attaque, comme "overproduit".
    apres quand on prend un ampli brut, ok.
    pour l'histoire des endorsement j'connais pleins de mec squi tournent avec des artistes, ils s'en foutent.
    bref oui c'est super, mais les gars, comparez pas une fuego à une porsche, meme si de loin ça se ressemble :° :°

  • Tiens je suis tombé sur ça dans la newsletter de premier guitar. C'est peut être ça l'avenir, le meilleur des deux mondes, un coeur analogique pour les distos et tout le reste en numérique FRFR +1

    imageArticle

  • OmaticDu coup je me demande : Si le David Gilmour des premiers floyds pouvait être téléporté aujourd'hui avec tous ces nouveaux outils. Comment réagirait-il ???!!!
    Qu'en pensez vous ?

    Je me pose souvent la m^m question au sujet d'Hendrix. Et dans une moindre mesure, de The Edge, Andy Summer, Adrian Belew (qui utilise l'Axe et le VG-99, mais qui n'a plus la m^m folie qu'à ses débuts), Reeves Gabrel, ou encore, Tom Morello.
    Pas sûr qu'ils auraient tous switché sur l'Axe et, dans une large mesure, sur du rack, mais je suis certain que quelques-uns nous auraient gratifié de quelques merveilles sonores.

  • stefh
    c'est comme comparer un synthé avec 10 gigas de steinway Vs le vrai et dire "ecoutez c'est pareil" , c'est juste incomparable .

    Je suis d'accord, mais avançons un peu ... Prenons l'exemple de Jordan Rudess, éminent pianiste de Dream theater, qui n'a aucun problème de moyen quant à ses tournée. Raisonnons par analogie :
    -le synthé --> c'est l'axe fx 2 avec GR55 etc...
    -Le piano à queue ---> c'est la gratte avec l'ampli à lampe
    Force est de constater que lors des tournées de Dream theater il tourne avec le synthé seul, et dieu sait qu'il ont les moyens. Le piano à queue n'est simplement pas adapté. Il est important de noter qu'il choisi d'utiliser le synthé même pour jouer des sons de piano (avec les 10 giga de sample Steinway), et ça tue je trouve :
    http://www.youtube.com/watch?v=xgZhiYff7nM
    Ceci dit, lors de ses tournées en solo, utilise le synthé et en parrallèle il trimballe un magnifique piano à queue. Comme quoi, quand il en a l'occasion et que ça s'y prête, il préfère utiliser un vrai piano tout simplement. Donc je te rejoins sur ce point Steph.
    http://www.youtube.com/watch?v=HVYVmpeTV4Y
    A chaque occasion son outil.

  • En ce qui concerne le petit défi que tu lances Dominik, d'enregistrer avec un ampli + micro. Je ne m'enregistre plus trop, j'ai eu un enfant récemment et mes séances de guitare sont devenues "stromboscopiques". Je branche et je joue par intervalle.
    Ceci dit, je veux bien m'y atteler, sans prétention. Juste pour voir ce qui ressort. Je ne travaille pas comme toi, j'enregistre souvent la guitare brute, sans aucun effet, et je rajoute les effets en post-traitement (je programme tout). Mais j'ai pas la backing track.

  • Salut Dominik,
    Excellent article comme toujours.
    Ne devait il pas y avoir une suite ? (la pratique dans le N°2)
    Merci
    Keep up the good work

  • salut dominik ;-) j'avais oublié le ptit defi que t'avais lancé. lol et le message recent me l'a rappelé : perso voila ce que j'obtiens avec un palmer pdi 03 (prise silencieuse donc ), sur les sons van halen .d'ailleurs j'ai mis le vrai son d'eddie à droite (j'ai les eclatés du titre) et ma prise (avec une les paul :/) à gauche.
    http://soundcloud.com/stef_herbuel/jmp1-h-2
    donc c'est à moi de te lancer le defi d'essayer de t'approcher de ce grain (normalement c'est pas dur c'est un plexi à fond lol) , le truc que j'ai trouvé pour l'instant avec l'axe fx II c'est ça et sur mes moniteurs ça fait un peu pitié et "fake" ;-) http://www.youtube.com/watch?v=hRrIAqBdg4Q , bref assez loin du compte (et on parlera pas de la reponse sous les doigts, subjectives, mais qui pour moi a rien à voir, en plus)
    la balle est dans ton camps ;-)

  • Tiens voici une réponse intéressante. J'attends de voir si dom va relever le défi ?

