Voici une question reçue par mail de multiples fois, notamment concernant la RG 3250 Ibanez... Hum, qu'elle est belle avec son manche bien lisse et sa touche claire étincelante !

Au passage, je profite pour rappeler très amicalement à tous les lecteurs/utilisateurs du site que la plupart des questions posées en MP (ma messagerie sature...) pourraient faire l'objet de questions sur le forum intéressant tout le monde et pouvant recevoir des réponses multiples de la part de tous...
G66

imageArticle



Tout d'abord, il y a deux sortes de touches érable, les touches vernies et les « non vernies ». Le traitement à appliquer est évidemment différent.

Pour les touches vernies genre Vigier Excalibur des années 90, le produit nettoyant ou polish utilisé pour la table (« vernie ») de la guitare fonctionne parfaitement. Le solvant Zippo lighter fluid (pour briquets Zippo) est aussi très utilisé pour le nettoyage de ce type de touches, aussi étonnant que cela puisse paraître, c’est un des trucs les plus efficaces pour ce travail.

imageArticle



Là, c'est pas difficile, maple verni...

imageArticle



Le nettoyage des touches en maple « brut », non verni genre Ibanez RG ou Music Man Axis est beaucoup plus délicat. De la même façon, ce type de touche est aussi plus salissant et on a vite fait de se retrouver avec des taches noirâtres un peu partout suivant la fréquence à laquelle on joue et la plus ou moins important sudation des mains qui est très variable selon les personnes. Il est très désagréable de regarder sa superbe gratte pleine de « noir », ça fait vraiment dégueu…

C'est beau, superbe même mais pas du tout facile à entretenir :

imageArticle



Il existe un produit Dunlop très efficace à base d’huile de citron à surtout ne pas utiliser sur ce genre de touche, ce produit est exclusivement réservé aux touches palissandre… D’une manière générale, renoncez à tout produit à base d’huile, le résultat serait désastreux, l’huile s’imbibant dans le bois et le tachant à tous les coups...

Impec sur du palissandre mais à proscrire sur l'érable brut :

imageArticle



En fait, le meilleur « outil » sera une très légère dose de savon de Marseille diluée dans de l’eau tiède, à utiliser avec soin sur un chiffon propre. Attention de ne pas « noyer » le manche dans la flotte évidemment… Après « un premier passage », vous pouvez y revenir plusieurs fois pour terminer avec un chiffon sec. Normalement, la « crasse » disparaîtra, excepté pour les manches très très sales qui n’ont jamais fait l’objet de ce genre de traitement.

Une alternative, un peu pénible certes mais… sera aussi d’agripper sa pelle avec les pognes propres puis, après chaque séance, de passer un chiffon ou mieux, une peau de chamois sous les cordes afin d’éviter une certaine oxydation due à la sueur et son imprégnation dans le bois…

Et ouais, on a rien sans rien !

:@ :@ :@ :@ :@ :@