Le GR55 est un outil d’enfer qui permet d’accéder à tout un univers pas forcément familier des guitaristes. Comme toujours, le ventre de la bestiole est rempli de sons mais les sons d’usines ne sont pas les plus intéressants (même s’ils sont assez bien faits sur le GR55) car ils restent par définition impersonnels et ne correspondent pas nécessairement aux attentes de chacun. Je n’ai pas compté le nombre de fonctions et paramètres disponibles mais entre le choix des modèles de guitares, les sons synthés PCM, les amplis, les cabs et les effets, ça en fait beaucoup c’est certain… Avec un tel potentiel, l’utilisateur on est donc très vite tenté de « fabriquer » sa propre « bécane », à son image, et en rapport avec ses propres besoins… Si Roland n’a pas jugé utile de proposer un éditeur info pour gérer tout ça, « Gumtown » l’a fait et bien fait… qu’il en soit chaleureusement remercié ! D’abord conçu pour tourner sur PC, l’éditeur informatique lié au GR55 vient d’être lancé pour Mac et c’est la raison pour laquelle je me fends d’un article à son sujet…
Je ne connais pas personnellement ce « Gumtownbassman » rencontré aux détours du Web mais il faut saluer le travail remarquable qu’il a effectué pour nous tous et cela de la façon la plus désintéressée qui soit puisque le GR55 floorboard Editor Software est téléchargeable gratuitement sur Soundforge.

Aucun problème pour le télécharger et l’installer, les choses se font très naturellement comme tout logiciel « payant », je n’ai rencontré aucun souci sur Mac. L’interface est plutôt sympa, en couleurs bien sûr et comprend une répartition réfléchie des différentes fonctions du GR55. On retrouve d’ailleurs les « formes » et « tons » du GR, tout de suite comme chez soi…. c’est réellement bien foutu !

Le fait de disposer d’un écran de dimension bien plus conséquente que celui du GR55 autorise l’accès à de nombreux paramètres sur une seule et même page. C’est un avantage évident et un gain de temps immédiatement perceptible puisqu’on a plus besoin de faire défiler 75 pages les unes à la suite des autres pour afficher les différents paramètres que l’on souhaite modifier, on a tout sous la main… Les choses sont donc présentées un peu différemment mais de manière très simple, intuitive et surtout très « visuelles ». Il faut peu de temps pour « oublier » quasi définitivement l’écran monochrome riquiqui du pédalier…

Pour être « synthétique », le fonctionnement est le suivant : si on veut aller au plus simple, on affiche seulement la fenêtre principale qui comprend, sur sa partie gauche , un schéma détaillé des 4 sons « superposables » dans le GR55 : les deux PCM, le modèle de guitare lié à l’utilisation du GK3 et le « Normal pickup »… et sur sa partie droite, tous les effets et le modèle d’ampli à choisir. Il suffit de cliquer sur le bouton correspondant pour mettre en fonction (ou suspendre) les différentes options possibles.

imageArticle



Pour « rentrer » plus au cœur du système et éditer un son en profondeur, on clique sur un bouton « allumé » (orange) :

imageArticle



…par exemple PCM Synth 1 (photo ci dessous) et on accède directement à tous les paramètres du son synthé 1, le choix du type de son et tous les paramètres modifiables de ce son.

imageArticle



Même chose avec un effet, ici la Reverb :

imageArticle



Tout cela fonctionne en temps réel et tous les boutons et potentiomètres sont utilisables à la souris…
Il est également possible de travailler sur l’assignation des pédales du GR et sur le paramétrage des boutons du GK. Ce qui n’est pas accessible dans l’éditeur et restera donc à faire directement sur le GR55 concernera les différents réglages de sensibilité du micro utilisé, qu’il s’agisse du GK ou de piezzos et quelques paramètres « system » que l’on ne « touche » pas tous les jours…

Depuis l’éditeur, il sera aussi possible de télécharger des patches directement sur V Guitars Forum, le site anglo saxon de tous les utilisateurs de matos Roland à base de capteurs hexaphoniques et d’archiver/sauvegarder ses propres patches sur le disque dur de l’ordinateur. Il est même possible d’aller chercher des patches sauvegardés au sein d’une « bibliothèque » confectionnée grâce au logiciel (« Roland » cette fois) GR55 librarian, vraiment très cool !

Il est clair que l’édition des sons dans le GR55 prend avec cet éditeur des allures de « promenade » comparativement à la relative « galère » consistant à se mettre à genoux avec la guitare en bandoulière pour aller triturer la façade du pédalier… Je dirais presque que cette heureuse initiative « donne envie » de s’y mettre là on pouvait hésiter au départ. Je ne surenchérirai pas sur l’absence de solution proposée par Roland qui avait pourtant fourni un éditeur très bien fait avec le VG99 mais…. on dira qu’on ne peut pas tout avoir. La concurrence restant totalement inexistante (ou presque…) sur ce secteur, il n’y a effectivement aucune raison d’essayer de forcer son talent…

Quoiqu’il en soit, Bravo Mr « Gumtown », et merci pour ce boulot vraiment top qui nous facilitera bien la vie à tous !

Pour télécharger le logiciel : http://sourceforge.net/projects/grfloorboard/

Les articles qui peuvent aussi vous intéresser :

Roland GR55, tutoriel : utiliser la GR55 « librarian » pour uploader, sauvegarder, organiser vos patches…

Guitare synthé, Réflexions et astuces pour réussir...

Roland GR55, le super test audio et video!