Pour ceux qui ne le sauraient pas déjà… la guitare dispose de 6 cordes, 3 graves et 3 aigues. Chaque corde correspond à une note. Si on part de la plus grave, qui est également la plus grosse en diamètre, cela donne la configuration suivante : MI-LA-RE-SOL-SI-MI. Le « nom des cordes » est évidemment à retenir et à connaître par cœur…
G66
Pour accorder une guitare on utilise obligatoirement une note de référence, car il faut bien une « base » pour commencer. La plupart du temps, cette note de référence correspondra à la deuxième corde basse jouée à vide, le LA, sur laquelle on s’appuiera pour accorder les autres cordes.
Vous devez donc trouver « un moyen » d’écouter un LA juste afin de disposer de cette « base » qui est vraiment le point de départ de toute autre action. Pour trouver ce LA, plusieurs solutions :
- le téléphone : lorsque vous décrochez le combiné vous obtenez un "biiiip". Cette tonalité est un "LA". Le but du jeu va être de tendre ou de détendre la corde en question pour retrouver la même tonalité que celle produite par votre téléphone. Ce n’est pas forcément évident au début, d’autant plus que dans cette configuration, il vous faut comparer un son aigu (téléphone) avec un son plus grave (celui de la corde)… Question d’habitude, avec la pratique, ça devient vite assez rapide et on n’y prête plus attention.
- un diapason: la méthode est assez classique et reste en tous points comparable à celle « du téléphone », excepté que vous remplacez le combiné par le diapason.
- un accordeur : c'est sans doute la solution la plus simple, mais pas forcément la plus « musicale ». Avec un accordeur, on peut « accorder »… toutes les cordes les unes après les autres en silence, sans même écouter ce que l’on fait. Il suffit de brancher la guitare et de tourner les mécaniques dans le sens indiqué, jusqu’à ce qu’un voyant vous indique que c’est bon… Idéal sur scène pour faire le point entre deux morceaux sans que le public entende quoique ce soit. Pour l’apprenti guitariste, c’est moins bien, car il n’y a alors aucun travail de l’oreille, ce qui est très dommage. D’une manière générale, je conseille de n’utiliser l’accordeur que pour « vérifier » la justesse de l’instrument que l’on vient d’accorder à l’oreille ou selon la méthode que je m’en vais vous indiquer ici…
Maintenant que vous avez accordé votre corde de référence vous devez accorder le reste de la guitare, à commencer par la corde de Ré (juste en dessous du "LA").
Pour cela vous devez gratter la corde "LA" avec un doigt posé sur la 5ème case, puis faire sonner la corde "Ré" à vide. Réglez la tension de cette dernière jusqu'a ce que le son produit soit identique entre les deux cordes. Tant que l'accordage n'est pas parfait vous devez entendre une sorte d'oscillation de la fréquence du son. Quand cette oscillation disparait la corde est accordée...

Le procédé à appliquer est le même pour accorder la corde de "Sol" (juste en dessous du "Ré") , vous devez gratter la corde de "Ré" avec un doigt posé sur la 5ème case puis la corde "Sol" à vide et agir sur cette dernière jusqu'à ce que le son soit identique entre les 2 cordes.

On réalise la même opération pour accorder la corde de "Si" (la 2ème plus petite corde) à la différence que vous devez poser votre doigt sur la 4ème case de la corde "Sol" (et non à la 5è comme précédemment) en même temps que la "Si" à vide. C’est la seule exception !

Pour accorder le "Mi aigu" on grattera la corde de "Si" avec un doigt sur la 5ème case et la "mi" aigu à vide.

Pour finir, reproduisez l'opération et accordez la corde "Mi grave" (la plus grosse) en appuyant sur cette dernière (toujours) à la 5ème case en même temps que la corde "La" (la fameuse corde de référence) à vide. Attention: vous devez réglez la tension de la corde de "Mi", pas celle de la corde "La"!

imageArticle



Une fois toutes ces étapes effectuées avec succès votre guitare est accordée. C’est à ce moment que vous pouvez reprendre votre accordeur, afin de vérifier que ce que vous avez entendu correspond bien à ce qu’il fallait effectivement entendre…

Bien sûr, au tout début, l’objectif n’est pas non plus de passer 3 heures sur l’accordage de l’instrument, un petit quart d’heure doit largement suffire. Si vous n’y arrivez pas, passez alors directement à l’accordeur mais il est à mon avis important de s’astreindre à tenter l’accordage manuellement à chaque début de session, quelques minutes au moins… Un exercice que vous ne regretterez pas d’avoir pratiqué un peu plus tard, lorsque vous intégrerez votre premier groupe rock…

Info annexe : les possesseurs d’iPhone pourront utilement investir dans l’application Polytune de TC electronic, un accordeur tout terrain de grande qualité pour un prix fort modique…


Une solution plus complexe (mais aussi plus précise) consiste à utiliser les « harmoniques » pour accorder sa guitare. Contentons nous de ce qui vient d’être dit pour le moment, nous reparlerons des harmoniques un peu plus tard…

Bon courage, et à vos médias !!!!!