Nous sommes d’accord, Mu.Lab n’est pas la Daw (digital audio Workstation) la plus connue du monde… En l’utilisant, vous ne bénéficierez pas de toutes les fonctions super pros (dont beaucoup ne sont d’ailleurs réellement utiles que dans un univers « pro ») en matière d’enregistrement numérique. Par contre, Mu.Lab pourra constituer une excellente entrée en matière pour qui n’est pas forcément rompu à toutes les techniques d’enregistrement sur ordinateur. Bref, si avant d’aborder frontalement Cubase, Logic, Cakewalk ou Pro Tools, vous souhaitez faire vos premières armes calmement, sans prise de tête et qui plus est sans casser votre plan épargne logement, il y a fort à parier que vous apprécierez l’esprit Mu.Lab…

imageArticle



Tout d’abord, un vrai « plus » que ne proposent pas systématiquement tous les autres, Mu.Lab tourne aussi bien sur PC que sur Mac… Il transforme votre ordinateur en station d’enregistrement audio/midi.

Même s’il n’exclue évidemment pas les pros, Mu.Lab s’adresse plutôt aux nouveaux venus dans le domaine de l’enregistrement sur ordinateur. Ce qui pourrait être perçu comme un inconvénient majeur sur d’autres plateformes se transformera ici en un vrai avantage : Mu.Lab ne vous assommera pas d’emblée avec son arsenal de fonctions compliquées, celles qui parsèment habituellement ce type de logiciels dont l’argument premier est toujours d’en proposer le plus possible pour espérer figurer au premier plan de la catégorie. Avec Mu.Lab, on va à l’essentiel ! Sur le plan de l’ergonomie, tout est simple et clairement présenté, il n’y aucune fioriture et pas vraiment de mystère ; si vous savez utiliser un magnétophone, vous ne mettrez pas longtemps à vous repérer dans Mu.Lab. Un bon point pour nous les GRATTEUX, qui ne souhaitons pas passer des heures à chercher comment ça marche, pourquoi ça ne marche pas ou plus.



Mu.Lab n’est pas qu’un « magnéto », il embarque des synthés virtuels (Synthia, MuSynth) et des effets (Muverb, Stereo écho). Il y a même un lecteur de samples (Sampla, Multi Sampla)… Vous n’aurez pas la qualité des synthés virtuels de Logic Pro mais ces différents « outils » permettent déjà de créer quelques pistes et ambiances sonores sympas sans recourir à quoique ce soit d’autre. Si ça ne suffit pas, le logiciel accepte les plug-ins VST audio et midi et dispose d’un éditeur midi assez complet et d’une fonction « bouclage » essentielle pour l’enregistrement. L’éditeur audio « Audio lab » permet d’aller triturer les prises audio en profondeur en bouclant uniquement les parties précises sur lesquelles ont veut intervenir. La « table de mix » est rudimentaire mais suffit pour bosser sans se poser de questions.

imageArticle



Mu.Lab « 3 » est proposé en 3 versions différentes plus ou moins complètes (nombre de pistes, nombre de plug-ins cumulables, etc…) selon le prix qu’on veut bien y consacrer. La première version est gratuite…… ce qui peut permettre de voir à quoi on s’expose dans un premier temps, sans rien débourser, sympa non ? Cette version est limitée à 4 pistes, ce qui, au début et pour maquetter ou se faire la main pourra quelquefois suffire. La version XL vous coûtera 25 euros et vous permettra d’afficher non plus 4 mais 8 pistes. Quant à la version top « UL », elle vous laissera utiliser un nombre de pistes illimitées et vous aurez accès gratuitement à la prochaine version « 4 » qui intègrera de nouvelles fonctions avancées.

imageArticle



Voilà un produit plutôt bien conçu, complet, à un tarif plus qu’attractif, qui je le pense, séduira plus d’un guitariste tenté par l’enregistrement sans galère sur Mac ou PC… Une excellente intro sans risques au monde un peu fermé des apprentis ingé sons…

Qu’est ce qu’on dit ?

Téléchargement de Mu.Lab, le site...