Pas de panique, c'est très simple. Le résultat sera optimal si vous respectez certaines règles élémentaires...
G66
Le GK3 est le capteur hexaphonique nécessaire à la connexion de la guitare sur le convertisseur midi. Ce qui sera dit ici est également valable pour le capteur GK2 (ancienne génération mais qui fonctionne de la même façon et sur les mêmes convertisseurs que le GK3) et pour les capteurs GK3B utilisés sur les basses.

Si vous vous débrouillez en anglais, je vous invite à parcourir ce site : Roland GK3, GK3B Installation tips, particulièrement clair et comprenant beaucoup de photos permettant de bien comprendre de quoi il retourne...


Le GK3 peut être fixé à la caisse de la guitare de différentes manières. La plus simple étant l'utilisation d'un scotch double face qui évitera le perçage de la caisse ou de la plaque (si vous avez une belle Strat...). Attention, si vous optez pour cette solution, n'hésitez pas à investir dans un double face de qualité, on en trouve dans tout bon magasin de bricolage qui se respecte. Ne choisissez pas le simple scotch que l'on trouve à Auchan, ça tiendra bien quelques jours mais pas davantage...
La deuxième solution reste de visser le capteur sur la caisse de la guitare... Personnellement, je n'en vois pas vraiment l'intérêt, sauf si vous êtes certain de garder votre "bijou" à vie.

Dans les deux cas, sachez que le montage du GK et notamment son positionnement est absolument primordial pour le rendu final, surtout si vous envisagez de piloter des synthés midi, ce qui risque d'être souvent le cas... c'est moins grave dans le cas d'une utilisation avec un VG99 (hors fonction "guitar to midi") ou avec un VG8 ou 88. Bon nombre de déceptions quant au tracking midi sont en fait liées à un mauvais montage ou réglage du capteur GK.
Le capteur est fourni avec une notice de montage très claire qui donne les cotes à respecter pour ne pas rencontrer de problème. Il faudra donc essayer de vous y tenir autant que faire se peut... Cela peut justement ne pas être si évident, car chaque guitare a ses spécificités qui peuvent rendre l'exercice complexe.

Hors notice donc, et dans la mesure du possible, veillez à respecter les points suivants :
-les plots du GK doivent être le plus "centrés" possible face aux cordes de la guitare
-dans le cas d'une guitare équipée d'un vibrato, le capteur ne doit pas "toucher" au cordier, sans quoi, il risque d'y avoir un certain nombre de "perturbations" lorsque vous "actionnerez" ce dernier.
-le capteur doit être le plus droit possible et donc bien parallèle au cordier
-contrairement à ce que l'on pourrait penser, j'ai pu noter que la distance qui sépare les cordes du capteur (à condition bien sûr de rester dans les limites de l'acceptable...) n'est pas si décisive que cela. Essayez de vous rapprocher au maxi de l'indication donnée par Roland dans ce domaine mais ne "paniquez pas" si c'est irréalisable (on peut "rattraper certains écarts dans le paramétrage du convertisseur). Normalement le capteur est fourni avec de petites plaques séparées permettant de "relever" l'ensemble si besoin. Si vous opter pour le double face façon Casto, attention, il est souvent assez épais et du coup il faut prendre en compte cette épaisseur dans le montage final...
-plus les cordes sont neuves, mieux le système a de chances de fonctionner correctement et de ne pas "décrocher".
-la guitare doit être parfaitement "règlée" et accordée. Un réglage "approximatif" de l'instrument se répercutera inévitablement sur le résultat en midi...

D'une manière générale, beaucoup de choses se passent également après montage, à l'intérieur du convertisseur midi que vous aurez choisi. Il faut le paramétrer correctement et notamment bien ajuster le niveau de sortie de chaque corde pour obtenir les meilleurs résultats. Là aussi, contrairement à ce que l'on pourrait croire, le plus haut niveau de sortie n'est pas forcément le plus adapté. Sur ce point, seuls des essais "pas à pas" avec VOTRE instrument et VOTRE convertisseur peuvent se révéler payants. La conversion midi est très "chatouilleuse", le moindre écart par rapport à la norme peut provoquer des bugs. Vous l'avez compris, ce n'est pas vraiment le montage du capteur qui peut poser problème mais plutôt le paramétrage de l'ensemble... C'est souvent très long, très ch..., et surtout, ça ne fait pas partie des pratiques habituelles donc, patience, n'abandonnez pas trop rapidement!

Pour ce qui est du bloc externe comprenant le bouton de volume et les sélecteurs que vous affecterez aux fonctions que vous voudrez, pas de problème particulier. Ce bloc ce clipse dans l'attache courroie qu'il suffit juste de dévisser un peu pour insérer l'ensemble. Il y a même une petite patte de fixation à l'arrière pour bien le maintenir en place.

Attention avant de passer commande, ç'est bête à dire mais toute guitare n'est pas éligible au GK, il faut nécessairement disposer de l'espace suffisant entre cordier et micro aigu pour pouvoir l'installer.

Pour les propriétaires de Gibson Les Paul, il existe un système dédié, fourni avec le GK3, qui permet de le fixer via un support spécifique, lui même fixé sur le cordier de la guitare, super pratique...
Puis, rappelons une nouvelle fois qu'il existe également un "GK kit" commercialisé par Roland au même prix que le GK3 dont nous venons de parler et permettant le montage du capteur en interne. Un travail de lutherie est alors nécessaire, plus ou moins difficile à réaliser suivant le modèle de guitare... Si vous vous sentez à l'aise avec ce genre de modif, et que vous n'envisagez pas de revendre votre belle d'ici quelques semaines, cela peut valoir le coup...

+1 Vos commentaires sur ce genre d'expérience sont évidemment les bienvenus...