  • J'ai essayé un peu tous les systèmes (plug & play direct dans l'ampli, puis la chtite pédale, puis la pedalboard remplie de pédales, ensuite le pédalier multieffet où tu passes la moitié de ton temps le dos courbé ou qui finit sur la table et n'est donc plus un pédalier, pour ensuite passer au rack super prise de tête (plein de possibilités, mais faut se farcir le mode d'emploi de 300 pages... et aux menus, sous menus j'en passe et des meilleures quand ce n'est pas le pédalier midi que t'arrives pas à programmer), bref, au final je me dis tout ça pour obtenir un son de guitare (oui, la guitare synthé, c'est le seul truc pas essayé et pour cause, bah je me suis mis au clavier synthé tout court) Enfin, là, bein pour sortir un bon vieux son de guitare j'ai remisé sur de bons préamplis à lampes et une bonne pédale d'overdrive et c'est tout, fini les transfos qui pendouillent, les câblages et les users modes, enter et autre joyeuseté, quand je veux un autre son je tourne les potards jusqu'à être satisfait, un son clair, un saturé (ou une baisse de potard au niveau de la guitare à la Rondat) et pis basta. Pour les autres sons, bin je les sorts de mon synthé (et là, je rentre dans la programmation mais ce n'est pas le même instrument ni la même approche). Donc ok pour la programmation, mais pas sur la guitare.

  • @ Dominik : ça fais toujours plaiz' de voir cette superbe Arpège (je troquerais bien l'une de mes passion pour une identique) Pour la chaleur sonore tout ça, je sais qu'à l'heure actuelle on pinaille, ya effectivement de belles simulations, mais je trouve quand même le truc bien compliqué car je ne cherche au final avec ma guitare qu'un son de guitare. Pour le son studio par contre c'est nickel (peut-être trop propre pour moi), sinon, le synthé roland je crois comprendre qu'on ne fait que transformer sa guitare en "clavier maître", et effectivement ça sonne Roland (je préfère Kurzweil, je sais je pinaille encore) et ça permet de ne pas devoir réapprendre le clavier. Sinon, respect, mais bon le thème de Titanic là, je peux pas ^m'empêcher de penser à Céline Dion à chaque fois XD

  • stefhsalut dominik ;-) j'avais oublié le ptit defi que t'avais lancé. et le message recent me l'a rappelé : perso voila ce que j'obtiens avec un palmer pdi 03 (prise silencieuse donc ), sur les sons van halen .d'ailleurs j'ai mis le vrai son d'eddie à droite (j'ai les eclatés du titre) et ma prise (avec une les paul :/) à gauche.
    http://soundcloud.com/stef_herbuel/jmp1-h-2
    donc c'est à moi de te lancer le defi d'essayer de t'approcher de ce grain (normalement c'est pas dur c'est un plexi à fond lol) , le truc que j'ai trouvé pour l'instant avec l'axe fx II c'est ça et sur mes moniteurs ça fait un peu pitié et "fake" ;-) http://www.youtube.com/watch?v=hRrIAqBdg4Q , bref assez loin du compte (et on parlera pas de la reponse sous les doigts, subjectives, mais qui pour moi a rien à voir, en plus)
    la balle est dans ton camps ;-)
    Salut Steph, ouais je vais y penser, quand je vais avoir 5 minutes 30 devant moi, promis...
    tigerfoods@ Dominik : ça fais toujours plaiz' de voir cette superbe Arpège (je troquerais bien l'une de mes passion pour une identique) Pour la chaleur sonore tout ça, je sais qu'à l'heure actuelle on pinaille, ya effectivement de belles simulations, mais je trouve quand même le truc bien compliqué car je ne cherche au final avec ma guitare qu'un son de guitare. Pour le son studio par contre c'est nickel (peut-être trop propre pour moi), sinon, le synthé roland je crois comprendre qu'on ne fait que transformer sa guitare en "clavier maître", et effectivement ça sonne Roland (je préfère Kurzweil, je sais je pinaille encore) et ça permet de ne pas devoir réapprendre le clavier. Sinon, respect, mais bon le thème de Titanic là, je peux pas ^m'empêcher de penser à Céline Dion à chaque fois XD

