La Radial London Bones Distortion est une pédale issue de la désormais très connue Tonebones Hot British Distortion. Vous l’avez compris, « London » signifie que nous allons pas mal évoquer Marshall, cette disto étant principalement basée sur le registre de la marque Anglaise en proposant des sons qui vont du plutôt « gras » genre Plexi aux saturations hurlantes et au ventre bien tendu (merci Patrick…) en passant par des crunches solides pour des rythmiques rock ténues qui ne font pas semblant.

imageArticle



Vous noterez tout d’abord que la carrosserie du bébé est à l’épreuve des balles, belle construction qui en jette d’emblée et assure une durabilité certaine, même en cas de promenades fréquentes…

La London dispose de deux canaux indépendants avec contrôle de volume séparé, ce qui permet de « sortir » du mix lors d’un solo par exemple. Les switches, contrôlés électroniquement sont totalement silencieux et ne génèrent aucune perturbation ni coupure du son lorsqu’on les actionne, fameux. La disto la plus « silencieuse » du marché ? Je ne sais pas mais ça respire la grande qualité et le souci du détail.

imageArticle



L’éventail de sonorités accessibles est conséquent, du blues rock au High gain, tout peut y passer même si effectivement, la toile de fond restera très…. British. Un petit Van Halen ? Yes, no problem, un Gun’s n roses ? aussi…. Ce qui est assez caractéristique, c’est le côté « très expressif » de cet effet : on est jamais dans le « brouillard », quel que soit l’accord, même s’il est complexe, toutes les notes sont là… En solo, la possibilité de vraiment nuancer son jeu est évidente et on redécouvre certains plans qui pouvaient sembler un peu « linéaires »…. Avant ! Utilisée en partant d’un son clair sur l’ampli, la London se comporte comme toute disto qui se respecte en allant jusqu’à des limites… pas très raisonnables en terme de gain, ça dépote très graveMais on peut aussi lui faire jouer le rôle de booster en partant d’un son légèrement Crunch sur l’ampli, cela lui convient également très bien, notamment lorsqu’on se sert beaucoup du volume de la guitare qui permettra alors de gérer plusieurs sons différents sans modifier les réglages de la pédale.



Au niveau réglages justement, c’est très simple et explicite. En plus des cinq potentiomètres rotatifs (volume et égaliseur), on trouve un « Bite Switch », parfait pour ajouter de la brillance à un son un peu trop « parti » dans les graves ou pour donner encore davantage de mordant à un son déjà bien « crispé »… Le « Kick Switch » agira différemment en ajoutant des mediums ou au contraire en « creusant » le son pour supprimer un fond trop criard. Il sera bienvenu si vous utilisez une guitare équipée en simples bobinages car il permettra de redonner du corps…. à l’ouvrage lol . Bref, sans en faire des tonnes, ces deux mini switches permettront d’affiner le son et de le modeler à l’envie.

Plan audio 1 :



Plan audio 2 :



Les nuances :



Rythmique Axel Bauer :



Dernier point loin d’être inintéressant, cette disto se marie parfaitement avec d’autres effets. Avec un delay bien dosé en arrière plan (comme dans mes vidéos…) et un filet de reverb, on obtient des choses réellement fantastiques pour un plaisir de jouer immédiat. Mon Ibanez JS a crié de joie, comme si elle n’avait finalement jamais eu véritablement l’occasion de s’exprimer vraiment, et cela, aussi bien sur le micro aigu que sur le grave… La London en a dans le ventre, je me suis vraiment éclaté !

Un petit plan solo avec la JS 2400 et la London :



Enfin, vous me connaissez maintenant, la critique sera toujours la même : les pédales, c’est vachement bien mais ‘tain… ce genre de boite magique mériterait gravement une programmation des sons, 3 ou 4 ou 5 seulement mais déjà, quel pied! Ce sera l’unique reproche que je ferai à cette disto vraiment très pro et qui permet sans complexe d’approcher le son des meilleurs. Moi qui suis très « conditionné » multi effets depuis des lustres, j’ai redécouvert avec cette Tonebone le plaisir de jouer avec des pédales d’effets dédiées et j’espère recevoir toute la gamme Tonebone rapidement afin de savoir laquelle finalement, est faite pour moi ! Je garde la London en otage, on ne sait jamais, elle correspond en tous cas parfaitement à nombre de mes aspirations saturées, et des morceaux que j’ai à jouer tous les jours, enormous, for sure !!!!!

imageArticle



imageArticle



imageArticle