Quand on pense guitare électrique, on pense évidemment à un moment ou à un autre « Marshall »… Quand on apprend que Marshall se met à fabriquer des casques audio, qu’est ce qu’on fait ? « Ben on perd pas de temps et on va les essayer !!!!! » répond ma grand mère Cauchoise… C’est donc ce que j’ai fait et voici mes conclusions.

imageArticle



Il existe deux modèles de casques chez Marshall : le Major, et le Minor (modèle in-ears). C’est le Major qui a retenu mon attention. Tout d’abord, il est clair que la présentation est flatteuse, petit carton brut façon « vintage » pour « l’emballage » et très belle finition qui rappelle le vinyle des amplis… L’armature est en métal recouvert également de vinyle moussé avec la signature de Jim Marshall en prime.

Le casque est un modèle « supra », ce qui signifie qu’il ne couvre pas intégralement l’oreille mais de petite taille (il paraît super gros en photo…), très léger et très agréable à « porter », bien « accroché », il ne génère pas ce sentiment d’étouffement que l’on ressent parfois après une utilisation prolongée. Il est également facile à transporter et à ranger car il se replie intégralement sur lui même, très pratique lorsqu’on l’associe à un laptop dont la sacoche n’est pas extensible… Le câble est torsadé comme à l’époque des Who, ce qui accentue son côté rock’n roll et permet de l’éloigner sans trop de craintes de la source à laquelle il est relié. La prise jack est en deux parties pour permettre le branchement aussi bien en mini jack qu’en 6,35.

imageArticle



Alors, seulement design ce casque Marshall ? Pas seulement non… Les différents tests sur différents styles de sons et de musique que j’ai pu effectuer m’ont vraiment convaincu. Le son est assez gonflé en hauts mediums sans pour autant sacrifier définitivement les basses, il m’a paru bien équilibré et s’exprime très justement dans un registre rock voire plus. Les guitares saturées sont un vrai bonheur, bien mises en valeur et jamais « agressives ». Un casque pour guitaristes ? « Ben ça y ressemble » dit ma grand mère… Les amateurs de vraies big basses se tourneront peut-être (vers un modèle plus « mastoc » (encore que… en triturant un peu l’equalizer…) et pour « mixer », il faudra peut être envisager un modèle moins « coloré » et aussi plus « enveloppant » pour se couper vraiment du monde extérieur mais il reste que pour une utilisation régulière pour enregistrer ou pratiquer l’instrument, c’est vraiment un casque que je conseillerais.

imageArticle



Le Marshall Major existe en blanc ou en noir… pour à peu près 85 euros. Il ne sera peut être pas le casque ultime que tout le monde veut absolument avoir mais restera un très bon pour choix pour la vie de tous les jours du home studiste aguerri et cela qu’il soit exclusivement guitariste ou non.