Fret-Time a le vent en poupe !!!!! Comme vous, j’ai déjà beaucoup entendu parler de l’Axe FX, ne serait ce qu’ici dans nombre de vos commentaires concernant d’autres matériels auxquels on le compare régulièrement. Sans forcément y croire, j’espérais évidemment qu’un jour viendrait où je pourrais me faire ma propre opinion sur la chose, dans mon univers perso, avec mes guitares, mes amplis, etc... il y a encore quelques mois, je n’aurais même pas osé rêver ce qui arrive aujourd’hui… Monstrueux ! Le carton est dans les bras du transporteur, l’Axe FX II est bien là, devant moi, et je me retrouve comme un gosse dans un magasin de jouets… Je ne sais pas si ça a un rapport avec le père noël mais il est clair qu’à l’instant présent, j’ai envie d’y croire de nouveau et je ne remercierai jamais assez Sussi et Jacques Isler de Fractal Audio de m’avoir proposé ce matériel. Au delà de ce qu’il est vraiment sur le plan musical et de ce que je découvre avec lui, je suis vraiment très honoré de cette confiance « énorme » qu’ils me font. Symboliquement, je considère la présence de l’Axe FX sur Fret-Time comme une réelle avancée et surtout une belle reconnaissance du travail fourni ici depuis un an qui ne peut que m’encourager à le poursuivre… Et comme parallèlement, je viens de recevoir des paquets volumineux de chez Ibanez… dont la toute dernière et magnifique RG 3250 « orange » Prestige dont je ne me décolle plus… Avant un vrai test poussé de l’Axe, de cette croustillante RG et de tout ce qui tombe dans la cheminée (ce qui demandera sans doute quelques semaines tant le sujet est vaste) je n’ai pas résisté à l’envie de vous faire partager cette expérience unique, premier contact avec l’Axe FX II… avec une petite vidéo à la clé (à la fin de l'article), on ne change pas les bonnes habitudes...

imageArticle



Moment très fort pour un gratteux passionné comme moi… Seulement voilà, quand on se retrouve devant une telle machine, on est presque intimidé et la question est : par où je commence ? Très connement, j’ai commencé par remettre un peu d’ordre dans le studio, bien ranger les fils, enlever ce qui ne sert pas, un coup de clean, etc… Il fallait faire honneur à la bête ! Puis j’ai ouvert le carton et retiré les plastiques. Ca sent le neuf … et le matos de pro, tout a été pensé pour véhiculer cette image. Inévitablement, avant de brancher la guitare, on se demande si tout ça n’est pas un peu surfait, si l’engin est tel qu’on le décrit, s’il est si exceptionnel que ça et si finalement, on ne va pas être déçu…

Je connecte l’Axe de la manière la plus conventionnelle qui soit, en stéréo, en utilisant le return de mes deux DT50 pour bypasser le preamp et éviter toute coloration du son… Vous le savez, je n’aime pas trop les presets d’usine mais ne connaissant pas du tout l’appareil, je commence tout de même par là histoire de « tâter un peu le terrain »… La baffe est immédiate !!!!!! Je pourrais presque m’arrêter là et je ne sais même pas comment je vais pouvoir décrire la sensation que j’ai eue dès les premiers accords et alors même que je n’avais rien bidouillé du tout… Il y a d’emblée un truc différent, une patate jubilatoire qui donne tout de suite envie de jouer et d’aller plus loin... Je fais défiler les premiers presets et je vais de surprise en surprise, waow !!!!! Je suis sur des sons majoritairement clairs dont je n’arrive pas à « sortir » tant le plaisir est immense, c’est proprement incredible.

Je suis aussi surpris par la qualité des presets d’usine (pour une fois…) et, moi qui suis un adepte de la guitare synthé, il y a des choses époustouflantes à ce niveau sur l’Axe FX qui n’est pourtant pas du tout un synthé guitare : ambiances cinématographiques grandioses, mélanges d’harmoniseurs et de reverbs, violons (oui, vous avez bien lu…), chords & strings comme sur un JX8P… carrément dément et tout cela sans aucun capteur GK ni bidouille intergalactique… Inutile de vous dire qu’il va y avoir de l’expérimentation dans l’air ces prochaines semaines…

Très vite, je me mets en quête d’un son saturé et je commence à rentrer dans les entrailles du bestiau qui se laisse faire sans broncher. Au passage je note que l’édition « basique » des sons est très facile et accessible, même sans lire la doc (qui est en Français…). Sans aller très loin dans l’édition, je me « fabrique » mon premier son A MOI !!!!!! Je me triture un Vox AC 30 et me travaille un son blues rock « micro neck » agrémenté d’un brin de compression et d’un « vintage digital delay » à tomber… A cela j’ajoute un soupçon de reverb… Comment décrire ça ? Naturel ? Vrai ? Profond ? Science fictionnesque ? J’ai vraiment la sensation d’avoir l’AC30 à côté de moi et de pouvoir le « manœuvrer » pour de vrai . Comment dire ? Il faudrait pouvoir avoir le Vox sous la main pour faire une vraie comparaison mais très franchement, je suis littéralement « scotché » !!!!!! Les delay et reverb sont absolument magiques et surclassent tout ce que j’ai pu connaître jusqu’à ce jour (et je le répète, c’est sans avoir approfondi l’affaire…). Je comprends pourquoi nombre d’utilisateurs évoquent sans sourciller « Eventide »….