    Je comprends aussi fort bien qu'on soit en recherche d'un truc simple avec quelques boutons mais le côté programmation reste pour moi essentiel à moins effectivement de n'envisager d'utiliser qu'un seul son. En même temps, si on s'en tient à l'essentiel, sans tout tripoter dans tous les sens, nombre de races actuels ne sont pas si compliqués et ne nécessitent pas l'apprentissage par coeur d'un mode d'emploi de 300 pages... Pour ce qui concerne les synthés guitares, c'est une autre démarche, qui m'a personnellement toujours "transcendé". On n'est pas non plus obligé d'en rester aux sons Roland qu'on peut ne pas forcément apprécier car le pilotage en midi de synthés externes hardware ou software reste possible et même très largement souhaitable pour élargir le champ des possibilités déjà existantes à la base...
    Quant à la Vigier Arpège, c'est vraiment une guitare "à part".... Je ne peux pas dire que je l'utilise tous les jours mais chaque fois que je m'en sers, je me dis que je devrais l'utiliser plus souvent. Elle 30 ans, et pas une égratignure, le vernis est resté nickel, par contre j'ai dû pas mal intervenir côté électronique. Les Bennedetti sont d'origine mais pas ce qu'il y a autour.... La Passion je connais un peu mais je n'ai jamais trop accroché, va savoir pourquoi...
    J'attends que Patrice m'envoie une des dernières Exca pour faire un vrai article là dessus et peut-être une comparaison avec mon Exca de 95 et les Arpège de... 82........

  • Dominik Hardy
    Salut Steph, ouais je vais y penser, quand je vais avoir 5 minutes 30 devant moi, promis...
    ..

    belle maniere de botter en touche ;-) lol :°

  • Dans le temps, on disait qu'au delà de 3 pédales, ça devenait rentable et pratique de passer au pédalier multieffet, maintenant je dirais qu'au delà de 6 pédales de qualité, ça devient pratique et rentable de passer au rack d'effets. Rien contre la programmation, d'ailleurs tu obtiens un super son organique qualité studio et enviable avec, d'ailleurs je programme pas mal mon synthé... Sinon je suis assez d'accord avec ce qui a été dit au dessus, je passais plus de temps à pianoter sur mon rack qu'à jouer de la guitare

  • Salut,
    ohoh Tigerfoods ta dernière remarque m'a fait rire, et après calcul un peu moins lol
    Mon ampli Fx Amp + mon cab Koch + Strymon Bluesky + Bogner Ecstasy Red + Comp Wampler + Delay Mxr = le prix d'un Axe Fx !!!
    "Oh pinaise !"

  • Bah c'est surtout une question de philo. Puis avec tout ce matos, j'aurais pas l'impression de vraiment savoir jouer (heuh en fait ça me ferait ch*** de dépenser ça). Sinon, mes références sonores y sont pour beaucoup aussi (Rondat, Eric Johnson, Andy Timmons), c'est plutôt des pédales sur un bon ampli et surtout Rondat qui te sort un bon son juste avec 3 pédales et n'importe quel ampli.

  • Pour moi chaque son motive un jeu différent et n'avoir à ma disposition qu'un nombre limité de sons m'ennuierai au plus haut point . Ensuite , c'est le répertoire qui décide du son que je veux jouer : tel son pour tel morceau, et même si je dois revenir quelque fois sur sur les mêmes sonorités au cours du set, certaines sonorités sont uniques , et le fait de pouvoir les programmer et de les appeler , même avec un pédalier ( je n'en suis pas encore à changer de son trop souvent au cours d'un titre) me rends bien des service .
    Donc pour répondre à la question : je suis Guitariste programmeur :)

  • Salut Dom,
    Je reviens sur ton article où tu avais judicieusement résumé les difficulté à enregistrer un ampli, je te cite :
    "...là où une prise micro dans un cadre « home studio » ressemble à une bataille souvent perdue d’avance pour des raisons simples de configuration des lieux inadaptée... "
    Je viens de recevoir mon torpédo cab de chez two notes. Je le met à la sortie de mon ampli lampe après une loadbox et c'est vraiment satisfaisant, j'ai un son monstrueux! Je suis bleufé par la bête. Le micro devant le baffle et toutes les galères qui vont avec c'est de l'histoire ancienne...
    Qu'en penses-tu? Es-ce que tu l'as testé? C'est un sacré progrès pour les gratteux. Sans compter la possibilité de le brancher direct après une pédale de disto, comme ici :
    https://www.youtube.com/watch?v=7dR02ebri9c
    A plus

