Un morceau mythique de Toto, que tout le monde a essayé de jouer au moins une fois... La partie accords du couplet/refrain est très simple, tout à fait accessible aux débutants; c'est une suite de "power chords" basique à jouer avec un son saturé mais bien propre, "chirurgical", un son typiquement "EMG" tel que Steve Lukather les conçoit depuis toujours... Pour les débutants, l'idée est toujours de jouer bien en ryhtme, en veillant à ne pas se laisser distancer par le tempo au fil du déroulement du morceau.
G66
Je conseille de toujours placer le "majeur" dans l'accord (voir la video) même s'il n'est pas utilisé à proprement parler pour jouer une note. Il permet de maintenir une position bien "compacte" de la main gauche et vous autorisera d'autres fantaisies par la suite (dans d'autres morceaux) car il servira de pivot pour jouer d'autres accords qui découlent naturellement de la position utilisée ici.

Pour ce qui est du solo, c'est une autre affaire, pas forcément hyper technique mais très expressif comme tout ce que joue le grand Steve. Il est difficile de retrouver "l'intégral" de son jeu bien sûr, j'ai essayé de m'en approcher le plus possible mais... Le plan que je vous propose n'est pas le seul possible, d'autres guitaristes le joueraient différemment... Comme toujours, ces démos ne sont que des exemples qui doivent vous servir à "avancer" dans votre propre univers guitaristique. Chacun trouvera la manière, les doigtés, les positions d'accords qui lui conviennent le mieux tout en essayant de rester dans l'esprit de ce titre rock FM californien du début des années 80. Le passage du milieu est assez rapide et nécessite de bien utiliser le petit doigt pour monter et descendre la gamme utilisée. Rappelez vous, rester dans le tempo est essentiel et ce type de chorus n'est agréable à écouter que s'il est joué avec le "feeling" adéquat... N'hésitez donc pas à "appuyer" certaines notes, soit en utilisant le vibrato de la guitare, soit en utilisant le vibrato que vous avez forcément au bout de chaque doigt de la main gauche. Jouer tout ça rapidement mais mécaniquement n'a à mon humble avis aucun intérêt...

Ce "cover" a été enregistré avec le logiciel Guitar Rig 4 en utilisant un mélange d'Ultrasonic et de Gratifier, agrémentés d'une pointe d'overdrive et d'un léger delay. En régle générale, et à condition bien sûr de rester dans ce qui est raisonnablement possible à notre niveau, le son de Steve, tout au moins ce qui s'en rapproche, s'obtient relativement facilement : saturation de votre ampli à lampe à 7/8, un bon overdrive entre votre guitare et cet ampli, une hauteur d'un mètre cinquante de rack d'effets (je déconne...)...... en fait un bon delay réglé entre 350 et 400 ms bien en retrait par rapport au son dry et une très légère pointe de reverb (si possible numérique... pas les 3 ressorts qui cohabitent dans votre tête..... d'ampli) .

Pour ce qui est du jeu de Steve, on peut toujours essayer de l'imiter, ça ne fait pas de mal puisque quelque soit le type de son utilisé, il est capable de sortir le meilleur, je suppose que je ne vous apprends rien là dessus.....

Y a rien à la télé ce soir (comme tous les soirs d'ailleurs) donc au boulot, bonne soirée, et surtout, pensez à vos voisins, jouez avec l'ampli à fond, et à bientôt pour un prochain cover
! Si vous avez des questions, le prix restera le même donc, n'hésitez pas...



imageArticle




imageArticle


imageArticle