imageArticle



Pour aller un peu plus loin, j’affiche le très clean éditeur Mac qui me donne en direct et avec une très grande précision la température de mon Axe… L’appareil est reconnu immédiatement et communique en direct avec l’éditeur sans attendre. Pour éditer les sons, le concept de grille (Grid) est très bien foutu, intuitif et simple à gérer, et on peut sauvegarder le son édité en un clic et le retrouver instantanément dans la boite sans se poser de questions.

imageArticle



Dans le choix d’amplis (assez conséquent) présents sur l’Axe FX II, j’ai répéré un Marshall JVM, que je connais très bien par ailleurs… Allez, je me le fais ! Je place le bloc ampli Marshall sur la grille………………………………..Aaaaaahhhhhhhhhh, là je crois que je vais crever !!!!!!! On retrouve le même grain, les mêmes interactions des différents réglages les uns par rapport aux autres, j’oserais même dire qu’au final, le son de l’ampli modélisé est mieux que celui de l’original, c’est proprement monstrueux ! Une disto ? Est-ce bien utile ? La RG hurle déjà et je me ballade héroïquement sur le manche en ayant cette impression de facilité presque déconcertante, pas besoin de forcer, mais dès qu’on veut accentuer ou laisser faire certaines notes, c’est possible, vraiment de la même façon que sur un ampli classique ou rien de « numérique » n’interfère entre le guitariste et les lampes… Je remarque au passage que l’utilisation du potard de volume de la guitare est possible (une habitude que j’avais perdue depuis très longtemps… et pour cause, je n’utilise que du numérique). On peut donc obtenir plusieurs sons très différents (et pas pourris…) avec un seul et même preset… comme lorsqu’on utilise une gratte branchée en direct sur un ampli…

Dernière petite chose avant de ranger les crayons… J’ai aussi testé dans la foulée l’Axe FX sur mon système Bose L1… Les simulations de baffles sont dans la lignée du reste, c’est à dire « à tomber ». Les sons saturés sortent magnifiquement, même les plus virils et chevelus, il n’y a pas ce côté suraigu que l’on rencontre régulièrement dans cette configuration avec d’autres matériels. Ce que j’entends sur la sono est pratiquement du même niveau que ce qui sort sur les amplis et en tous cas, pour ceux qui ne disposeraient QUE d’une sono, tout à fait exploitable. Il faut dire que, tant sur les « cabs » que sur le reste, les paramètres de réglages sont si nombreux qu’ils permettent toujours de trouver la solution, quelque soit le système d’amplification choisi. Je ne parle pas encore des IRs, on verra ça un peu plus tard mais…. Les baffles présents dans la boiboite sont déjà hyper suffisants…

Inutile d’ajouter que le mixage des deux amplis guitares avec le Bose donne ce que vous imaginez… Car, encore un truc assez phénoménal s’il en est : grâce à ces deux Output distincts, l’Axe FX II permet de « gérer » deux systèmes d’amplifications totalement différents, l’un (ou les deux au choix) avec ou sans simulations de HPs, ce qui permet de balancer le même son (ou pas…) sur la sono (avec simuls HPs) d’un côté et sur les amplis guitares (sans simuls HPs) de l’autre.

Quelques mots sur l’Ibanez RG 3250 avant le test complet à paraître très bientôt ici… Je ne m’y étais pas forcément préparé, cela faisait longtemps que je ne m’étais pas pris un tel pied !!!!! Mention Ultra excellente pour le Manche, qui n’est pas sans me rappeler celui de ma…… Vigier Excalibur (le compliment n’est pas mince…) ultra fin, doux (bon j’en vois qui commencent à se marrer, pas de commentaires à connotations autres que strictement musicales là hein !!!!!) mais avec un petit truc en plus qui me fait me sentir intégralement….. chez moi ! Je ne suis pourtant pas un adepte des touches érable à l’origine mais il y a sur cette guitare un « claquant » particulier qui vous transcende dès que vous vous chatouillez………. les harmoniques… Vibrato indésaccordable et système de réglage de la tension des ressorts unique et réellement performant (je me demande encore pourquoi Joe n’a pas voulu de ça sur les JS…). Quant au son, Di Marzio Tone Zone et Air Norton en bridge et neck… du très classique et connu mais je finis par me demander : que demander de plus finalement ? Son hyper précis mais pas « chirurgical », sans doute les micros les meilleurs micros du marché pour jouer en son saturé, expressifs sans jamais être « baveux », exploitables à différents niveaux de volume….. Je m’arrête là, une découverte vraiment extra car je ne serais peut être pas allé de moi même vers cette guitare et j’aurais assurément raté un truc, comme quoi, même si cette RG 3250 coûte quand même dans les 1600 euros, ce ne sont pas forcément les instruments les plus chers qui font le plus kiffer…. La relation entre l’humain et sa guitare n’est pas qu’une affaire de gros sous, il faut l’étincelle, c’est une histoire de « fusion » et pour ce qui me concerne, avec cette guitare j’ai vraiment eu le coup de foudre !. Il est probable que vous la reverrez souvent ici.....

imageArticle



Voilà pour ces premiers pas vers le paradis de la gratte… Ce qui suit est juste une petite vidéo pour donner le ton, un début de morceau dont je n’ai pas encore imaginé le titre ni la fin (tiens pour le titre, j’attends vos idées, ce serait marrant…).

Test complet de l’Axe FX 2 et de la RG dans quelques jours…. Sem….. m…..

La vidéo :



Le site web de Fractal Audio