  • Ouais, je suis d'accord avec toi, il y aussi cette solution si tu tiens absolument à garder le son de ton ampli préféré. Il y a les adeptes du "vrai" son et les autres, dont je fais sans doute partie. Ce qu'il y a dans le bide d'un Axe FX ressemble quelque part à ce que tu fais avec ton torpédo, à la différence près qu'au lieu d'avoir un seul modèle ampli, tu en as une centaine avec les modèles de baffles assortis (ou non...) et que tout est dans la même boite, ce qui facilite énormément les choses dans beaucoup de domaines... On parle bien de home studio, donc de solutions simples à mettre en oeuvre avec une optimisation du son maximale compte tenu des conditions d'utilisation. Je sais qu'il y a beaucoup de guitaristes pros qui se refusent à utiliser du tout en un comme l'Axe et je respecte ce choix même si pour moi, cela tient plus d'une habitude à laquelle on ne renonce pas et d'une image que l'on se donne que d'une vraie histoire de son... C''est vrai aussi que j'ai pas mal perdu l'habitude de jouer avec des pédales, des fils partout et du Mesa à donf, pour rester tout à fait objectif, cela peut aussi expliquer ma façon de voire les choses... Mais pour en revenir au choix que tu as fait, il est excellent, Torpedo c'est du pro c'est certain, mais avec aussi le prix qui va bien donc... tu fais partie des gratteux de luxe qui peuvent s'offrir ce matos, c'est cool en home studio !

  • Alors, je voulais pas entrer dans ce débat. J'étais à la limite de m'acheter un axe fx2 pour des raisons d'optimisation de place et pour pouvoir m'enregistrer correctement (repiquer un ampli avec un micro, j'ai jamais réussi à sortir quelque chose de correct), mais il me faut vendre mon mesa mark V avant et comme je n'ai aucun acheteur depuis deux mois ...
    Du coup j'ai opté pour le Torpedo cab (500 euros c'est pas les 2600 de l'Axe) et je voulais juste partager mon avis et ma satisfaction avec tout les gens qui étaient dans le même impasse que moi. Je ne cherche pas à rentrer dans des considérations stériles Numerique vs Lampes.
    Après ton site est peut être exclusivement réservé aux tout en un numérique?

  • Non pas du tout, au contraire, tout est bon à prendre du moment qu'il s'agit d'expériences et de sons de guitares. En parlant de Torpedo, as tu essayé le logiciel ? C'est top aussi et encore moins cher, mais c'est pas exactement la même utilisation... Je dois en parler prochainement ici même. Si tu voulais nous faire un article sur le Torpedo Cab, avec tes impressions, facilité d'utilisation, etc, ce serait au top +1

  • ...Ce serait très apprécié ici, c'est même d'ailleurs un peu le fonctionnement que je souhaitais à la base de ce blog, c'est que chacun puisse faire partager ses expériences et recueillir le sentiment et l'avis des autres, pas seulement le mien... :° Si tu veux davantage d'infos sur la publication d'articles, n'hésite pas à revenir vers nous en MP...

  • Le torpedo Cab c'est une option intermédiaire entre le tout en un et le système traditionnel que l'on voit de plus en plus utilisé lors des banc d'esais ou les vidéos . C'est une nouvelle option de chaînage sonore

