Allez, un petit tour chez California Music une fois de temps en temps, ça fait pas de mal… Enfin plutôt si, ça peut… :@
G66
Je n’avais jamais eu l’occasion de tester une Petrucci, il y en avait plusieurs, je ne me suis pas fait prier. Déjà très fan de Musicman depuis quelques années (la Luke reste mon instrument de prédilection) c’est avec un plaisir non dissimulé que je me suis mis au volant, il n’y avait pas la sellerie cuir, mais franchement, vu la qualité de l’ensemble, ce n’était surement pas nécessaire.

Comme toujours chez Musicman, on est plutôt dans la sobriété. Rien de superficiel, aucun artifice mais par contre, l’essentiel est bien là et tout est ajusté bien comme il faut. Un potard de volume, un autre de tonalité, un Switch trois positions pour sélectionner les micros utilisés.
Le manche mapple en D plat avec touche palissandre est très différent de celui de la Luke, beaucoup moins rond, très… « plat », sans doute un peu plus large mais super agréable. Aucun temps d’adaptation n’est nécessaire, on se sent tout de suite comme chez soi (dommage, ce n’est pas le cas…). A la différence de la Luke, la Petrucci est une « 24 cases », l’accessibilité dans les aigus s’en trouve améliorée, c’est vraiment le pied ! La guitare est très bien équilibrée, pas trop lourde et sonne même sans être branchée, c’est un signe…

imageArticle



Question son justement, branchée en direct sur un Peavey bas de gamme, les premières
impressions se confirment. La Petrucci est équipée de deux doubles Di Marzio spécialement conçus pour John, on comprend assez vite que l’on n’est pas en présence d’une gratte de jazz… Le son clair (surtout en position intermédiaire) peut vraiment flirter avec les meilleurs joujoux de chez Fender et on sent une vraie « patate », déjà. C’est très agréable. Dès que l’on pousse un peu le gain de l’ampli, ça parle , et certainement pas pour ne rien dire! Mais là où la guitare s’exprime le mieux, c’est en son saturé +++… Il y a une présence, une puissance assez phénoménale sur le micro aigu et on se laisse vite prendre au jeu… Ce n’est pas la même précision « chirurgicale » de la Luke/EMG, le son est un peu moins « droit » mais terriblement « motivant », les harmoniques sifflent... Il est suffisamment rare de se retrouver en réelle harmonie avec un instrument pour ne pas hésiter à le crier haut et fort, c’est pourquoi je ne tergiverserai pas : cette Petrucci est simplement EXCEPTIONNELLE !

imageArticle



Et ce n’est pas tout, le vibrato est lui aussi une pure merveille. On est toujours dans la grande simplicité, bien loin du compliqué Floyd mais c’est super efficace, encore davantage que la Luke, ce qui n’est pas peu dire. J’ai joué plus d’une heure en « triturant » joyeusement l’engin sans réussir à désaccorder la guitare, extra !!!! Mécaniques blocables bien sûr mais ça ne fait pas tout.


La Petrucci existe en différentes versions, avec ou sans piezzos, en 6 ou 7 cordes et surtout en édition spéciale et en BFR (ball family reserve jusqu'à 2008)...

imageArticle





La cerise sur le gâteau pour ce qui me concerne personnellement, c’est qu’il y a la place de coincer un capteur GK entre le cordier et le micro aigu, ce qui n’est pas le cas sur toutes les guitares, le top. Je n’ose imaginer cette gratte branchée sur mon système d’amplification perso, la mort !!!!!

Faut-il aborder le côté budget ? Oui, inévitablement, c’est une Musicman donc c’est obligatoirement plus de 2000 euros en neuf, près de 2600 en fait… Il faut savoir ce qu’on veut… Et bien moi je sais, je suis déjà à la recherche d’une Petrucci d’occase… à un prix sympa (ça existe ?) et je vous invite à me contacter d’urgence si vous avez remisé une de ces bestioles dans votre grenier…