Pour le premier volet de cette nouvelle rubrique « le Riff du mois »… j’ai choisi un groupe et un titre emblématiques du rock des années 70/80. Aerosmith……. avec
« Walk this way »

imageArticle



« Walk this way », c’est ce plan complètement ouf avec son intro à la batterie reconnaissable entre toutes et la voix rocailleuse de Steven Tyler; un morceau issu d’un des meilleurs albums du groupe : « Toys in the attic » repris en son temps par Run-DMC, groupe de rap américain qui en a fait un tube planétaire (comme quoi rien n’est incompatible a priori). Pour l’anecdote, le titre est directement inspiré du film Frankenstein Junior de Mel Brooks, lorsque le Docteur Frankenstein essaie d'apprendre à marcher à sa créature…. Mais ce n’est ni à la batterie ni à la voix de Frankenstein que l’on s’intéressera ici… et pas vraiment à la version « rap » non plus… C’est le « riff » de base savamment « arrangé » par Joe Perry et Brad Whitford à la grande époque qui a retenu mon attention...

imageArticle



Changer deux guitares en une seule n’est pas forcément évident, je vous propose donc les éléments les plus intéressants de la partie rythmique de « Walk this way » pour une interprétation à une seule guitare. Vous savez où trouver la backing track si vous souhaitez jouer le plan en « groupe » et surtout, en rythme…



En apparence sans difficulté majeure, ce plan n’est pas si simple qu’il n’y paraît. Il faut notamment bien maîtriser le « groove » imposé dans la deuxième partie (car je ne me suis bien sûr pas arrêté aux trois premiers accords…). Cela oblige à bien « gérer » les aller-retours au médiator pour rester dans le tempo. Comme c’est souvent le cas, il y a différentes façons de le jouer et différentes interprétations possibles. Certains jouent cette deuxième partie en bas du manche (côté « crosse » de la guitare) avec certaines notes à vide, mais je trouve que « ça sonne » mieux en utilisant un power chord (DO) à la 8è case (sur le MI grave)… C’est sans doute un peu plus difficile à jouer de cette façon… pas grave, ça fait un bon exercice !
Le son est vraiment super basique, sans fioritures : une Gibson, un bon ampli à lampes, un overdrive (ou pas suivant que vous aimez que ça croustille ou non…), un soupçon de reverb et ça roule. Je n’ai pas pu m’empêcher de rajouter une « goutte » de delay histoire de ne pas changer les bonnes vieilles habitudes… On peut également s’aider d’un compresseur type « boost » afin de moins souffrir dans les moments difficiles.

Amusez vous bien !… Et si vous avez envie d’un plan en particulier pour le mois prochain, n’hésitez pas à le faire savoir !!!!!!!



La tab :

imageArticle



imageArticle



imageArticle



Le son (Pod HD500) :

imageArticle



imageArticle