Les cordes sont souvent considérées comme « quantité négligeable », surtout sur la guitare électrique. C’est pourquoi bien souvent, on « oublie » d’y penser, particulièrement lorsqu’on possède une guitare équipée d’un Floyd Rose car, au delà de ce que ça coûte, le changement d’un jeu de cordes peut prendre des allures de « galère »… les guitaristes concernés se reconnaîtront.

Pour éviter un renouvellement trop fréquent, il y a malgré tout quelques astuces : acheter des cordes « long life » par exemple… Je m’en vais donc aujourd’hui vous exposer mon sentiment sur les deux marques « phares » dans ce domaine, Elixir et Ernie Ball. Le surcoût se justifie-t-il vraiment par rapport aux cordes « classiques » et laquelle de ces deux marques est la meilleure ?
Parlons en dès maintenant, le coût d’un jeu de cordes Elixir ou d’un jeu Ernie Ball « Titanium coated » est nettement plus conséquent que celui d’un jeu de cordes « normal ». Il faudra compter une quinzaine d’euros dans les deux cas, quand un jeu « D’addario » « classique » ou Dean Markley se trouve pour environ 5 euros… Cela dit, moi qui doutais énormément au départ de leur capacité à durer plus longtemps, je n’ai pas été déçu, dans un cas comme dans l’autre.

imageArticle



C’est très clair, je l’affirme, là où des cordes « classiques » perdent très rapidement en brillance, en précision (du son), commencent à ne plus tenir l’accord et à sonner « bof », soit après environ trois semaines d’utilisation en jouant environ 1 heure par jour, les Elixir ou Ernie Ball précitées continuent de « briller » et de sonner comme au premier jour pendant un petit trimestre… Cela sans entretien particulier, nul besoin d’essuyer les cordes après avoir joué ! Ces constations n’ont rien de très scientifiques bien sûr et sont à « ajuster » à votre profil perso (sudation, fréquence de jeu, etc…), je n’ai pas fait de tests en laboratoire mais très franchement, sur le plan longévité, la différence est très significative dans des conditions d’utilisation que nous qualifierons de « moyennes ».
Dans les deux cas, les cordes sont recouvertes d’un film de protection ultra fin qui, même si j’ai déjà entendu dire le contraire, ne modifie pas le son. Cette « couche » apposée sur les cordes filées est très perceptible sur les Elixir, cela peut donc déplaire car le « toucher » est assez différent de celui auquel on est habitué sur des cordes « classiques ». Il s’apparente à la sensation que l’on a en utilisant le « Fast fret » (by GHS), ça glisse beaucoup mieux, on entend beaucoup moins les « bruits » liés aux changements et aux « glissés » d’accords sur le manche. Les Ernie Ball complètent cette action par un renfort en titane au niveau de la boule, sensé limiter les risques de casse, notamment lorsqu’on utilise une guitare équipée d’un vibrato. Sur les Ernie Ball, la sensation au toucher est plus proche de celle que l’on a sur des cordes « normales », non enduites…

Dans la pratique, j’ai aussi noté une réelle amélioration de la tenue d’accord, notamment avec les Elixir que je mettrais donc à la première place mais… tout cela ne tient qu’à un fil… lol car dans les deux cas, le niveau atteint dans les différents domaines que nous avons passé en revue est vraiment supérieur à toutes les autres marques. Par ailleurs, des marques comme D’addario justement, se lancent dans les mêmes expériences pour un peu moins cher et proposent désormais des jeux de cordes « luxe » (dans les onze euros pour D’addario), à essayer d’urgence donc !

Alors quelle solution ? Changer 3 fois plus souvent ses cordes et les acheter 3 fois moins chers ? Ou au contraire s’épargner cette « corvée » en « investissant » davantage ? A vous de voir, j’ai personnellement choisi Elixir, après m’être très bien adapté à cette sensation de « facilité » de jeu que je n’aimais pas trop au début. Je suis en 9-42 avec vibrato vintage (Luke) la plupart du temps et tout va très bien ! Le jeu de corde à 5 euros + nettoyage et Fast fret après chaque utilisation peut aussi être une solution, plus contraignante à mon avis et dont le résultat n’est pas assuré.

A noter, pour les utilisateurs de guitare midi pour lesquels la qualité des cordes reste un paramètre essentiel du tracking midi, je crois qu’il n’y a pas à hésiter…

Vos comments’ et expériences sont comme toujours les bienvenus !

A bientôt sur Fret-time.com…