  • Bonjour les gens,
    Ma réaction ne se veut uniquement qu' 'objectrice de conscience', et dans le respect de tous et de tous les goûts. Par contre, je vais surement heurter quelques susceptibilités, générer des réactions, alors faites appel à votre fameux côté "Charlie" !
    A la lecture de certains posts, le "réveil" est en marche, si je puis dire.
    Comme déjà évoqué dans certaines de mes réponses sur ce même site, le son est LA croisade du guitariste et les industriels, tout comme certains artisans (pas tous, heureusement) (amplis fait main, micros boutique et on en passe), ne s'y sont pas trompés, et surf sur la vague capitaliste depuis bien longtemps, au dépend des guitaristes, ou des musiciens de manière générale. Il y a eu les pionniers du genre PUIS tous les autres. AHHHHHH, la telecaster, l'emblème du renouveau, l'énorme coup de pied dans la fourmilière. Un cahier des charges on ne peut plus simple et un mot d'ordre: innovante, simple, populaire, donc le moins cher possible, et donc accessible par le plus grand nombre, vs Gibson. 2 philosophies que tout oppose.
    Nous sommes, nous les guitaristes, très clairement, victimes de 2 phénomènes bien connus :
    L’obsolescence programmée et l'obsolescence perçue. Le deuxième type ayant pris l'avantage...Sans parler de l'effet placebo... si c'est plus cher, c'est que c'est forcément mieux, ben voyons. MAIS, n'oublions pas ceci, à titre d'exemple:
    Une gibson est par définition cher, elle le doit car c'est la formule maison, et c'est pour cela qu'on y met des bois exotiques... et non l'inverse, comme on y met des bois exotiques, une gibson est cher....
    Les plus forts en la matière sont: line 6 et Fractal audio, selon moi, à l'image d'apple et ses i-tout ce qu'on veut. Je ne partirai pas dans tous les débats qui n'en finissent plus sur ce qui fait le son d'une guitare électrique ou pas, mais attention à toutes les idées reçues distillées en masse via le net. Certaines études à caractère scientifique sont par ailleurs disponibles gratuitement sur le net, et tordent sévèrement le coup à certaines idées bien ancrées dans les esprits des guitaristes, qui est un spécimen rare, il faut bien l'avouer. Un exemple ? Manche conducteur = meilleur sustain qu'un manche vissé ? Ben, les résultats de la dite étude démontrent le contraire, et les blind tests ont donné le manche vissé gagnant sur cet aspect. Ne pas en faire une généralité, il est évidant que là, les compétences d'assemblage jouent un rôle important. Tient, un autre exemple : le bois du corps des prototypes de la telecaster est le pin, un des bois caractérisé comme étant probablement un des meilleurs pour sa musicalité et pour ses qualités de résonance (aucun luthier ne prétendra ceci, ne rêvons pas, ou à de quelques rares exceptions (Zachary), sinon, c'est la mort de la profession), MAIS, Leo a changé pour du frêne, pour une question.... d'esthétique, parce que ça faisait plus beau, donc plus pro comme on lui ont demandé les musiciens qui ont travaillé en collaboration avec lui pour la mise au point.
    On y est, tout est dit.
    Il est possible de faire sonner à peu près ce qu'on veut grâce à un micro guitare, aussi bien du bois, que de l'acrylique, qu'un parpaing, ou tout autre matériaux (alu, composite, etc) et même... le vide (ulrich teuffel). Certains guitaristes vont jusqu'à vendre des guitares faites sur mesure, pour eux, par des luthiers, qui ont mis tout ce qu'ils ont, à savoir l'amour de leur métier, du travail bien fait, en ayant exprimé tout leur savoir faire, pour acheter des appareils tel que l'axe fx... chacun est libre mais ça fait mal. Il est loin le temps de la guitare dont on a rêvé, qu'on possède, et qu'on gardera quoi qu'il se passe... vive la consommation de masse ! et tchao les sentiments.... carpe diem ! Je n'ai qu'une vie, et puisque je peux le faire, alors pourquoi pas ?
    Ben, peut-être tout simplement parce qu’en y réfléchissant un peu plus, ça n'a pas de sens. C'est d'abord accorder beaucoup d'importance à un business model associé à une campagne marketing bien réfléchie et bien rodée. Alors, bien entendu, il en faut pour tous les goûts et toutes les bourses, mais surtout, il faut vendre !!! Encore et encore, et toujours plus, et..... ça marche !!! (C'est aussi pour cela que l'offre est pléthorique, à tous les prix) même à des tarifs qui vont au-delà du tolérable, ben, ça fonctionne. Alors le guitariste donne son argent aux actionnaires des industriels de la musique, ou à des mecs qui proposent de faire des micros boutique, moyennant finance, exceptionnels, hein, ben tu penses, sans même demander les bois de ta guitare (tient encore eux, p'tet qui sont pas aussi important finalement), ou de l'écouter résoner....
    Prenons le cas des endorsements pour les musiciens.... Ils ne vendent plus de CD, les places de concerts sont parfois hors de prix, ou au contraire très accessibles, donc, ils gagnent leur vie autrement, en signant des contrats commerciaux juteux avec des fabricants, et chaque fois qu'ils sortent leur nouveau matériel, c'est systématiquement le meilleur qu'ils n'ont jamais eu... ben tu m'étonnes. On ne peut pas leur en vouloir, c'est tout un système qui est malade, mais nous sommes tous responsables.
    J'ai personnellement un mini-studio numérique (2003) et un rack qui embarque tout ce dont j'ai besoin (2012) j'aime les solutions tout en un, pour des raisons économiques, pratiques, et parce que surtout, ça répond à mon besoin - un monde entre les 2, ya pas à discuter MAIS: personne n'est capable de me dire lequel j'ai utilisé pour telle ou telle compo, et d'ailleurs, tout le monde s'en fout... les gens écoute la musique: ça leur plaît ou pas. Il n'y a qu'aux musiciens pour qui cela a une importance.
    Prenez soin de vos instruments, faites les chanter, jouez les, rendez leur hommage, mais stopper le GAS d'urgence, c'est un miroir aux alouettes et parce que c'est une maladie d'achat compulsif destinée à engraisser ceux qui ont déjà le plus, hein, à l'heure où toutes les 5 secondes, un enfant meurt de faim dans le monde. Je dis ça, je ne dis rien...
    ça sonne donneur de leçon, et ça ne va pas plaire, mais c'est simplement une réalité de notre monde.
    Sincèrement, en tant que musicien, guitariste, je me sens concerné ET impliqué dans tout cela.
    Au fait, la matière première utilisée pour nos guitares et notre matos, elle vient d'où, et c'est quoi l'impact environnemental? Ah oui, c'est vrai, tout le monde s'en fout de ça aussi... et puis les industriels trouvent des solutions durables, souvent sur fond de green washing d'ailleurs.....ben en fait, pas tous: certains luthier commencent à se remettre en question et se mettent à utiliser du tilleul, tant décrié, dans la fabrication de guitares acoustiques, pour ses qualités de résonnance et sa disponibilité, comme quoi, le bois de cagette (que personnellement j'affectionne) se trouve dans de nouveaux business model... ah, galère !
    oulà, je dérive.... ce n'est que ma vision de ce business des instruments de musique, qui perdure depuis tant d’année, et je ne prétends pas détenir une quelconque vérité. Le discours est facile, moralisateur et aura fait grincer des dents, c’est certain. Je ne demande pas à ce qu'on se rallie à mes opinions, mais si cela peut faire réfléchir et faire évoluer certains comportements, ce sera déjà ça.
    Alors, Guitariste programmeur ou compagnon guitariste... ben, simplement guitariste réaliste qui a conscience des choses et du monde dans lequel il vit, et c'est déjà pas mal.
    Bonne musique à tous !

