C’est en 1964 que Gary Levinson, créateur de la marque Blade, commence à s'intéresser et à réparer des guitares. 23 ans plus tard, installée en Suisse, Blade entre dans le cercle très fermé des constructeurs de guitare sur le plan mondial. Des guitares alors un peu luxueuses, qui ont évolué aujourd’hui vers une production de plus grande série, pas forcément pour le meilleur…

imageArticle



Le modèle que je vous propose de regarder d’un peu plus près aujourd’hui est un modèle de milieu de gamme. La California Classic coûte en effet moins de 600 euros. Elle présente plutôt bien, que ce soit dans son coloris noir intégral ou blanc « crémeux », elle fait classe. M. Levinson n’a pas inventé grand-chose côté concept, on a vraiment l’impression de se retrouver face à une Strat, la crosse étant seulement légèrement différente car un peu plus pointue…

imageArticle



La première que j’ai essayé était particulièrement mal réglée, « frisant » d’un peu partout et fausse (impossible d’être en même temps bien accordé à vide et en faisant un accord à la douzième case…). Dommage ! La faute au vendeur me direz vous, et vous avez en partie raison… Je me garderai bien de « généraliser » car il y a encore, heureusement, des vendeurs de guitares soucieux de proposer des instruments ajustés et réglés comme il se doit mais force est de constater qu’il est régulièrement devenu « normal » de vendre des guitares « neuves » dans cet état, notamment aux débutants qui n’y voient que du feu; ce qui était le cas de l’un de mes actuels élèves… Sans être luthier, j’imagine que cette première Blade avait un problème car je n’ai jamais réussi à lui redonner la vie qu’elle mérite sans doute, après nombre de coups de tournevis…
Après une noire, une blanche… (pas mal ça hein...) Retour au magasin qui a accepté un échange standard sans sourciller…


La blanche n’est pas fausse, c’est bien, mais elle « frise » tout autant que la noire et pas qu’un peu. Les micros ne sont pas ajustés et le vibrato est collé à la table… Bref, à vide, l’ensemble fait un boucan d’enfer et ne donne pas vraiment envie d’aller plus loin. Branchée, l’impression se confirme, c’est très moyen compte tenu du non ajustement de l'ensemble. Les micros Blade (on est en config HSH) ne sont pourtant pas complètement dénués d'intérêt, il ne manque pas grand chose pour que ça devienne intéressant. En son vraiment saturé, ça se gâte. Le micro aigu crachouille d’un peu partout et il est très difficile de jouer « propre » même en se forçant mais cela tient encore au réglage approximatif de l'instrument qui perd ainsi beaucoup de son charme. On retrouve un peu tous les stigmates d’une vraie Fender. En grave et en saturé, j’aurais tendance à dire que c’est un peu mieux, mais il faut le dire vite… Sans être merveilleux, les sons clairs sont plus sympas, un peu quelconques en fait. En tous cas, on perçoit moins ce côté brouillon développé par la saturation…

imageArticle



Le manche en érable canadien avec touche palissandre est assez fin mais le mauvais réglage de base oblige à monter les cordes, ce qui n’est pas super agréable et confortable. L’accès aux aigus est semblable à ce que l’on trouve sur une Strat… Comme sur une Strat pur jus, il ne faudra pas acheter cette guitare pour un usage intensif du vibrato, le fait que la guitare soit livrée avec l’outil collé à la table n’est pas un hasard. Il n’y a aucun blocage de cordes d’aucune sorte.

Bon, vous l’avez compris, grande déception à la réception de la guitare. Après un vrai réglage de luthier (effectué par mes soins mais quand même....) les choses s'améliorent nettement et je retrouve les sensations auxquelles je m'attendais de la part de Blade, comme quoi un peu d'attention peut tout changer. La guitare devient bien sympa avec une certaine polyvalence sur le plan sonore. L'action ne peut pas être réglée comme sur une Vigier évidemment mais je suis parvenu à un réglage convenable qui permet de se faire vraiment plaisir comparativement à ce qu'elle était à la base....

Conclusion, cette Blade est une guitare correcte au regard de son prix de vente finalement assez bien placé. Une fois réglée correctement, elle tient largement la comparaison avec une vraie Strat Fender et mon élève est content . Ce n'est pas une guitare de Shredder mais plutôt un instrument pour jouer des musiques plus classiques genre blues, blues rock, rock et même hard sur les doubles bobinages. J'avoue ne pas bien saisir les raisons pour lesquelles ces guitares sont livrées aussi mal réglées, elles font ainsi se détourner de leur chemin beaucoup de guitaristes un peu expérimentés alors qu'après quelques heures de bons soins, elles deviennent franchement attachantes...... A bon entendeur.....

imageArticle




Au passage, j’en profite pour redire ce que j’ai déjà énoncé dans un article concernant le choix d’un premier instrument (rubrique cours). N’hésitez pas, si vous débutez, à vous rapprocher de votre prof, qui se fera sans doute une joie de vous conseiller utilement, tant sur le plan guitare que sur le plan ampli et vous évitera ainsi de dépenser beaucoup d’argent pour rien… ;)