Sur le stand Hugues & Kettner, c’est le tout nouveau TubeMeister qui trônait, au beau milieu de nombreux colosses déjà bien connus. Le TubeMeister n’est pas bien gros ni bien lourd, c’est d’ailleurs ce qui fait en partie son intérêt et il n’envoie que 18 watts… mais ce sont des vrais, qui le rendent tout à fait respectable sur le plan puissance et qualité sonore.

imageArticle



imageArticle



Deux lampes 12AX7, trois sons différents activables par footswitch, une boucle d’effets, une sortie pour s’enregistrer « Red box » avec émulation de baffle, une reverb à ressorts numérique et un HP Celestion de 10 pouces pour ce qui est de la version combo… car le TubeMeister existe aussi en version « tête » associé à un baffle de la marque, le TubeMeister 112 qui lui est équipé d’un HP 12 pouces Celestion V30.

Et en plus il est beau...

imageArticle



Pour ce petit, il faudra débourser 699 euros pour la version combo. La tête sera elle commercialisée aux alentours de 600 euros et si vous voulez le baffle de la même marque, il vous en coûtera 359 euros…

Les démos de Thomas Blug sur ce TubeMeister étaient superbes et en disaient long sur le potentiel de ce petit ampli plutôt bien armé pour faire face aux situations sonores les plus diverses. Le Fender Strat man Allemand, assez méconnu en France ce qui est très dommage, a pu mettre en valeur toute la finesse de son jeu toujours très mélodique et emprunt d’un feeling très british…



Dans le vacarme ambiant, j’ai tout de même tenté quelques accords sur les Switchblade, cocktails de lampes, d’effets et de midi… des amplis que j’avais répérés il y a déjà quelques temps. Le son est vraiment très bon, les saturations m’ont beaucoup plu… un tout en un bien sympa, existant en combo ou en tête d’ampli + baffle. Pas de modélisations d’amplis mais une foultitude de possibilités grâce à la programmation de presets que l’on peut rappeler par midi… Essai prochainement sur Fret-Time…

Les Switchblade :
[none][/none]

imageArticle