  • Bonjour Dominique,
    Si je peux me permettre, voici un lien qui me semble primordiale à ajouter dans ta liste de liens déjà disponible:
    http://www.musicsolidarity.com/index.php/fr/
    p'tit trailer:
    Notre association propose de récolter et recycler le matériel de musique susceptible d'être valorisé (comme par exemple le Nickel des cordes de guitares, le Cuivre des cymbales)...afin de récupérer de l'argent, pour ensuite financer des actions de solidarité dans des domaines aussi variés que la musique, la santé, le développement durable...
    Nous récupérons le matériel de musique (amplis, instruments...) encore fonctionnel, et qui pourra par la suite rendre heureux des musiciens peu fortunés partout sur la terre (France, Mali, Cameroun, Madagascar, Haïti...).
    A mon humble avis, ceci s'adresse à tous les musiciens et présente une alternative incontournable pour qui veut se séparer d'un matériel qu'il considère obsolète pour lui, sans pour autant vouloir absolument en tirer profit.
    Merci et...
    Bonne musique à tous !

  • Bonjour, je suis assez d'accord avec ce que tu dis sur le G.A.S... Mais c'est justement le fait de pouvoir disposer d'un maths à la pointe qui permet de l'éviter... Exemple, depuis que je connais le Kemper et l'Axe FX, je n'achète plus d'amplis ni d'effets... puisqu'il y a tout dedans... Ensuite, sur d'autres sujets beaucoup plus "spécifiques" comme la guitare synthé, on ne peut pas se priver du dernier matos sorti...
    Par ailleurs, ton lien ne fonctionne pas. Si jamais tu souhaites publier un article sur le site, n'hésite pas à me contacter par mp.
    @+

  • Bonjour Dominik,
    http://www.musicsolidarity.com/
    Le GAS étant une forme d'addiction, liée à la société de consommation, l'axe fx ou le kemper n'y changeront rien.
    Ce que tu as exprimé, C'est ta solution.
    Le mieux étant l'ennemi du bien, il me parait sage de réfléchir à tout cela de manière posée et réfléchie et de savoir nuancer ses besoins.
    Mon post portait en lui de nombreux messages. A chacun d'y trouver ce petit quelque chose qui pourrait faire évoluer les comportements, encre faut-il le vouloir, et comprendre pourquoi.
    Bonne continuation

Leave a Comment

Please login to your account or register to leave a comment on this article.
Once registered or logged in, you will be automatically redirected back to this article.